POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


#TiSA : une démondialisation diabolique pour une OPA sur les richesses.



L’exclusion des BRICS avec un ratissage parmi les pays émergents.


vendredi 3 juillet 2015
par N.E. Tatem


Les livraisons de Wikileaks du début de l’été 2015 ont ébranlé les Elysées françaises, espionnées depuis de vieilles générations de présidents. Comme si cela était étrange ? Les affaires saoudiennes les plus sombres ont été étayées, pour qu’un demi-million de documents soient exploités... Un fatras de liaisons avec le terrorisme mondial, largement implanté au Pakistan...

Voir en ligne : Notre dossier : WIKILEAKS

Voici la réaction de la monarchie réactionnaire gardienne des lieux saints de l’islam.

Les données qui s’ouvrent sur les liens d’Internet sont d’une authenticité irréprochable, leurs qualités dépendent des lectures. Aussi, nous vous épargnons les titres de quotidiens français d’informations qui ont eu les preuves que des dirigeants français ont été espionnés. Et de bonnes guerres et sans gravité...

WikiLeaks vient publie aujourd’hui 17 documents secrets de la TISA ! Acronyme anglais, TiSA, (pour Trade in Services Agreement), désigne l’accord commercial dans les services, dont négociations sont en cours. Il couvre les États-Unis, l’Union européenne (28 Etats) et 23 autres pays, dont la Turquie, le Mexique, le Canada, l’Australie, le Pakistan, Taiwan et Israël. Cet ensemble campe sur les deux -tiers du PIB mondial.

Notre article sur les câbles d’Arabie Saoudite : #SaudiLeaks.
- Le trésor des câbles de Wikileaks sur l’Arabie Saoudite

Voici le lien pour consulter ces contenus, datant d’aujourd’hui, qui constituent une "démondialisation" diabolique, à consulter ICI. Les notions de services publics qui sont poussées à la marchandisation, l’accès aux transports pour les populations (ce qui est le mouvement des personnes physiques), les télécommunications et l’orientation idéologique des marchés publics en sont le reflet.

Selon l’encyclopédie indépendante wikipédia, est un projet de traité actuellement négocié en secret par 23 parties membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Sa source est aussi Wikileaks. Le site dirigé par Julian Assange a commencé a exploré ces étranges dès 2014 et continue de divulguer le calendrier des pourparlers secrets au niveau des ambassadeurs...

RELEASE : Four more secret chapters for TiSA : Financial, Telecommunications, ECommerce, Shipping

Posted by Wikileaks on jeudi 2 juillet 2015

Répondre à cet article