POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

1ers résultats d’un sondage sur les législatives de mai 2017 en Algérie

Participer à l’enquête d’opinion : moins d’une minute pour répondre.

 

jeudi 13 avril 2017, par Damien Djamel Bouch’Raf

L’éditeur de littérature et de presse en ligne ARGOTHEME a mis en ligne, le 10 avril, un sondage anonyme pour questionner sur les législatives algériennes du 4 mai 2017. Vous pouvez y participer directement sur le questionnaire présent avec cet article, il n’est pas nécessaire d’être identifié, comme entrer une adresse émail, ou bien de se connecter. Il prend fin le jour du vote. En 24 heures quelques 150 réponses sont exprimées. Ils sont le double, 312 participants, après 72 heures (3 jours)...

Voir en ligne : Notre dossier : Algérie

Les autorités algériennes sont devant une grande incertitude pour les prochaines législatives, le système politique vicié depuis des décennies garde l’opacité et le populisme comme ses meilleures vertus. Outre un sommet de l’Etat montrant un président assoiffé de pouvoir, malgré ses longs règnes sur la diplomatie et à la tête du pays, les rouages respirent en conséquence outre une corruption indécrottable, une complaisance envers de l’Etat de droit.

Dans ce graphique nous publions l’essentiel. Les points de vues qui existent sur le questionnaire, ne sont pas utilisés ici, car ils sont des commentaires insultants envers les dirigeants. Ce graphique est automatiquement, en temps réel, mis à jour.

De ces inconvénients subis par la démocratie, découle une démobilisation des citoyens pour l’effort de faire surgir le développement à la hauteur du bien-être et selon les énormes moyens, notamment financiers de la rente pétrolière. Il se rajoute une faiblesse des missions électives que l’imperfection des programmes partisans érige en simple participation aux votes et autres processus de désignation populaire de la représentation aux instances de mission publique. Alors le regard du corps électoral algérien, se fait comme l’observation au microscope d’un tannage aride.

Six choix sont proposés au panel indéterminé qui ne peut être donc que celui des électeurs eux-mêmes. Assumer le vote, voter sans croyance, voter blanc par rejet de la classe politique, l’indifférence pour le processus et le boycott par rejet de ce qui est une opération administrative pour le sauvetage des dirigeants qui ne lâchent prise. Et la sixième option est d’exprimer un point de vue, laissé à la libre parole du sondé.

Cette expérience, qui n’est pas la première de cette modeste entité, a le mérite de sonder l’opinion algérienne sur le comportement de l’électorat. En effet, cette inconnue de la démarche électorale, côté votant, n’a jamais été étudiée d’une manière à pouvoir déterminer les raisons qui empêche l’évolution démocratique d’un pays qui a rompu avec le système monolithique il y a presque trois décennies.

Pour ce vote, l’administration est confrontée à la désaffectation du lectorat, dont la quantification est hypothétique. Car la participation risque de ne pas être au rendez-vous malgré la mobilisation des membres du gouvernement et le déploiement d’énormes moyens de publicité par l’administration qui est sous leur tutelle. La logique de changement de régime n’est pas visible, ce qui démobilise les citoyens pour qu’ils aillent aux urnes avec de nouvelles espérances.

Le sondage construit pour les deux journaux en ligne Populi-Scoop et Akhbar-D’Zaer a accouché de ses premiers résultats. Il est indéniable que le boycott est de loin toutes les autres options, du moins les personnes qui sont attachées à l’activité politique ne cautionnent pas ces législatives. Par contre les partis engagés dans cette élection continuent, sans croire que les inconnus du bourrage des urnes et la destination du choix des votes rajoutés !

Répondez ICI, directement sur le questionnaire --->

Participer à notre mini-sondage de moins d’une minute. Anonyme on peut exprimer, sans obligation, son opinion.

Sa question unique est : Qui après Bouteflika ?

Cinq choix ayant trait au profil, au parcours et à la personnalité du prochain président. ICI - MERCI

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invité à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT