POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > nationale, fait politique, une et première page, médias, actualité, pays, (...) > Journaliste algérien entre fausse impartialité et approximative (...)

Journaliste algérien entre fausse impartialité et approximative objectivité.

Au passage à l’information digitale, la queue du diable chatouille les méninges.

samedi 8 août 2020, par N.E. Tatem

La possibilité d’une "société" libre et émancipée des dogmes négatifs se pose encore en Algérie. Le mot désigne une communauté humaine et une entité économique. Par "société", on entrevoit comme un groupe humain, ayant une même entreprise d’existence collective par altruisme, où la quête de l’harmonie guide les actions et éclaire la quotidienneté. Puis la communication qui, depuis la nuit des temps, permet à chaque individu, telle une particule composante de l’ensemble, d’apporter une pierre à l’édifice que construisent ces personnes envers le partage d’un même destin. Une entreprise fonctionne aussi de cette manière...

Ecouter l’article.

Lors de son procès, le journaliste Khaled Drareni a nié être rémunéré par l’opérateur France-24 pour lequel il couvrait le Hirak, le mouvement social déclenché en février 2019. Il n’est pas le seul à avoir collaboré, sans rémunération, avec un organe médiatique à la ligne éditoriale est en incompatibilité avec les libertés. Le « HuffPost » est déjà venu de l’extérieur, faire exprimer des opinions, sans les payer…

- A l’espoir des Algériens, communiquent plus des rapaces pour le détourner.
30 juillet 2020

L’émeute « du sourire » s’est distinguée par d’abord la dénonciation du 5ème mandat préconisé à Bouteflika. Mais elle s’était élevée résolument pour le départ des castes de l’ancien régime associant, depuis l’indépendance, incompétence et corruption. Et qui a mené ce pays, envié pour ses ressources, à la décadence, l’insécurité et le dévoiement de ses rapports à l’universalité.

Encore une fois, les Algériens ont affaire à des types de journalisme qui méritent des thèses explicatives des tendances opportunistes et d’en montrer celles les moins nocives à l’avenir d’une société livrée aux turbulents vents réactionnaires. Des rentiers véreux cherchent à mater le peuple, contrôler son accès à Internet et même servir des forces hostiles à leur pays.

Recopier des communiqués, les reformuler en ne modifiant que le temps de conjugaison des verbes si les textes officiels en contiennent, telles sont les produits du journalisme qui prétend à l’impartialité. Et qui abandonne toute objectivité, ayant pour ligne éditoriale de servir convenablement les citoyens et le plus important destin commun !

Contourner la presse corporatiste et traditionnelle est devenu un acte de citoyenneté. Car les trusts financiers ont accaparé les grands titres, souvent pour les fermer. Ils les utilisent aussi dans une propagande qui ne laisse pas place aux voix discordantes aux forces de l’argent. Dernièrement Elan Musk de Tesla s’est gargarisé d’un Twitt réclamant avoir participé au coup d’état contre Evo Moralès. Twitter, comme Facebook, est aussi "média" de l’immédiat...

Surtout la CIA qui a utilisé Khashoggi, pour plébisciter les terroristes chargés de détruire l’Afghanistan et les écoles que construisait le communisme, manipule. De même que des agents, encore plus nombreux maintenant, pour la distillation de fausses infos. Des « fake news » qui s’établissent, avec le matraquage et le temps, en vérités. Où même une photo d’un goulag stalinien reste à jamais truquée !

- Hirak algérien : agressions islamistes & insultes nationalistes.
20 juillet 2020

Ce qui a marqué la transformation du journalisme en boîte à résonance, pour des régimes hégémoniques sur le Monde, c’est d’interdire aux rédacteurs de se déclarer de gauche. Alors qu’être fasciste c’est aussi peu reluisant mais utile pour limiter le « communisme » qui s’avise être des travailleurs. Alors que le démantèlement des pouvoir des pays hostiles aux dominateurs prend l’allure d’un jeu.

Ceux qui nient que les ONG sont financées, comme RSF, pour répandre des idées préconçues, ne savent-ils pas qu’ils participent au vaste mensonge ? Telle l’information qui dit que Cuba utilise la solidarité médicale, pour aider des pays à lutter contre la COVID-19, pour vendre gratuitement son idéologie. Et même en limitant l’expression de l’équipe médicale, ce qui officialise la tendance de vouloir encore monter les citoyens contre les institutions.

RSF est l’exemple même de journalisme et d’association chargés de porter des actions contre les pays récalcitrants à l’encontre de la suprématie blanche des USA. La National Endowment for Democracy, fondée par le gouvernement américain, pour prendre le relai de certaines activités de propagande, auparavant dévolues à la CIA, a fourni des dons à RSF, pour le Center for a Free Cuba et bien d’autres missions.

En Algérie la haine réservée aux médias, la grande servilité des journalistes des services publics, l’esprit de censure, avec un patriotisme approximatif et l’embrigadement des forces rétrogrades, mènent ensemble à l’adoption par le public des théories des complots. L’adoration des "Fake News" et l’ambition de journalistes qui ne ressentent plus les puissances des ONG et des prépondérances dominantes qui sont hostiles à l’émergence de leur cadre vie, ouvrent le champ médiatique à d’inutiles oppositions... Ils retardent l’Histoire !

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invités à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Notre dossier ALGÉRIE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don