POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques

Accueil > Nations & sociétés > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > mouvement social, monde, revendications, actions, politique, syndicat, (...) > Professionnels de subversion en Algérie, stratagème de despote.

Professionnels de subversion en Algérie, stratagème de despote.

Du faux servi aux juges par le président.

lundi 4 mai 2020, par Damien Djamel Bouch’Raf

Ecouter l’article.

Est-ce cohérent et correct que le président Tebboune, ou un ministre, accuse le journaliste Khaled Drareni, actuellement emprisonné, de rapporteur de forces étrangères hostiles à l’Algérie ? Il est aberrant qu’un président réplique à une ONG, notamment RSF, fondée par le haineux colonialiste Robert Ménard. Et quasiment illégal, voire anticonstitutionnel, d’influencer une action en justice alors que l’épilogue procédurale n’est pas tranchée.

A bien interpréter les propos du nouveau président algérien, il s’agit carrément d’espionnage au bénéfice de la France, en fréquentant l’ambassade de l’ancienne métropole ou occupant colonial. Dans de telles allusions, désignant le journaliste dont l’arrestation a provoqué un tollé, un pas de plus qui a pour conséquence l’isolement de l’Algérie sur la scène internationale. Alors que le pays est divorcé avec une gouvernance pragmatique et souffre de misère identitaire et de fanatisme religieux. Et Il ne se dégage pas du giron catégorisé "régimes sans libertés", quand lors d’une instruction le 1er magistrat commet un tel délit.

- Répression aveugle des jeunes militants et des journalistes en Algérie.
28 avril 2020

La difficulté de démontrer sa légitimité, Mr Abdelmadjid Tebboune, succédant à Bouteflika dont il a été 1er ministre, alimente une campagne de dénigrement, de Fake News et d’accusations fallacieuses à l’égard des jeunes citoyens qui lui refusent la recevabilité de sa présidence. La contribution du chef de l’Etat et des membres du gouvernement, avec une présence assidue du porte-parole, est effrayante.

Alors que la corruption et l’incompétence s’amoncellent aux agrégats du nationalisme fanatique, la répression s’agrandit par la voie de justice, pour laquelle le code pénal connait encore un nouveau tour de visse. De même qu’une nouvelle lexicologie est usitée pour réduire les actes militants en actions antinationales, augure qu’un glissement s’opère vers pire qu’au temps du parti unique.

C’est avec le qualifiant de « professionnels de la subversion » que les jeunes Hirak ont été désignés par les membres de l’exécutif gouvernemental, dont Mr Belhimer. Le raïs préfère le terme « Khabardji » attribué par le passé, au temps de la guerre de libération, à la catégorie de Harkis s’adonnant au renseignement pour le compte de l’armée occupante.

- SONATRACH face à la justice du Liban pour commissions frauduleuses...
29 avril 2020

L’épidémie du COVID-19 a suscité la trêve du mouvement social déclenché en 2019, sous la houlette des catégories modernistes de la population, celles éprises de démocratie. Ce qui a donné une aubaine à la mise en branle d’un processus autoritaire, afin de juguler les manifestations qui ont tenu plus d’une année.

L’organisation de l’émeute citoyenne appelée « Hirak » qui a été massivement suivie pour le but d’éviter le 5ème mandat présumé à Bouteflika, a eu aussi ce slogan "non au 5è". Puis rapidement, Belkacem Zeghmati, qui était jusque-là hors-système et était connu pour l’édification d’une justice indépendante est « allé plus loin ». Il complique les règles des droits et des libertés des citoyens…

L’ancien régime, bien recyclé avec Tebboune, profite de la crise sanitaire pour amplifier la répression et les violations des libertés fondamentales par l’administration. Une guerre ouverte contre la presse et la liberté de l’information intensifiée par des arrestations arbitraires de journalistes. Dont Khaled Derareni, la condamnation du journaliste Sofiane Merrakchi à une peine de prison ferme, et plus récemment, la censure de Radio M Post et Maghreb Émergent.

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invités à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don