POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanit > Monde, actualit internationale, politique, relations, diplomatie, affaires trangres > Deux Dossiers Spciaux de POPULISCOOP. > U.P.M. Union Pour la mditerrane > Les documents conventions, charte, projets, articles... > Articles de presse sur UPM > Rcentes migrations des Algriens, causes par la dbauche des institutions et lexclusi

Rcentes migrations des Algriens, causes par la dbauche des institutions et lexclusion.

Des ingnieurs, des mdecins et des lites, soumises aux ordres des prdateurs de la "Klptocratie", prfrent quitter le pays et vivre clandestins l’tranger.

lundi 22 novembre 2010, par Azouz Benhocine

Quand la tendance de la migration des algriens sest inverse ds lanne 1980, aprs la mort de Boumediene, les anthropologues ont cru une ponctuelle attitude. Cest--dire, aprs la trve marque par les retours suscits par la rvolution industrielle (des annes 70), la reprise des partances tait voue, avait-on cru, un arrt in-extrmis, ou du moins ne pouvait gure continuer.

Mais vite le phnomne a t reconnu comme le dbut des nouveaux exils et dune ampleur hallucinante et inattendue. Surtout ils tentaient de nouvelles populations, dont celle les mieux formes, ce qui tait constat plus destructeur. Le contraire de la dcennie prcdente, des annes 70 o quelques 80 000 migrs, algriens rpartis entre la France et la Belgique ont dchir leurs titres de sjours, sont revenus sinstaller dans leur pays dorigine. Avec le temps, partir est devenue la panace la plus apprcie, pour svader de la gouvernance officielle base sur lexclusion.

A lpoque, les annes 70, de la fabuleuse pice th trale de Kateb Yacine Mohamed prend ta valise qui avait fait une grande tourne dans ces 2 pays europens, le retour au pays tait dit le retour de la fiert . Ce spectacle avait pour la premire fois, dans lhistoire de la diaspora algrienne en Europe, permis aux migrs daller massivement aux salles de th tre. Surtout un ardu programme dindustrialisation offrait des postes de travail en Algrie.

Une diaspora plutt quune immigration, pour rompre avec tous les trafics du dirigisme excrable de ses clientlismes.

Hlas, rapidement le flux vers dexognes lieux sest avr irrversible. Et allait prendre de lampleur jusqu devenir le flau Haragas qui pousse les jeunes algriens quitter leur pays dans des embarcations de fortune. Dernier fait en date du 1er novembre 2010, 9 danseurs du ballet national partis faire une reprsentation au Canada ont fauss compagnie leur amis qui sont au nombre de 15. Ils ont fuis de leur htel et se sont vapors dans la nature.

"Harragas" : un film algérien sur les risques de l’immigration clandestine

Si la France est reste la principale destination des partances, de nouveaux horizons se distingus sur le continent europen. Parmi les premiers, ce fut dabord lEspagne, pour la raison de mitoyennet gographique. Et dont lessor conomique, amorc ds les annes 70 comme lAlgrie, a app t les algriens, linstar de la considrable masse de marocains. Ensuite tous les pays europens sans exception commenaient accueillir des algriens. Mais surtout cest le Canada, ainsi qu degrs moindre les USA, qui tait choisi gr ce aux facilits dinstallation.

Les sociologues se sont alors questionns : Pourquoi mme ds les dbuts des annes 80 ? Alors quaux premires annes de cette dcennie les choses allaient relativement bien et Chadli, qui a succd Boumediene, avait fourni le slogan Pour une vie meilleure  ? Mme confronts au racisme dont ils sont souvent victimes, les jeunes algriens prfrent quitter le pays.

La mise au point de lexclusion a t labore au sein de lex parti unique, dont la tte pensante ntait autre que les arrivistes de la guerre de libration. Mme la pseudo-lgitimit historique, qui devait laisser les dirigeants du FLN historique diriger le pays, a t trahie. At-Ahmed et son acolyte Benbella qui ont commenc leur carrire de nationaliste avec le braquage de la poste dOran, lacte illustre le genre daventuriers auxquels les algriens ont vu leur destin se tracer, ont t carts depuis des annes. Boudiaf sest tranquillis dans son exil marocain. Une foule darrivistes a pris le pouvoir avec une volont affich de ne laisser bouger que leurs adeptes et autres affids, une flope dopportunistes.

Les rigoureux, les honntes et les plus comptents qui ne peuvent pas adhrer la dbandade, quallait prendre le cheminement des affaires du pays, navaient aucun autre choix. Aller sous des cieux, qui au moins leur permettaient de ne pas assister la dcadence. Dune part, la monte de lobscurantisme financ et pleinement rig en systme par les sbires dune mdiocrit qui a accouch en final dun certain Belkhadem, aprs dillustres. Et dautre part leur cartement, qui est la grande manuvre, consiste leur imposer le silence face la criminalit dans les rouages, faite de corruption et de dtournement.

Surtout de placer la tte des institutions de vrais incomptents, pour les diriger et les exploiter de la manire la plus inhumaine. Avec la mission premire censurer tous ractifs rflexes aux prdations ciel ouvert. Un ingnieur form dans lcole algrienne qui a pass des nuits blanches pour russir ses tudes, se retrouve soumis et subalterne un analphabte, sinon un pistonn fils danciens membre de nomenklatura sachant juste parler et mme une personne ne faisant quengranger quotidiennement et sans rel che des bnfices de son poste.


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.