Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > international, suivi, grand événement, internationaux, monde, continent, (...) > Les droits démocratiques, en recul dans le Monde, sont annihilés en (...)

Les droits démocratiques, en recul dans le Monde, sont annihilés en Algérie.

Le point de vue qui conteste le prince n’abdique pas au discours régnant.

samedi 10 septembre 2022, par Djamel Damien Boucheref

Dans certains pays, les élections garantissent que les dirigeants politiques soient responsables devant l’électorat. Dans d’autres, ils ne sont qu’un simple exercice de façade pour une politique autoritaire. Mais quand, comme en Algérie les protestataires ayant chassé Boutef, les processus électoraux sont reniés par ceux qui revendiquent la démocratie, où est l’issue ? Oui ! Où sont les solutions aux problèmes mondiaux tels que la pauvreté, la maladie, la faim, le changement climatique, la guerre, les risques existentiels et les inégalités ?

Le constat est alarmant ! La démocratie s’amenuise, selon toutes les versions pour qu’elle puisse être définie dans le Monde. Et les idéologies qui galvaudent leurs interprétations de ce modèle des libertés, disent cette panne. Elle recule dans le Monde. Partout où les humains ne cessent d’aspirer encore à une meilleure existence, des difficultés sont dressées aux populations, des traquenards menés aux journalistes et des réprimandes infligées aux intellectuels.

L’armée opère un désastreux recyclage des bureaucrates en Algérie.
20 août 2022

Cependant en philosophie, depuis l’antiquité de la Grèce, il y a des paramètres et des données qui déterminent avec clarté et brio qu’est la démocratie ? Ils sont encore inconnus et peu vulgarisés, y compris dans les écoles et même rarement dans les médias. Précisément, la moitié de tous les pays sont des démocraties. Mais combien de personnes jouissent des droits démocratiques ? En fin de cet article, la source des données sur les pays du Monde.

Les rapporteurs spéciaux des Nations-Unies abandonnent d’organiser des rencontres avec les acteurs de la société civile algérienne et annulent, pour la 8è fois en 2 ans, leur visite à ce pays du Maghreb, car refusée par les autorités. Une enquête devrait être sanctionnée par un rapport sur l’état de la liberté de réunion et d’association en Algérie, en discutant avec les membres de la société civile.

Les Algériens ont encore une fois raté une transition qui instaure à la fois la pluralité synergique et inspirante du développement ainsi que l’émancipation humaine pouvant ancrer une alternance politique. En 1988, la chute du parti unique s’est soldée par le 1er échec de l’avènement d’une ère de liberté et de prospérité. Ce fut l’éclatement de la haine notamment contre la gauche, dans le contexte de la chute du mur de Berlin !

Dans ce pays d’Afrique du nord qui est un labo d’une expérience démocratique avortée, la puissance des actions réactionnaires, régionalistes, claniques et dogmatiques a, à chaque reprise des revendications démocratiques, fomenté des trahisons envers l’universalité et la modernité. Le rayonnement des scélérats politiques a primé sur les élites sincères, intègres et ingénieuses.

Encore en 2022, l’islamisme menace de s’accaparer du pouvoir en Algérie.
19 juillet 2022

Mais en 2022, les approches mondiales s’avèrent aussi en net recul d’après « OWID ». Our World in Data est l’une des plus précises publication en ligne présentant des recherches empiriques et des données en rapport avec les conditions de vie partout dans le monde. Comme elles changent en fonction du temps, elles y sont, dans les contenus de cette plateforme, actualisées en fonction des réalités scientifiques qui émergent avec les progrès du savoir.

Les idées ultimes à la compréhension de la notion de la démocratie échappent aux militants qui aspirent à parfaire les équilibres sociétaux. En Algérie où les mobilisations prétendent réaliser le projet démocratique, la décadence sectaire et religieuse est tellement vaste et disséminée, avec elle les despotes trouvent les latitudes pour demeurer au pouvoir et élargissent les cercles de leurs adeptes qui sont les corrompus et les incompétents de la société.

Voilà donc que les datas de cette institution révèlent que le nombre de citoyens ayant des droits démocratiques a récemment chuté : entre 2017 et 2021, ce nombre est passé de 3,9 milliards à 2,3 milliards de personnes. Egalement, lors de cette période, il y a un recul probant. Le nombre de personnes vivant dans les "démocraties libérales" est passé de 1,2 milliard à 1 milliard.

Le droit à une conscience autonome pour chaque personne est exposé aux aléas des sensibilités dans la cité. Les infractions des gangs de la domination de fausses valeurs dites traditionnelles, comme celles que choisissent les despotes en langue, culture et religion, constituent des atteintes aux formes primaires des libertés des humaines.

Il est difficile de classifier les régimes politiques, or le socle de la "démocratie" sur lequel se dresse une évaluation honnête a ses données bien identifiées par les expertises. Et des observateurs les montrent et aussi les expriment. Elles concernent les libertés d’expression où le journalisme est le principal indicateur, avec le monde corporatiste des arts et des mœurs individuelles pour le large public.

Avec les données, comment les chercheurs identifient-ils les pays démocratiques ?

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invités à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.


Voir en ligne : Nos articles où figurent les mots : démocratie & libertés

     

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?