POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Algérie les émeutes sociales et le feu de paille, DE LA MARCHE du 12 février d’un après-midi de journée de repos.

Une lutte de classes en Algérie ou l’équation d’un pouvoir contre son peuple démuni !

lundi 7 février 2011
par N.E. Tatem


En Algérie les émeutes de la première semaine de l’année ont tourné court après 4 jours. Que certains analystes les considèrent seulement une revendication de départ du régime et ses bouffons qui se sont succédés au pouvoir depuis 1962, elles n’en demeurent pas moins basées sur les prix du sucre et de l’huile, LE MIEL & LE BEURRE pour être moins misérabiliste. Et se sont amenuisées dès que le recul sur ces tarifs a été décidé. Les chômeurs s’immolent chaque jour dans les villes et villages du pays, dans l’indifférence des opportunistes qui voient que la vacance, l’illégitimité, du pouvoir !

Lire tous les sujets sur les revendications sociales et démocratiques en ALGERIE

1- LES MANIFESTANTS ALGERIENS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE DES MEDIAS INTERNATIONAUX.SVP mr le prochain Président qui sera PROCHAINEMENT destitué. Ne nous joue pas une ennuyeuse série turque. RAPIDEMENT, VITE ! DEGAGE ! DEGAGE ! LA LISTE EST ENCORE LONGUE !

2- 30 000 POLICIERS POUR LA MARCHE DU 12 FEVRIER, tous les sanctionnés reprennent leur service ! Les corrompus de la BOUTEFLICAILLE, en première ligne pour bloquer la marche.

3- Algérie les émeutes sociales et le feu de paille, DE LA MARCHE du 12 février d’un après-midi de journée de repos. Une lutte de classes en Algérie ou l’équation d’un pouvoir contre son peuple démuni !

4- Algérie : un régime contaminé de dépravantes pathologies qui, à termes, DEGAGERA ! Les algériens, après les émeutes, identifient leurs aspirations : démocratie et justice sociale.

5-Algérie, rendez-vous le 12 février. 19 ans d’état d’urgence et départ du système, une confusion des genres.

6-Comment les dictatures bloquent Internet, l’expérience tunisienne en primauté des études de cas.

7- Marche du RCD algérien le 22 janvier, une courbe dans le mouvement social.

8-ALGERIE : La RDN « Révolution Démocratique Nationale » reportée… PARTIE REMISE !

9- ALGERIE : LE SOULEVEMENT ENCORE ATTENDU !

10-Algérie : les barricades de la corruption despotique ébranlées.

11-La colère des algériens déshérités de leur démocratie.

12-3000 manifestants face à 30 000 policiers. Les émeutes des déshérités continuent, désignant que seule l’offensive populaire dans les rues viendra à bout des despotes.


Ces troubles algériens se situent dans le contexte arabe, marqué par le cas du pays voisin et frontalier et puis celui du Nil. Les occidentaux ont choisi de faire déboucher les émeutes égyptiennes, sur une place dans l’échiquier politique aux islamistes. Une manière de trouver à Israël, au-delà du spectre iranien, le bouc émissaire de dévaster la région. Mais c’est aussi un grand échec des occidentaux comme l’analyse l’éminent philosophe Noam Chomsky. En Algérie les islamistes ne servent désormais que le pouvoir, et légitiment aussi ses exactions du fait des nuisances de leur bras armé le terrorisme.

En Tunisie, ces mêmes occidentaux ont été pris de vitesse, la ministre des affaires étrangères française MAM qui est du pays le plus rapproché au régime perverti de Ben Ali, s’est trouvée carrément enlisée dans le camp du dictateur-mafieux déchu. Les américains ont été très inoffensifs, d’ailleurs même l’armée tunisienne qui disposait de son audit de la situation, et que le peuple lui a expliqué les méfaits grandiloquents des truands Trabelsi, n’a pas attendu les réflexes d’ailleurs. Contrairement à l’Egypte où le bain de sang peut être une guerre civile, que les frères de la théologie ne s’en passeront d’émettre la fetwa qui le déclencherait la déstabilisation du pays.

N’est-il pas déjà cet islamisme algérien, le terroriste est gracié et même récompensé, dans le partage du pouvoir ? Avec aussi ses larbins qui l’ont défendu à Sant-Egidio comme la pseudo-trotskyste Louiza Hanoun ou bien le nationaliste Aït-Ahmed dont le parti a eut des ministres, par le passé où le train des réformes aspirait à rafistoler le système. L’islamisme algérien a tourné le dos au peuple en massacrant son meilleure élite pendant la décennie noir, il n’est pas meneur des émeutes qui jalonnent les années 2000. Quand les routes sont bloquées et des grèves ouvrières dont celles des corporations dont les enseignants.

Genèse d’un accouchement démocratique par césarienne EN VIDEO DE BONNE QULITE

Pour faire partir Bouteflika, la tâche est encore rude sinon irréalisable dans les conditions et circonstances actuelles. Ce n’est pas une marche d’un après-midi de journée de repos, UN VRAI feu de paille, comme celle du 12 février qui viendra à bout de cet ancien diplomate pour qui le populisme est un jeu d’enfant. Des enfants de cœur, aussi société civile et démocrates qu’ils se revendiquent les marcheurs ce jour sont l’expression d’une profonde désespérance sociale inachevée. CE sont des émeutes interminables, jusqu’à la chute comme en Tunisie & Egypte...

La revendication principale de la jeunesse algérienne est sociale. Elle est principalement fondée sur des revendications de pauvres face à un pouvoir libéral qui a falsifié la constitution. Avant que ne se tiennent des « réunionites » de préparation de marches à Alger, que se fassent des déclarations et des appels à la population…

Les chômeurs Les chômeurs tabassés le 6 février 2011

Ce pouvoir bourgeois est perverti par la corruption, sa main mise sur les institutions est une bureaucratie qui rackette la population et les entrepreneurs du pays. Surtout il bénéficie d’une connivence aberrante avec une armada de moyens psychologiques à l’instar des médias. Ces derniers sont étatiques, mais aussi privés et souvent personnalisées en des individus, des journalistes qui s’adonnent à désarmer la société de toutes formes de résistances sociale. Des titres de presse faisant des amalgames régionalistes, plus souvent anti-kabyles, jouent à fond la xénophobie en insultant l’occident et en dépolitisant le peuple en lui créant la phobie du socialisme par exemple.

En instaurant, depuis la couverture de la souveraineté nationale, un système rentier où le clientélisme conjugué à la corruption prédatrice s’est installée à tous les niveaux, forçant la population à la servilité en la privant de démocratie, ce qui est appelé le régime est en alerte du moindre soubresaut. D’ailleurs toutes ces dernières années, des populations de l’Algérie profonde ont barré des routes, pris d’assaut les institutions… Malgré un terrorisme persistant, et qu’elles ont isolé désormais d’après l’absence totale des islamistes lors du soulèvement de janvier.

La misère du peuple privé du soleil à Diar-Echems (les maisons du soleil)

Dès que le recul des tarifs de ces produits a été prononcé par le gouvernement algérien, les protestations de la jeunesse algérienne , dans lesquelles les plus exclus se sont largement reconnus, ont commencé à s’amenuiser. Ce qui donne le tournis aux sbires du nationalisme arabe le plus dévoyé, aux détrousseurs de leurs peuples parmi les dirigeants africains et à certains autres inégalitaires et corrompues dictatures de part le monde.

Le message de l’intangibilité des tarifs des produits première nécessité qui est une expression ouvertement destinée à l’économie de marché et toutes les escroqueries du capitalisme du FMI, du G20, G8 et autres caricatures d’organisations agissant comme des ligues des sociétés transnationales et des courtiers des capitaux boursicotiers... Tel le message des émeutes algériennes. Un capitalisme embourbé dans une déchéance que les experts adopte comme crise ponctuelle et passagère ! Héla, le monde a changé !

Lire tous les sujets sur les revendications sociales et démocratiques en ALGERIE

1- LES MANIFESTANTS ALGERIENS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE DES MEDIAS INTERNATIONAUX.SVP mr le prochain Président qui sera PROCHAINEMENT destitué. Ne nous joue pas une ennuyeuse série turque. RAPIDEMENT, VITE ! DEGAGE ! DEGAGE ! LA LISTE EST ENCORE LONGUE !

2- 30 000 POLICIERS POUR LA MARCHE DU 12 FEVRIER, tous les sanctionnés reprennent leur service ! Les corrompus de la BOUTEFLICAILLE, en première ligne pour bloquer la marche.

3- Algérie les émeutes sociales et le feu de paille, DE LA MARCHE du 12 février d’un après-midi de journée de repos. Une lutte de classes en Algérie ou l’équation d’un pouvoir contre son peuple démuni !

4- Algérie : un régime contaminé de dépravantes pathologies qui, à termes, DEGAGERA ! Les algériens, après les émeutes, identifient leurs aspirations : démocratie et justice sociale.

5-Algérie, rendez-vous le 12 février. 19 ans d’état d’urgence et départ du système, une confusion des genres.

6-Comment les dictatures bloquent Internet, l’expérience tunisienne en primauté des études de cas.

7- Marche du RCD algérien le 22 janvier, une courbe dans le mouvement social.

8-ALGERIE : La RDN « Révolution Démocratique Nationale » reportée… PARTIE REMISE !

9- ALGERIE : LE SOULEVEMENT ENCORE ATTENDU !

10-Algérie : les barricades de la corruption despotique ébranlées.

11-La colère des algériens déshérités de leur démocratie.

12-3000 manifestants face à 30 000 policiers. Les émeutes des déshérités continuent, désignant que seule l’offensive populaire dans les rues viendra à bout des despotes.