POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

L’école algérienne dans une bataille épique pour le progrès.

La justice et les cabales criminelles des comploteurs au sein des institutions.

 

jeudi 22 septembre 2016, par Damien Djamel Bouch’Raf

Le bras de fer entre la ministre algérienne de l’éducation et les milieux réactionnaires bardés de pseudos valeurs, pour l’orientation de l’ensemble des différents paliers du système de scolarisation, continue en débat de société de premier ordre. D’une part, les tenants de l’islamisme qui noyaute l’ancien nationalisme, avec la connivence d’une opposition campant des impostures désuètes, s’acharnent à vendre des haines et redistribuer les blocages de la réforme du système scolaire. D’autre part, des citoyens éclairés, d’un savoir plus humain et solidaire d’une universalité, partagent l’idée de nouvelles générations poussées aux lumières...

Voir en ligne : Notre dossier : Algérie

Depuis l’arrivée de Mme Benghebrit à la tête de ce département ministériel, où s’est longtemps traduite la confrontation entre modernistes et traditionnalistes, s’est levée la tempête importatrice des dogmes fanatiques. Avec la domination des cercles qui tiennent du salafisme que du conservatisme transmetteur des anciennes doctrines dépassées par les nouveaux savoirs, le résultat des scolarisations antérieures a débouché sur l’initiation au djihad.


- Algérie : mes études en aéronautique n’existent pas en langue du "Dhad" 25 février 2016

Le prisme invasif d’un enseignement plus religieux que scientifique, a eu pour objectif les réactions obscurantistes, auprès de la jeunesse, atteintes lors de la décennie noire. A son arrivée au ministère de tutelle sur les différents paliers de l’école algérienne, s’est d’abord enflammé le front syndical dominé par les islamistes qui parasitaient, depuis des années, les revendications sociales, pour les détourner en sphère politique au service des inanités d’un fascisme confessionnel.

Puis c’était l’Association des oulémas musulmans algériens, qui ont pris la relève dès qu’elle a annoncé la mise en œuvre de la réforme du système éducatif. Mme Nouria Benghabrit a fait face à une levée de boucliers de la part de ce courant pernicieux, visant publiquement le sabotage du projet moderniste de l’école. Le communiqué rendu public s’est intitulé « Appel à la nation » et fustigeait ouvertement les « changements que l’école algérienne et les révisions des lois intéressant la femme et la famille. »


- En Algérie l’école se bat, les contractuels manifestent et la vie avance ! 18 avril 2016

Puis advient la fuite massive des sujets du baccalauréat de l’année 2015/2016. Elle fut commise par un cadre de l’office national des examens scolaires, vraisemblablement un islamiste que les gendarmes ont identifié et appréhendé. L’attaque portait un coup afin de briser l’élan des améliorations que la première responsable n’a cessé de mettre en place et configurer.

Plus largement, aucune occasion n’est ratée par les politiciens du pouvoir et de l’opposition, notamment ceux qui ont été au sauvetage, à sant-Egidio en 1991, des islamistes qui promettaient de mettre à feu et sang l’Algérie. Mettre des embûches aux avancées que tous les processus de réforme, ont laissé paraître dès la récente rentrée scolaire 2016/2017, l’exploitant des normalisations pédagogiques et scientifiques. Comme l’erreur d’un plan d’illustration géographique paru sur un livre scolaire de la première année du cycle moyen (la 6ème du collège), elle a été diligentée de l’intérieur...


- Grève des enseignants algériens, l’incurie des sous-valeurs traditionnelles 4 mars 2015

Cette dernière cabale contre Mme Benghebrit, du remplacement, d’une carte sur l’épreuve originale livrée à l’imprimeur, par une autre image controversée qui a obligé au retrait du livre scolaire, est tout à fait à l’exemple de toutes les bassesses fomentées depuis même des rouages gangrénés par les mains du large complot. Le document validée ne contenait pas de faute, mais une fois reproduit lors de l’impression, est apparue cette nouvelle illustration. Ce qui désigne qu’un coupable dans le département de Benghebrit est responsable de cette nouvelle intrigue.

Et enfin dernière en date des manœuvres, l’organisation nationale des parents d’élèves qui pousse pour « incitation des parents d’élèves au boycott de l’école », selon l’inspecteur général de l’éducation au ministère de l’éducation nationale, Mr Messeguem Nedjadi. Ce dernier a annoncé lundi, 19 septembre lors d’une conférence de presse conjointe avec les parties concernées par la confection et l’édition du livre scolaire, qu’il intentera une action en justice contre ce dernier bastion qui s’aligne sur la ligne des auteurs des entraves à la progression de l’école sur la voie d’une pédagogie plus performante.


- Dans la catastrophe, l’école algérienne devant une réforme qui agite les réacs. 15 août 2015

Depuis longtemps le mouvement progressiste algérien est battu en brèche, par d’abord la tendance dite conservatrice du pouvoir et les nationalistes perdus dans les méandres de la fausse opposition alliée aux islamistes de la droite fasciste. Les grands sujets, d’édification d’une société convoquant le développement culturel, l’émancipation humaine et l’émergence économique, reprennent en partie leur naturelle place, pour surmonter les contraintes du règne de la 1ère république qui tire à sa fin.

Donner aux générations formées par l’école une identité puisée de l’authenticité algérienne et imprégnée aux idées de modernité, met les mentors des crimes terroristes et de leurs, pseudo-opposants, complices dans la désolation haineuse, ont des postures de guerre ouvertes. Ils n’hésitent pas de fomenter de fausses informations, des falsifications de manuels scolaires et porter des assauts auxquels applaudissent les politicards ayant perdu tous leurs culots des vieillissantes chapelles.

Participer à notre mini-sondage de moins d’une minute. Anonyme on peut exprimer, sans obligation, son opinion.

Sa question unique est : Qui après Bouteflika ?

Cinq choix ayant trait au profil, au parcours et à la personnalité du prochain président. ICI - MERCI

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invité à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT