POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Sujets : COVID-19    S'inscrire & publier.   Articles en podcasts

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > écologie, planète, mer, sauvegarde, générations futures, avenir, verts, (...) > L’Arabie Saoudite essore les nuages, son 1er essai d’ensemencement.

Temps de lecture estimé :

Les réformes qui animent la volonté des autorités saoudiennes, sous la houlette de MBS (Mohammed ben Salmane), sont sur plusieurs fronts et bien des domaines. Elles se traduisent par, outre une révolution aux problèmes de société demeurée archaïque, ainsi que des travaux qui démontrent le bon usage des ressources financière du royaume. L’un des travaux…

Les pays du monde entier se sentent obligés d’envisager des politiques pour endiguer le réchauffement climatique. Certains n’hésitent pas à engager des projets technologiques dans l’espoir de venir en aide à cette tendance, afin d’ouvrir une perspective qui projette de faire vaincre la dégradation de la nature comme favoriser les végétaux sur l’aridité et la désolation désertique.

La Chine accélère son projet de produire pluies et neiges artificielles.
6 décembre 2020

Un ensemencement des nuages pour augmenter les précipitations a été effectué ce mardi 26 avril. Comme c’est une méthode inconnue, il faut préciser que c’est une opération relevant de l’« Initiative du Moyen-Orient Vert »(Green Saudi Arabia), qui a eu lieu en octobre, que le prince héritier Mohammed ben Salmane a fixé en mars de l’année dernière, plaçant, à coups de dollars, son pays à l’avant-garde des actions écologiques.

Le prince héritier a également annoncé la création d’une plateforme de coopération pour favoriser l’économie circulaire à faibles émissions de carbone, ce qui devance certaines nations arabes et de la région pour la préoccupation climatique. La mise en place d’un centre, régional d’alertes précoces aux tempêtes, ainsi que d’un programme d’ensemencement des nuages est en chantier.

L’Arabie saoudite a mis un financement de 39 milliards. Cette intervention de première phase se déroule dans les zones au-dessus de la capitale Riyad, al-Qassim et Hail, selon divers médias. Une série de projets nationaux et régionaux intégrés visant à promouvoir le développement durable, préserver l’environnement, sécuriser de nouvelles ressources en eau et accroître les capacités naturelles du Royaume.

L’ensemencement des nuages est une technique qui consiste à introduire des produits chimiques dans les nuages, comme de petites particules d’iodure d’argent. L’azote liquide a été aussi utilisé. L’idée est d’épaissir les fines gouttes vaporeuses en suspens, pour induire plus de pluie à partir d’un nuage.

Cela provoque le rassemblement des gouttelettes d’eau autour des agents introduits dans les nuages. Alors les particules d’eau se heurtent les unes aux autres, grossissent et augmentent la probabilité de précipitations. Cette modification du temps est exécutée dans le cadre d’un effort visant à augmenter les précipitations annuelles du pays, qui ne dépassent pas 100 millimètres par an, de 10 à 20 %.

Les faiseurs de pluie
31 juillet 2008

Ce programme suivra les formations nuageuses à travers le pays, afin de trouver les emplacements optimaux pour les efforts d’ensemencement. La précision capitale est qu’on utilise des matériaux « respectueux de l’environnement » pour augmenter les précipitations dans les zones ciblées.

Cette technique est pratiquée en Chine comme le cite notre article 1er lien ci-dessus. D’ici 2025, ce pays disposera d’un "système de modification du temps développé" englobant plus de 1,35 milliard d’acres (5,5 millions de km2) avec des précipitations artificielles et 143 millions d’acres (580 000 km2) avec suppression de la grêle.

Cette technologie est également utilisée aux États-Unis, avec Idaho Power, un service public-privé desservant plus de 500 000 consommateurs dans le sud de l’Idaho et l’est de l’Oregon. L’ensemencement des nuages pour compléter sa production d’énergie hydroélectrique, remplissage des barrages, pendant près de deux décennies.

Les Émirats arabes unis ont dû se tourner vers les drones pour lutter contre la chaleur accablante, lors de la canicule de 2021. Le pays a utilisé des drones qui volent dans les nuages et déchargent de l’électricité pour déclencher la pluie à Dubaï.

Augmenter la pluviométrie, limiter la désertification et concrétiser le programme national de l’Arabie Saoudite verte, en augmentant la végétation dans l’un des pays les plus secs du monde, sont les points forts cette première intervention.

La monarchie espère atteindre plusieurs autres objectifs dont la réduction du réchauffement, du moins réaliser sa contribution, dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Ryadh

mn

L’Arabie Saoudite essore les nuages, son 1er essai d’ensemencement.

La technologie encore perfectible a donné ses preuves.

dimanche 1er mai 2022, par Azouz Benhocine

L’initiative d’ensemencement des nuages, disent les responsables saoudiens, est l’un des "moyens prometteurs" de préserver l’équilibre hydrique de manière sûre, adaptable et rentable. Une technique qui a été déjà tentée dans bien des pays, mais qui ne fait pas l’objet de couverture médiatique, car certaines technologies échappent aux journalistes de tradition corporatistes. Ceux dont l’esprit startup leur est inconnu et fatal.

Les réformes qui animent la volonté des autorités saoudiennes, sous la houlette de MBS (Mohammed ben Salmane), sont sur plusieurs fronts et bien des domaines. Elles se traduisent par, outre une révolution aux problèmes de société demeurée archaïque, ainsi que des travaux qui démontrent le bon usage des ressources financière du royaume. L’un des travaux…

Les pays du monde entier se sentent obligés d’envisager des politiques pour endiguer le réchauffement climatique. Certains n’hésitent pas à engager des projets technologiques dans l’espoir de venir en aide à cette tendance, afin d’ouvrir une perspective qui projette de faire vaincre la dégradation de la nature comme favoriser les végétaux sur l’aridité et la désolation désertique.

La Chine accélère son projet de produire pluies et neiges artificielles.
6 décembre 2020

Un ensemencement des nuages pour augmenter les précipitations a été effectué ce mardi 26 avril. Comme c’est une méthode inconnue, il faut préciser que c’est une opération relevant de l’« Initiative du Moyen-Orient Vert »(Green Saudi Arabia), qui a eu lieu en octobre, que le prince héritier Mohammed ben Salmane a fixé en mars de l’année dernière, plaçant, à coups de dollars, son pays à l’avant-garde des actions écologiques.

Le prince héritier a également annoncé la création d’une plateforme de coopération pour favoriser l’économie circulaire à faibles émissions de carbone, ce qui devance certaines nations arabes et de la région pour la préoccupation climatique. La mise en place d’un centre, régional d’alertes précoces aux tempêtes, ainsi que d’un programme d’ensemencement des nuages est en chantier.

L’Arabie saoudite a mis un financement de 39 milliards. Cette intervention de première phase se déroule dans les zones au-dessus de la capitale Riyad, al-Qassim et Hail, selon divers médias. Une série de projets nationaux et régionaux intégrés visant à promouvoir le développement durable, préserver l’environnement, sécuriser de nouvelles ressources en eau et accroître les capacités naturelles du Royaume.

L’ensemencement des nuages est une technique qui consiste à introduire des produits chimiques dans les nuages, comme de petites particules d’iodure d’argent. L’azote liquide a été aussi utilisé. L’idée est d’épaissir les fines gouttes vaporeuses en suspens, pour induire plus de pluie à partir d’un nuage.

Cela provoque le rassemblement des gouttelettes d’eau autour des agents introduits dans les nuages. Alors les particules d’eau se heurtent les unes aux autres, grossissent et augmentent la probabilité de précipitations. Cette modification du temps est exécutée dans le cadre d’un effort visant à augmenter les précipitations annuelles du pays, qui ne dépassent pas 100 millimètres par an, de 10 à 20 %.

Les faiseurs de pluie
31 juillet 2008

Ce programme suivra les formations nuageuses à travers le pays, afin de trouver les emplacements optimaux pour les efforts d’ensemencement. La précision capitale est qu’on utilise des matériaux « respectueux de l’environnement » pour augmenter les précipitations dans les zones ciblées.

Cette technique est pratiquée en Chine comme le cite notre article 1er lien ci-dessus. D’ici 2025, ce pays disposera d’un "système de modification du temps développé" englobant plus de 1,35 milliard d’acres (5,5 millions de km2) avec des précipitations artificielles et 143 millions d’acres (580 000 km2) avec suppression de la grêle.

Cette technologie est également utilisée aux États-Unis, avec Idaho Power, un service public-privé desservant plus de 500 000 consommateurs dans le sud de l’Idaho et l’est de l’Oregon. L’ensemencement des nuages pour compléter sa production d’énergie hydroélectrique, remplissage des barrages, pendant près de deux décennies.

Les Émirats arabes unis ont dû se tourner vers les drones pour lutter contre la chaleur accablante, lors de la canicule de 2021. Le pays a utilisé des drones qui volent dans les nuages et déchargent de l’électricité pour déclencher la pluie à Dubaï.

Augmenter la pluviométrie, limiter la désertification et concrétiser le programme national de l’Arabie Saoudite verte, en augmentant la végétation dans l’un des pays les plus secs du monde, sont les points forts cette première intervention.

La monarchie espère atteindre plusieurs autres objectifs dont la réduction du réchauffement, du moins réaliser sa contribution, dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Ryadh


Voir en ligne : Arabie Saoudite

  -¤-  S'inscrire pour publier.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Articles les plus lus.
  1. Fetwa d’Ahbab Errassoul en Mauritanie contre Aminatou 2014-06-23 19:28:50 - 120379 visites
  2. Wikileaks avertit sur 140 choses que les journalistes ne devraient pas dire à propos d’Assange 2019-01-09 19:58:33 - 36911 visites
  3. Carte professionnelle aux artistes et auteurs algériens, un acquis social... 2015-02-16 23:42:03 - 35763 visites
  4. Guerre sans issue contre la Russie accusée d’avoir la main sur la Maison Blanche 2018-12-18 18:04:55 - 33193 visites
  5. Les USA quittent les instances de l’ONU pour les violations des droits de l’homme 2019-01-05 14:26:17 - 30290 visites
  6. Grève des enseignants algériens, l’incurie des sous-valeurs traditionnelles 2015-03-04 15:01:37 - 29903 visites
  7. MALI (Maroc) : Mouvement alternatif pour les libertés individuelles 2010-01-08 11:04:24 - 29188 visites
  8. Les horreurs scientifiques de la CIA, même Frankenstein n’avait pas tant imaginé 2018-12-12 12:52:26 - 28099 visites
  9. Gaza totalement clôturée, le but du bagne à ciel ouvert est atteint par les sionistes 2019-01-03 20:25:59 - 27413 visites
  10. Etats-Unis et France : plus de visiteurs du sondage sur présidentielle 2019 en Algérie 2019-01-03 16:28:55 - 26699 visites

Articles les plus lus.
  1. Fetwa d’Ahbab Errassoul en Mauritanie contre Aminatou 2014-06-23 19:28:50 - 120379 visites
  2. Wikileaks avertit sur 140 choses que les journalistes ne devraient pas dire à propos d’Assange 2019-01-09 19:58:33 - 36911 visites
  3. Carte professionnelle aux artistes et auteurs algériens, un acquis social... 2015-02-16 23:42:03 - 35763 visites
  4. Guerre sans issue contre la Russie accusée d’avoir la main sur la Maison Blanche 2018-12-18 18:04:55 - 33193 visites
  5. Les USA quittent les instances de l’ONU pour les violations des droits de l’homme 2019-01-05 14:26:17 - 30290 visites
  6. Grève des enseignants algériens, l’incurie des sous-valeurs traditionnelles 2015-03-04 15:01:37 - 29903 visites
  7. MALI (Maroc) : Mouvement alternatif pour les libertés individuelles 2010-01-08 11:04:24 - 29188 visites
  8. Les horreurs scientifiques de la CIA, même Frankenstein n’avait pas tant imaginé 2018-12-12 12:52:26 - 28099 visites
  9. Gaza totalement clôturée, le but du bagne à ciel ouvert est atteint par les sionistes 2019-01-03 20:25:59 - 27413 visites
  10. Etats-Unis et France : plus de visiteurs du sondage sur présidentielle 2019 en Algérie 2019-01-03 16:28:55 - 26699 visites
Soutenir par un don