POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Accueil du site > Culture et Arts : La critique, l’information et les sorties culturelles. > 4- 7ème art en salle et à la Télé. > FRANCE : la chaîne Canal+ visée par l’affabulation outrancière de (...)

FRANCE : la chaîne Canal+ visée par l’affabulation outrancière de l’antisémitisme.

La laïcité, la censure, le communautarisme et Israël à imposer.

 

mercredi 23 mars 2011, par Damien Djamel Bouch’Raf

Pour la diffusion de la série "The Promise", quelques centaines de personnes ont manifesté devant le siège de Canal +, situé à Issy-les-Moulineaux. Le lundi 21 mars, ils étaient français et de confession... à accuser d’antisémitisme l’art, et ce n’est pas la première fois que de telles frappes ont lieu ! Le stalinisme n’en a fait presque pas fait autant, c’est un enfant de cœur par rapport aux criminels de Tsahal.

QUELQUES UNS DE NO SUJETS : Faites une recherche pour plus d’articles sur le Conflit du Proche-Orient.

Des groupes de musique annulent leurs concerts en Israël.

Jean-Luc Godard récompensé d’un Oscar pour que le 7ème art se civilise.

Roger Waters, membre des Pink Floyd, accusé d’antisémitisme...

Helen Thomas, doyenne des correspondants de presse à la Maison Blanche mise à la retraite pour des propos condamnant Israël.

Israël Turquie : la censure des expressions et le piétinement de la légalité


C’était le soir de la diffusion du film The Promise, qui a valu 7 longues années de recherches au cinéaste anglais Peter Kominsky, sur la chaîne française cryptée. Cette dernière connait et maintient son succès, par la qualité de ses programmes et leur grande diversité. Même payante avec le mode d’abonnement, Canal+ reste un bastion culturel à qui est due une promotion et une valorisation des arts français.

En réalité le thème, de cette série en quatre parties, concerne d’abord le Royaume Uni d’où est originaire aussi bien cette œuvre majeure du 7ème art que son créateur. Le fait que le sujet induit le conflit du Proche-Orient, pour lequel la solution de paix traîne causant une angoisse au niveau de toute la Terre et l’humanité.

La crainte que la spoliation des palestiniens de leur terre soit une bavure historique, elle réveille les démons colonialistes.

INTERVIEW du Réalisateur

Sur appel de plusieurs organisations juives d’une France qui s’emploie à vérifier ses valeurs, à l’heure du débat de l’islam dans la laïcité. Une manifestation exigeant la censure, sans respect de l’œuvre de son créateur et encore moins des autres publics intéressé, est lancé. L’union des commerçants… qui, parmi les organisations, commet un outrage à l’art !

Le soir-même devait être diffusé le film The Promise du cinéaste anglais Peter Kosminsky, sur Canal+. Réalisateur de grand talent, qui adapte un style faisant du reportage d’actualités, une fiction détonante et d’une facture à couper le souffle. Cet anglais est mouliné à toutes les sauces qui indisposent le dernier des colonialismes.

certains médias obéissant à des lignes éditoriales établis dans l’injustice à infliger au peuple palestinien, ne lui pardonne… même son génie.

Dans le désordre des choses politiques actuellement, certains juifs de France sont devenus à la pointe de la confusion entre antisémitisme et la criminalité de l’Etat hébreu. Heureusement et loin s’en faut, ce n’est pas l’ensemble de la communauté.

Le plus officiellement aussi, c’est un élu de la république appartenant à l’UMP, député de Paris Claude Goasguen, était présent à ce regroupement qui ne compte une bien minorité de l’ensemble des juifs de France. Il a dénoncé "une série caricaturale, honteuse" qui donne "une image délirante d’Israël", où il perçoit dis-donc de l’antisémitisme.

Le réalisateur s’est déjà défendu, et rappelle que sa série est avant tout une fiction. Intéressant à plus d’un titre, parce qu’il entrecroise l’actualité du jour à celle de la période du mandat britannique. Pays qui le concerne, que la France trouve prétexte à le censurer, cette république est questionnée ?

Peter Kosminsky, dont l’objectif ne fixe son avis d’une manière tranchée sur la spoliation des palestiniens de leur patrie, reste un artiste à défendre là où la liberté d’expression ne doit pas céder un iota de son importance dans la recherche de la paix dans ce qui est le conflit du Moyen-Orient.

Filmographie de Peter Kosminsky

- La guerre des Malouines : The Untold Story (TV, 1987)

- Afghantsi (TV, 1988)

- Shoot To Kill (TV, 1990)

- Wuthering Heights Emily Brontë (1992)

- 15 : La vie et la mort de Philip Knight (TV, 1993)

- La mort de la lumière (TV, 1994)

- No Child of Mine (TV, 1997)

- Walking on the Moon (TV, 1999)

- Warriors (TV, 1999)

- Innocents (TV, 2000)

- Le projet (TV, 2002)

- Laurier blanc (2002)

- The Government Inspector (TV, 2005)

- Britz (TV, 2007)

- The Promise (2011), de la télévision

QUELQUES UNS DE NO SUJETS : Faites une recherche pour plus d’articles sur le Conflit du Proche-Orient.

Des groupes de musique annulent leurs concerts en Israël.

Jean-Luc Godard récompensé d’un Oscar pour que le 7ème art se civilise.

Roger Waters, membre des Pink Floyd, accusé d’antisémitisme...

Helen Thomas, doyenne des correspondants de presse à la Maison Blanche mise à la retraite pour des propos condamnant Israël.

Israël Turquie : la censure des expressions et le piétinement de la légalité

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT