POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.  ICI Vérifions les infos.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > nationale, fait politique, une et première page, médias, actualité, pays, (...) > Mouches dans les salles de rédaction des médias algériens.

Mouches dans les salles de rédaction des médias algériens.

La théorie du complot arme des larbins produisant des "fake news".

mardi 16 juin 2020, par N.E. Tatem

Que se passe-t-il réellement dans les salles de rédactions de la presse quand elle a été mise au pas ? El Algérie, après l’élection de Tebboune, s’est réveillée une stupéfiante accusation du Hirak à laquelle est devenue omniprésente la justice, répondant aux injonctions du nouveau prince d’El-Mouradiya. Les tribunaux fonctionnent obéissant aux coups de fil d’enhaut !

Ecouter l’article.

La question de la liberté des médias a deux appréhensions qui diffèrent fondamentalement sur l’interprétation de l’obligation envers la patrie. D’une part, les nationalistes se fient à l’idée que l’ingérence étrangère habite le peuple et ses actions, qui ne sont plus donc bénis. D’autre part, les révolutionnaires d’origine citadine, intellectualisés de l’empreinte démocratique et ayant la résilience pour surmonter l’arriération imposée, dérangent la bureaucratie corruptrice.

Exemple de fausses informations de médias pro-régime en Algérie.

- L’info au temps du COVID-19 : du local au réseau social.
27 mai, par Gros Emile

Faut-il encore expliquer comment des régimes répriment le journalisme qui leur est critique ? Cette doctrine est d’une simplicité frappante, même s’il a un apport correctif ou constructif, le contributeur des médias dérange dès lors s’il soulève les amères vérités de dirigeants incompétents ou corrompus. Il doit donc se taire ou s’exiler, sinon il sera bêtement jugé et séquestré !

Elle a ses règles clamées par des ministres, cette gestion du rapport aux supports de presse et aux personnes qui y exercent d’abord leur gagne-pain. En Algérie la fermeture de médias trouve tous les bons prétextes, comme l’affabulation d’une « main étrangère » manipulatrice pour les censurer. Cette affabulation d’ingérence extérieure via la corporation des journalistes est une version du nationalisme d’arrière-garde.

Oui, il y a aussi des journalistes qui, partout dans le Monde sont publicistes du terrorisme barbare. Jamel Khashoggi en est même l’agent qui a servi dans les relations de Benladen avec la terrible CIA, dont il est un agent rémunéré. Il a aussi assisté aux crimes, comme relaie avec les factions de fanatiques musulmans débarquées, en Afghanistan.

- Guerre froide entre Chine et USA, des médias dans les coups bas.
26 mai

D’emblée, afin d’éviter la confusion des genres, il est crucial de faire le distinguo entre les situations qui se présentent à nous. Peut-on dire la même chose de ce qui passe en Iran ou en Egypte, à ce sujet ? Bien sûr que non. Même si le régime militarisé de Sissi sème la terreur. Ses victimes alimentent bien l’idée que les islamistes sont persécutés. Ce scénario s’est fait connaître en Algérie, lors de la décennie noire !

En Turquie où abonde la liste des journalistes emprisonnés, ressemble bien à la stratégie d’ancrage que livre l’islamisme comme chez les Mollahs. Donc c’est bien le contraire de la répression de la presse obscurantiste au Caire. En Algérie, le journaliste Talmat décédé d’une grève de la faim quand il a été arrêté en entrant en Algérie, alors qu’il était poursuivi pour travail en rapport le terrorisme. Ce qui nous montre la délicatesse de tels faits et de les relativiser !

En Algérie dont le nombre de journalistes arrêtés se limite aux doigts d’une main, il y a aussi des spécificités des cas. Les reproches à la légalité et à la justesse de la cause des reporters algériens se lie à l’idée qu’un système bureaucratisé redoute la liberté d’expression. Alors que le reproche vise principalement le travail avec des médias étrangers. Ou en étant activiste comme Fodhil Boumala, c’est aussi impardonnable.

Ce sujet continuera avec un prochain article sur le cas de la Turquie. Puis nous enquêterons sur l’Iran et l’Egypte.
Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don