POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


L’Iran accueille le 16è sommet des non-alignés



Le tiers-monde sur le sillage des BRICS tire encore plus fort sur la corde de l’émergence économique.


lundi 27 août 2012
par Damien Djamel Bouch’Raf


120 pays membres de ce qui est le Mouvement des Non-Alignés se réuniront à partir du 29 août en Iran, l’occasion pour le régime des mollahs de reluire, un succès est déjà annoncé à cette rencontre. En dépit des appels au boycott des Etats-Unis, outre le secrétaire de l’ONU quelques, Ben Ki-Moon, cinquante chefs d’Etat et de gouvernement sont prévus présents pour ce sommet qui doit durer cinq jours. C’est aussi l’un des plus vastes forums, qui se tient selon l’appel du pays qui l’accueille, en dehors de l’ONU...

Dans un contexte conflictuel avec certains pays qui s’arrogent le qualifiant de « Communauté Internationale », à propos de son dossier du nucléaire dont les controverses sont très souvent soulevées aux instances internationales, l’Iran recherche à consolider ses soutiens quant à l’éventuel agression que lui prépare Israël. Et surtout réduire à néant les sanctions économiques dont le boycott de ses produits pétroliers.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon a décidé d’assister en dépit des réserves exprimées par les Etats-Unis et Israël. Pour les palestiniens, c’est Mahmoud Abbas qui assistera sans le mouvement Hamas dont les rapports avec le régime iranien le mettaient en vedette. Le Premier ministre indien et tous les nouveaux chefs d’Etat arabes, notamment le Tunisien Marzouki ainsi que les émirs du Koweït et du Qatar seront présents.

Une cinquantaine chefs d’Etats ou de gouvernements et une quarantaine de ministres ou hauts responsables sont attendus au sommet, parmi lesquels le nouveau président égyptien Mohammad Morsi. Ce dernier a effectué sa première visite, à l’étranger en Chine, et la première d’un "raïs" du pays des pharaons en Iran, depuis 30 ans, à la suite de la signature des accords de Camps David.

La présence du nouveau président égyptien, n’est pas la seule marque de la réussite de ce 16ème sommet en Iran, pays qui vit un harcèlement incessant des pays occidentaux. Après son déplacement en Chine, sous les regards ahuris des USA qui octroient annuellement quelques 2 milliards de dollars à l’Egypte suite aux accords de Camp David, Morsi devait transmettra la présidence du mouvement des Non-Alignés au pays d’accueil de ce prochain sommet.

Notant que l’Egypte est le premier pays arabe et africain, au temps de Gamal Abdenacer, à avoir engagé des relations diplomatiques officielles avec la Chine. Et cette dernière fut le premier du monde à recevoir une délégation du FLN algérien alors que la guerre de libération était encore embryonnaire. Comme la Russie, la Chine soutient l’Iran des limites que lui infligent particulièrement les pays occidentaux et leurs satellites.

L’organisation des non-alignés, née pour réunir une 3ème force lors la bipolarisation –URSS/USA-, continue de jouer un rôle important quoi que pensent certains analystes sur son concept qui va certainement durer. Lancée par l’Inde de Nehru, l’Égypte de Nasser et la Yougoslavie de Tito, afin de se protéger de l’influence des États-Unis et de l’URSS qui cherchaient à polariser le reste du monde en leur faveur, elle représente actuellement les deux tiers des pays membres des Nations Unies, et 55% de la population mondiale.

Ayant refusé de suivre les instances du consensus de Washington, lequel regroupe le Fonds monétaire international (FMI), l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et la Banque mondiale, considérant que ce serait nuisible aux intérêts de ses membres, ce fut sa marquante décision commune. Le Mouvement des non-alignés a son siège à Lusaka (Zambie).

On peut considérer que la Conférence de Bandung, tenue en 1955 dans la ville indonésienne de Bandung dans l’ouest de l’île de Java, qui avait réuni une trentaine de pays d’Afrique et d’Asie, est une étape importante vers la Constitution du Mouvement des non-alignés.

Dates et lieux des sommets

Congrès ---- Date Lieu

I ---- 1-6 septembre 1961 Belgrade (Yougoslavie)

II ---- 5-10 octobre 1964 Le Caire (Égypte)

III ---- 8-10 septembre 1970 Lusaka (Zambie)

IV ---- 5-9 septembre 1973 Alger (Algérie)

V ---- 16-19 aout 1976 Colombo (Sri Lanka)

VI ---- 3-9 septembre 1979 La Havane (Cuba)

VII ---- 7-12 mars 1983 New Delhi (Inde)

VIII ---- 1-6 septembre 1986 Harare (Zimbabwe)

IX ---- 4-7 septembre 1989 Belgrade (Yougoslavie)

X ---- 1-7 septembre 1992 Jakarta (Indonésie)

XI ---- 18-20 octobre 1995 Cartagena de Indias (Colombie)

XII ---- 2-3 septembre 1998 Durban (Afrique du Sud)

XIII ---- 20-25 février 2003 Kuala Lumpur (Malaisie)

XIV 4 ---- 11-16 septembre 2006 La Havane (Cuba)

XV ---- 11-16 juillet 2009 Charm el-Cheikh (Égypte)

XVI ---- 26-31 aout 2012 Téhéran (Iran)