POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > nationale, fait politique, une et première page, médias, actualité, pays, (...) > Les Algériens hantés par l’héritage maléfique de Bouteflika.

Les Algériens hantés par l’héritage maléfique de Bouteflika.

Prétexte terroriste pour la répression des journalistes et militants.

vendredi 1er octobre 2021, par Djamel Damien Boucheref

Pourquoi des jeunes Algériens se jettent à la mer, alors que les médias publics et leurs apparentés de la rente publicitaire ne disent rien ? Pourquoi Tebboune a difficulté de se faire accepter ? Parce que son parcours dans l’ensemble des étapes de la criminalité politique et dans les appareils qui ont mené à la ruine, témoigne négativement pour sa crédibilité remise en cause par des cris dans la rue !

Les autorités algériennes qui se sont trouvées obligées d’approuver la demande du Hirak de février 2019, ont compté sur les bureaucrates pour garder et transmettre les privilèges à leurs tribus. Ils ont alors prolongé l’héritage du dernier rejeton des nationalistes, pour demeurer au sommet des rouages qui organisent des semblants de votes et dorlotent des institutions domptées par la médiocratie.

Rupture entre la couronne du Cannabis et l’autocratie d’Alger.
29 août 2021

Minutieusement, les gangs d’aventuriers claniques, régionalistes et tribaux alliés aux islamofascistes ont tenté de porter une revanche sur l’armée. Mais le slogan « Khawa-Khawa » (fraternité) associait « Djeich-Chaâb » (armée et peuple) pour les recadrer. Ce mot d’ordre a été dévoyé en amitié entre démocrates et obscurantistes, ce qui a accentué l’échec du dernier mouvement de révolte.

La hantise du règne de Bouteflika restera plusieurs décennies tel un épisode de la mémoire sombre des Algériens. Déjà que des segments non-négligeables de l’Histoire collective sont pris en otages par des bureaucrates qui delà ils grugent la rente nationale en s’accaparant les postes et centres de décision.

C’est la plus longue période pour un raïs à ce pays, où la prédation du denier public a explosé d’une manière inégalée et où d’autres fléaux encore plus graves se sont banalisés. La consommation de la drogue, la dilapidation des richesses en faux projets et le l’exclusion se sont depuis ce passage au sommet de ce pays définitivement ancrés.

Extradition d’Espagne d’un Algérien déserteur puis affidé a Rachad.
22 août 2021

Si son ascension à la présidence a été un moment gratifiant pour sa personne, elle fut une aubaine pour son clan familiale de s’accaparer des biens et postes. Sans nul doute les membres de sa caste directe devenus un vrai gang organisé, pour tisser des ramifications comme savaient le faire les dirigeants de l’ex-parti unique contre le peuple et ses composantes le plus intelligentes.

Après son départ, le scellement aux rouages et aux institutions du système qu’il a légué, après été l’un des plus cyniques et scélérats à l’avoir occasionné depuis même l’action de la guerre libératrice, s’est pleinement fortifié. Alors que le pays cherche toujours à renouer avec sa gloire sur la misère, ses héritiers assument la continuité d’une feuille de route corrompue et incompétente.

Maintenant qu’il n’est plus des vivants, le peuple cherche plus que jamais de sortir de la gestion désastreuse qu’il a appliqué, d’abord avec l’ancien régime du détournement généralisé puis en ayant coiffé, pendant 2 décennie, le naufrage dans la médiocrité, l’amplification des mensonges dans la mémoire et les dérives idéologiques comme le déballage de la religion en politique.

L’Algérie traverse un climat où la démocratie semble être mise sous boisseau. Les journalistes qui sont poursuivis en justice, comme les militants qui sont en prison et les catégories de la population qui sont accablées d’accusation séparatistes est le lot quotidien qui éreinte les citoyens du comportement ayant pourvu la situation quand régnait surtout Bouteflika.

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invités à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.
|


Voir en ligne : Algérie

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Articles les plus lus.
  1. Fetwa d’Ahbab Errassoul en Mauritanie contre Aminatou 2014-06-23 19:28:50 - 118696 visites
  2. Carte professionnelle aux artistes et auteurs algériens, un acquis social... 2015-02-16 23:42:03 - 35623 visites
  3. Wikileaks avertit sur 140 choses que les journalistes ne devraient pas dire à propos d’Assange 2019-01-09 19:58:33 - 35083 visites
  4. Guerre sans issue contre la Russie accusée d’avoir la main sur la Maison Blanche 2018-12-18 18:04:55 - 32919 visites
  5. Les USA quittent les instances de l’ONU pour les violations des droits de l’homme 2019-01-05 14:26:17 - 29987 visites
  6. Grève des enseignants algériens, l’incurie des sous-valeurs traditionnelles 2015-03-04 15:01:37 - 29836 visites
  7. MALI (Maroc) : Mouvement alternatif pour les libertés individuelles 2010-01-08 11:04:24 - 29139 visites
  8. Les horreurs scientifiques de la CIA, même Frankenstein n’avait pas tant imaginé 2018-12-12 12:52:26 - 27773 visites
  9. Gaza totalement clôturée, le but du bagne à ciel ouvert est atteint par les sionistes 2019-01-03 20:25:59 - 27121 visites
  10. Etats-Unis et France : plus de visiteurs du sondage sur présidentielle 2019 en Algérie 2019-01-03 16:28:55 - 26418 visites
Soutenir par un don