Accueil > Editoriaux / Opinion > Editorial, opinion, point de vue, déclaration, paix, pertinente, monde, (...) > Actualité, événement, opinion, intérêt général, information, scoop, primauté > Une fusion nucléaire qui multiplie sa méga-énergie incandescente.

qrcode:http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article4398 TRADUIRE cette page :
Une fusion nucléaire qui multiplie sa méga-énergie incandescente.

Quand l’énergie solaire inspire sans être source de sa fusion réalisée sur Terre.

mercredi 21 décembre 2022, par Jaco

Le soleil comme astre fournissant de l’énergie n’a jamais été ignoré par les humains. L’imiter récente conception encore dans l’imagination tient plus de la science très poussée que les méthodes de prendre de ses lumières ou de ses chaleurs des alimentations électriques. Les précurseurs en science n’ont aussi pas abandonné d’étudier moult projets susceptibles de déboucher sur des sources d’incandescence afin d’alimenter leurs foyers et faire fonctionner leurs machines.

On appelle « allumage » (ignition en anglais), dans le nucléaire, quand on produit une énergie à partir d’une autre et ça se réalise dans la fusion atomique de centrale. Au cœur de l’actualité récente, des chercheurs du National Ignition Facility (NIF), du Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL) en Californie, ont annoncé qu’ils avaient pour la première fois produit davantage à partir d’une mise dans une réaction.

Nous avons publié un récent article sur un travail très similaire en Europe : ITER, miniaturisation du soleil dans un projet à fusion nucléaire.
8 juin 2022

D’une fusion qui consume 5 mégawatts on produit 10 de la même valeur et d’une manière propre, constante et interminable est une méga-production tentante. Dans cet article nous essayons d’expliquer l’événement qui a provoqué l’enthousiasme de la Maison Blanche. Car l’exercice de vulgariser une telle expérience pas n’est simple. Et c’est aussi inabordable avec l’exigence de la terminologie alambiquée.

L’exploitation de matériaux, comme ici de l’or parmi les métaux coûteux, donne des solutions que les recherches scientifiques comprennent. Aussi 2 gaz, deutérium et le tritium, aux atomes très légers sont des isotopes de l’hydrogène, sont aussi manipulés. Ces 2 éléments ont un seul proton (numéro atomique de l’hydrogène) mais leur nombre de neutrons diffère. Dans un état d’agitation thermique intense, leurs noyaux peuvent fusionner en des noyaux uniques d’hélium. Un dessein de de chaleur est atteint...

L’analyse du laboratoire suggère que la réaction a libéré quelque 3,15 MJ d’énergie, soit environ 54 % de plus que ce qui a été nécessaire à la réaction. Un précédent record était de 1,3 MJ. Il s’agit d’impulsion d’énergie du laser provoquant des températures observées uniquement dans les étoiles et les armes thermonucléaires. Et les isotopes d’hydrogène ont fusionné en hélium, libérant de l’énergie supplémentaire et créant une cascade de réactions de fusion.

L’annonce de cette avancée majeure dans la réaction de fusion était une démonstration d’amélioration de la physique au cœur d’une source d’énergie propre que les scientifiques recherchent depuis des décennies. Cependant d’autres travaux la continuent. Ce sont aussi d’autres défis scientifiques et techniques qui subsistent, notamment le développement de nouveaux matériaux entrant dans "l’allumage".

ALERTE au méthane de Hassi R’Mel en Algérie.
2 juin 2022

C’est ainsi que le 5 décembre 2022, les Etats-Unis par la voix même de Joe Biden ont annoncé la réussite non pas d’une inédite expérimentation mais d’un débouchement de travaux qui existaient. La prouesse reste une curiosité pour les plus avisés des spécialistes en énergie. Car rares sont ceux qui peuvent la décrire, même s’ils la comprennent, puisqu’ils n’ont pas tous accès au site de sa réalisation. Et vraiment difficile d’exposer la complexité scientifique qui l’ait conduite.

Le phénomène qui s’incendie au Soleil fournit une énergie propre presque illimitée sur Terre. Ce rallongement de production et son intensité sont l’objectif. Il permet de disposer d’une source idoine quand l’humanité recherche à surmonter le réchauffement climatique dû principalement à la pollution provoquée par les matières fossiles qui servent encore avec des effets sur l’environnement depuis la révolution industrielle.

Mais expliquer d’une manière basique, facilitée ou bien accessible au commun du public, ce qui a été réalisé relève déjà d’une connaissance élevée. Et qui appréhende son sujet au moins du point de vue de la logique qui explique le soleil brûlant à plus de 1500 degrés centigrades. L’idée générale est la maîtrise du nucléaire, par des solutions aux problèmes clés de la science et de la technologie des matériaux.

Il est exposé dans la revue « nature » le travail de cette fusion nucléaire qui subjugue aussi bien les scientifiques que les industriels. L’installation a utilisé son ensemble de 192 lasers pour délivrer 2,05 mégajoules d’énergie sur un cylindre d’or de la taille d’un pois contenant une pastille congelée des isotopes de l’hydrogène deutérium et tritium.

La solution apportée à la consommation exponentielle d’électricité par les humains doit être satisfaite alors que la destruction de la planète pour et par leurs activités ne manifeste en réchauffement climatique exacerbé. Une expérience n’est pas première mais elle réalise cette fois réalisé le phénomène connu sous le nom d’allumage. C’est la réponse idoine à ce besoin vital qui continue la civilisation…

Les travaux se déroulent dans la plus grande installation de fusion nucléaire au monde. L’inédit est que la réaction nucléaire généré plus d’énergie qu’elle n’en consomme pour être générée. Ce qui peut être orienté à l’utilisation en électricité et autres combustibles de plus en plus nécessaire pour les humains et leurs activités.


Réaction de fusion entre les noyaux du deutérium et du tritium (©Connaissance des Énergies)

Partager sur les réseaux :

Voir en ligne : Energie, solaire, nucléaire, réchauffement

     

Recommander cette page

Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?