POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Un an après, Charlie Hebdo récalcitrant !

Polythéiste, la satire blasphème les croyances monothéistes

 

mardi 5 janvier 2016, par Hugo Mastréo

Charlie Hebdo se remémore, un an après, le massacre qui a massivement décapité le staff de sa direction, et touché la rédaction de ses meilleures plumes en, principalement, les caricaturistes : Cabu, Wolinski, Tignous, Charb, Honoré. Les frères Kouachi, issus de la cellule dite des "Buttes-Chaumont" à Paris, n’étaient pas partis en Syrie. L’un, cependant, d’eux a séjourné au Yémen.

Voir en ligne : Notre dossier : Charlie Hebdo.


Réaction de religieux pour "Une" Charlie-Hebdo... par Populi-Scoop

Les deux parisiens sont tués, comme le toulousain Mohamed Merah, en emportant le secret de leurs commanditaires, morals et matériels, ainsi que celui des ramifications qui les lient aux centrales principales Al-Qaïda ou Daesh ?


- #CharlieHebdo : la guerre secrète des hackers
- L’OCI compte poursuivre Charlie-Hebdo en justice

Les frères Kouachi sont revendiqués des loups solitaires obéissant à Al-Qaïda et Amedy Coulibaly s’est revendiqué d’Isis, l’Etat Islamique ou Daesh. Mais les deux attentats, déclenchés 2 heures l’un après l’autre, Charlie Hebdo le premier puis "l’Hyper Kasher", semblent être coordonnés...

Le journal revient en force, sur le front du combat démocratique, avec une première page qui fait de la résistance au mur de l’intolérance qui se dresse en France. Une nouvelle polémique éclate, à quoi rime de la négliger ? L’exigence de respecter les religions n’a pas de décret. Cependant tant que la caricature de presse dérange encore une fois des sensibilités, l’exaltation s’empêtre des libertés.

Les religieux qui parlent dans la vidéo, font des lectures au premier degré de la satire. Ils ont pour argument, notamment les parents des victimes croyantes, que le Dieu dessiné cette fois n’épargne aucune religion. Le fait religieux s’estime froissé de l’édition commémorative 2016, des crimes de 2015 vengeurs du prophète, lui aussi dessiné par Charlie Hebdo...

La satire se rebelle par des dessins insupportables aux fascinés !

La "tartufferie" religieuse chère à Molière, a commencé alors que la sortie, de ce N° spécial de Charlie Hebdo, est programmée pour le 6 janvier. Un dieu, comme le montre l’humour noir du groupe britannique "Monty Python" dans son film "le sens de la vie", tient la "UNE".

Blanc sur noir, coiffé du symbole du "conspirationnisme", armé de Kalache, les bras souillés de sang, un divin apparemment grec fuit... Sous le titre : "l’assassin court toujours". Le souvenir se mêle à la réalité qui se perpétue augmentant la pression, propulsant l’intolérance de dessins de presse !


- Charlie et ses lendemains
- Charlie-Hebdo, un repère dans la morale politique algérienne

Tant que Salah Abdeslam et son acolyte Mohamed Abrini, échappent encore à la traque, après l’attentat du Bataclan, il y a la menace alors que "l’assassin court toujours" ! Le contexte s’y prête à alerter sur l’existence d’une actualité. L’islamisme armé ne se dissimule pas à l’attention du commentaire. Ce dernier dessiné est corrosif, pour lisser un malheur fraîchement perturbant.

Les caciques, de la morale qui aliène la laïcité, ringards et féodaux, y voient de la provocation en cette première livraison 2016 de l’hebdo satirique. De quoi lui assurer un retour provocateur, insoumis et certainement fructueux. Outre le pactole ramassé lors des soutiens financiers, après l’attentat du 7 janvier 2015, les ventes se sont redressées.

Le numéro spécial consacré à l’an 1 du massacre fera un tirage d’1 million d’exemplaires. [Charlie Hebdo] est actuellement le premier journal français à avoir une audience dans le Monde...


Numéro spécial très attendu dans le Monde par Pupuli-Scoop


Caroline Fourest s’allie à la donne conflictuelle par Populi-Scoop

Mise à jour : le 10 janvier 2016


Alain Badiou : l'être et l'événement ou Charlie... par Populi-Scoop

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT