Accueil > International > Grands événements : Gigantisme de l’inattendu. > Confucianisme de la Chine communiste au rôle de bercail du capitalisme.

Confucianisme de la Chine communiste au rôle de bercail du capitalisme.

Décomplexé, le PCC a une centaine de milliardaires à sa direction.

vendredi 24 juin 2022, par Rebel Kazimir

Il n’y a pas que le communisme qui rend hostiles certaines opinions à l’égard de la Chine. L’Asie est un continent qui adorait sa propre autarcie et qu’on éloigne aussi des centres d’intérêt de l’humanité. Le réveil du pays de Mao dans un capitalisme industrialisant comportant l’élargissement de la classe moyenne en sa forme d’égalité socialiste, mais là encore très peu y croient. Car, disent les observateurs, les libertés sous un tel régime ne sont pas santé, éducation, plaisance comme voyager ou bien être bien nourri. S’exprimer contre le pouvoir quand son travail atteint des sommets n’est pas judicieux...

Prochain sujet : Déjà publié, ici mise à jour.Les 6 conditions pour que la Chine soit 1ère puissance mondiale.

Le sentiment que la Chine tend à devenir la première puissance mondiale devant l’Amérique n’est pas fortuit. Car même si à l’avenir le rayonnement colporté par les médias ne se déplacera pas entièrement vers l’Extrême-Orient, il deviendra modulable entre cette région et l’occident. Ce n’est que petit-petit, en termes de faits culturels, que le temps arpentera les gigantesques changements.

Converti en investissement, l’épargne des riches déferle en Chine.
26 janvier 2022

L’ histoire contemporaine est une matière propre et incontournable aux cursus en journalisme. Mais l’ère de la médiocrité se conjugue aussi au « subjectif conditionné » qui a été cité par notre précédent article. Le mépris de l’image d’autrui, alimenté du dogme du péril jaune, entretient un discours qui se paie des peuples à la culture plus que millénaire et dont la synergie de combattre la misère est idéologiquement prise en charge.

Le réveil de la Chine fait encore l’objet de suivi et de commentaires. Ce n’est plus une nouvelle car l’essor date déjà de quelques décennies. Mais bien nombreux les coins restent inconnus du patchwork des informations relatant ce fulgurant développement. Des indications échappent aux médias et leurs journalistes, car le pays de Mao est bien lointain des fuseaux des lumières…

La méconnaissance des nouvelles vérités de la société ayant subi la révolution qui n’a pas tâtonné sur l’émancipation des conditions sociales communes, laisse dire à nombreux éditorialistes la pauvreté toucherait encore 1 milliard de Chinois. Mais la réalité qui est facilement accessible aux étrangers qui s’y déplacent sur le terrain même, est une articulation cohérente d’une croissance généralisée. L’essor n’est guère injuste par des disparités.

Nous vous proposons ces matérialités mesurables. Elles figurent publiquement chez les institutions internationales qui suivent l’économie et même la sécurité de Chine. A titre d’exemple, depuis 2012, la Chine a également contribué davantage aux forces de maintien de la paix de l’ONU que les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et la Russie (les 4 autres membres du Conseil de sécurité de l’ONU) réunis.

CHINE : L’émergence économique à la lumière de l’évolution de l’espérance de vie
27 octobre 2015

Voici les grands traits de ce phénoménal essor de la Chine  :

• Depuis 1984, le revenu par habitant de la Chine a été multiplié par 26. Des centaines de millions de Chinois sont passés de la pauvreté à la classe moyenne.
• L’espérance de vie a augmenté de 10 ans sur la même période.
• Les personnes vivant sous le seuil de pauvreté représentent désormais 1 % de la population, contre 88 %, il un quart de siècle.
• Entre 1990 et 2018, la part des États-Unis dans le commerce mondial est passée de 26,4 à 23,9 %. La part de la Chine est passée de 1,6 à 15,8 %.
• Il y a une génération, 80 % de tous les pays commerçaient davantage avec les États-Unis qu’avec la Chine. En 2018, la Chine était le plus grand partenaire commercial de 128 des 190 pays.
• En 1999, la Chine a déposé 276 brevets auprès de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle. En 2019, ce nombre est passé à près de 59 000.
• La Chine a quatre fois la population des États-Unis. Si son revenu par habitant était ne serait-ce que la moitié de celui des États-Unis, il serait économiquement deux fois plus important.
• Depuis 2012, la Chine a également contribué davantage aux forces de maintien de la paix de l’ONU que les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et la Russie (les 4 autres membres du Conseil de sécurité de l’ONU) réunis.

Comment un pays qui s’est tellement transformé au cours des dernières décennies au point de devenir une superpuissance économique et militaire ne pourrait pas avoir l’ambition le grand partenaire unanime au reste du monde. C’est la prochaine étape logique pour la Chine.

Le sursaut capitaliste au sein du dogme marxiste a bien fonctionné en Chine. Les expériences socialistes s’obligent à ne plus révoquer la consommation que les peuples considèrent en 1er paramètre de leur bien-être social. Mao Zedong disait que le pouvoir politique vient du canon d’un fusil, c’était au moment où sa révolution bannissait toutes les formes de féodalité. Ces dernières ne se laissaient pas défaire et le conservatisme transmettait la misère.

Prochain sujet : Déjà publié, ici mise à jour.Les 6 conditions pour que la Chine soit 1ère puissance mondiale.


Voir en ligne : Chine

     

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?