POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.  ICI Vérifions les infos.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > international, suivi, grand événement, internationaux, monde, continent, (...) > 5ème ville d’Afghanistan prise par les Talibans, le malheur continue

5ème ville d’Afghanistan prise par les Talibans, le malheur continue

La responsabilité américaine dans des guerres qui ont brisé les droits féminins

mercredi 30 septembre 2015, par Rebel Kazimir

Les promesses des guerres américaines en Afghanistan et en Irak, n’ont créée la démocratie. Au contraire, elles ont généré l’islamo-terrorisme. La première initiée par les CIA et l’apport des monarchies arabes, afin de déloger les communistes de Kaboul. Les agents américains faisaient, pendant les années 80, les stratèges. Et les "combattants du djihad" étaient mobilisés, dans le Monde musulman, par l’Arabie-Saoudite par Benladen. Puis entraînés à Peshawar au Pakistan. Ce dernier pays demeure le plus grand fief aux talibans et autres criminels islamistes, c’est même une zone où peut se cacher El-Baghdadi...

Après une série d’assauts tenus en harcèlement continuel pendant des mois, les Talibans ont finalement la ville afghane de Kunduz. Précisément dès le début de l’année 2015, des concentrations de combattants islamistes armés ont été signalées, renseignements et populations ont signalé ces mouvements de groupes terroristes non loin de cette agglomération montagneuse (de 53 251 habitants données de 1979), située non loin des confins avec le Pakistan.


- Retrait de la plus grande base de l’OTAN en Afghanistan
- La mort officielle du mollah Omar révèle les farces des Talibans.
- AFGHANISTAN : les femmes militantes ciblées par les talibans

Puis en Avril, le président Ashraf Ghani d’Afghanistan a été interpellé en plein aéroport, alors qu’il s’apprêtait à visiter l’Inde, par le haut commandant de l’OTAN sur la situation sécuritaire de cette ville. C’était pour lui parler de la première bataille entre les forces de sécurité afghanes et les talibans. Maintenant les victimes, civiles tombées sous les armes des Talibans, ne réveillent pas les mes sensibles, qui rappellent habituellement les victimes collatérales, lors de frappes des armées officielles locales et étrangères.

Les Talibans avaient pris des positions à la périphérie de la ville qui était dès le début de l’année. La porosité de la frontière du pays, le Pakistan où sont morts Benladen et le Mollah Omar, est légendaire. La voie de Peshawar est une école pour les terroristes créées par la CIA contre le communisme afghan. Kunduz était déjà en 2001, le dernier bastion libéré, par l’armée américaine et ce qui restait des troupes afghanes, des mains des Talibans.

Le 28 septembre derniers, les pseudos insurgés ont finalement obtenu le dessein qu’ils se sont fixé, une capitale provinciale. Kunduz est la 5ème plus grande ville du pays, son nom est celui toute une région habitée par 304 600 mes selon des chiffres de 2012-13. Elle a été conquise après un raid massif commencé aux premières heures du lundi. Dans l’après-midi, l’emblème des talibans a été élevé sur la ville et pris place sur les frontons des b timents des institutions étatiques.

Alors que la Daesh tient les premiers plans dans les préoccupations à l’ONU et son avancé est menaçante sur les terres du Maghreb (en Libye) et au Moyen-Orient (Syrie-Irak), les péripéties afghanes continuent. La barbarie qui végète dans les zones montagneuses à cheval entre le Pakistan et l’Afghanistan, s’est aussi raffermie sur des contrées où elle sème la terreur, sans que les humanitaires recensent les victimes des assauts légaux et même souvent annoncés…

Ce retour en force des Talibans en Afghanistan augure qu’une autre guerre américaine, comme en Irak, qui semble jamais avoir ramené la démocratie. Quand on revient à l’idée communiste d’éduquer la femme afghane, celle qui a été détruite par les Etats-Unis et leurs alliés arabes fournisseurs de combattants formées, comme en Syrie et en Irak, ce terrorisme religieux est pour l’islam un accompagnement affligeant, morose et cruel.

Le relief, sur la précédente carte la position de Kunduz, isolée par une chaîne de montagnes de 6000 mètres d’altitude.

Afghanistan physical map.svg
« ?Afghanistan physical map ? » par UrutsegTravail personnel. Sous licence CC0 via Wikimedia Commons.

Video de Kunduz en Avril 2015, le siège de la ville par les Talibans a commencé.


Voir en ligne : Notre dossier : Afghanistan.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don