POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

La COP22 au Maroc : l’envie de ne plus rester aux demi-mesures !

Donner un sens à la case de Marrakech pour juguler le réchauffement...

 

lundi 7 novembre 2016, par Damien Djamel Bouch’Raf

La COP22 à Marrakech est un événement diplomatique important pour le Maroc. L’accueil d’officiels, de représentants d’entreprises d’ONG et journalistes pour une question primordiale qui concerne l’humanité, devrait déboucher sur la désignation de la voie et règles de protection de l’environnement afin de réduire le réchauffement climatique. C’est une chance pour l’ensemble du Maghreb de s’inscrire comme participant attractif dans les réponses à trouver pour l’avenir de l’ensemble de la Terre. Le changement climatique en marche soulève le sujet du droit international où le destin commun ne devrait bloquer l’évolution, en inventant des règles acceptées par tous.

Voir en ligne : Notre dossier : MAROC

La COP 22, la conférence internationale sur le climat, qui se déroulera jusqu’au 18 novembre à Marrakech au Maroc comme le 7 novembre 2016. Elle est le prolongement de la 21ème qui date de 11 mois, abrité par la capitale française. 196 états sont attendus avec environ 20.000 à 40 000 participants qui tenteront de faire valoir l’évitement de l’emballement des dérèglements climatiques…


- Maroc : salariés et chômeurs protestent contre des réformes antisociales 7 avril 2014

L’objectif de ce cycle de conférences, soutenu par l’ONU consiste à mieux cerner ce qu’est le changement climatique et comment y remédier. Il y a quinze jours a été paraphé l’accord de Paris qui comporte des recommandations historiques. Les pays ont convenu d’œuvrer pour stopper l’élévation de la température, avec l’objectif en dessous de 2 degrés en poursuivant les efforts pour atteindre l’objectif de la réduire à 1,5 degré.

Faire des engagements de Paris des décisions contraignantes, pour les États signataires, ne pourront pas être appliquées qu’au-delà de 2020, mais d’ores et déjà il est question de déblayer pour instituer les formules de sanctions. Les Etats-Unis et la Chine se sont empressés de signer, ce qui est déjà encourageant car ce sont les plus pollueurs et les moins enclins à limiter leur croissance et développement.


- Naissance d’un veau à 2 têtes au Maroc 5 janvier 2014

Les premiers n’avaient pas montré un probant respect des règles environnementales, l’exemple de l’exploitation effrénée du gaz de schiste en est le cas où les Américains se montrent de plus en plus énergivores. Quant à la seconde grande nation, revendiquant à plusieurs reprises son droit à l’essor économique avec une industrialisation sans limites, considérait qu’elle rattrapait son retard par rapport aux autres pays européens et les Etats-Unis.

Organiser les mécanismes de contrôle et de sanctions et les accepter par les pays, sans créer des situations conflictuelles ou bloquer l’émergence économique et la création de richesses est le défi auquel l’humanité aspire collectivement. Est-ce le sujet égalitaire que peuvent se partager les populations et leurs représentants politiques ? Ces espoirs raisonnables pourront-ils un jour être l’arsenal juridique protecteur de la planète alors que pour ne plus laisser place à la misère les efforts scientifiques auront l’exigence d’associer à la quête du bien-être commun, la protection de l’environnement ?


- Déclaration commune, du 8 août, pour Libye 9 août 2014

Comment donc appliquer les accords de Paris, dont on dit qu’ils sont les rares conventions internationales, à avoir été rapidement signées sans grandes tergiversations ? La COP22 tentera donc de mettre en place les jalons pour que les indécis, voire les "climatosceptiques" parmi les Etats et les personnes, accèdent soient forcés de limiter et même d’arrêter les émissions polluantes.

Les chefs de délégations à la Conférence 2015 des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21), qui conduit à la signature de l’Accord de Paris.

COP21 participants - 30 Nov 2015 (23430273715).jpg
By Presidencia de la República Mexicana - https://www.flickr.com/photos/presidenciamx/23430273715/, CC BY 2.0, Link

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT