Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > nationale, fait politique, une et première page, médias, actualité, pays, (...) > Du filtrage des infos par les journalistes, médias et lecteurs.

Du filtrage des infos par les journalistes, médias et lecteurs.

De l’autocensure pour plaire au prince à l’algorithme de sélection.

jeudi 23 juin 2022, par N.E. Tatem

Dans cet article la question des algorithmes qui trillent les infos et n’hésitent pas à punir ce qu’ils considèrent de "fake news", on les cite sans les dénoncer. Les supports se battent pour survivre car ils sont abandonnés par les pouvoirs publics qui n’admettent pas les critiques même celles concrètement constructives. Les réseaux sociaux du Web ont profondément réaménagé l’espace de la communication humaine, alors que le "Digital News Report de 2022" du Reuters Institute de l’Université d’Oxford met en exergue la sélection opérée par tous et à tous les niveaux.

Indépendamment de la qualité de l’information et de la présentation du sujet, comme pour la crise climatique qui semble plus concerner les jeunes, il y a maintenant le règne du gratuit, quand les ressources s’amenuisent et d’autres pressions grandissent. Et c’est un tourment. La mutation du numérique qui touche les médias a modifié le paysage mais elle garde les pratiques du marché.

La connexion sociale virtuelle vire aux liaisons en Métaverse.
14 juin 2022

Reportage numérique 2022 (en anglais) de Reuters Institute for the Study of Journalism
Une enquête YouGov auprès de plus de 93 000 consommateurs d’informations en ligne sur 46 marchés couvrant la moitié de la population mondiale.

L’utilisation des dépêches traditionnelles diminue, c’est-à-dire des tendances innovantes prennent le dessus et sont des idées alternatives. Les moyens de communication traditionnels et corporatistes perdent la confiance de la nouvelle génération. Alors que les informations en ligne ne comblent pas l’écart, contrairement à ce qui est avancé par certains critiques du secteur de la presse.

Aussi bien les consommateurs que les concepteurs/chasseurs de l’actualité sont sélectifs et s’adonnent à une rigueur de ne prendre que ce qui les concerne. Nous connaissons depuis des années déjà l’avertissement des sites Internet pour l’utilisation des datas de ceux qui les consultent. Ce qui sert à vous donner que si vous est approprié, qu’on appelle la personnalisation.

Le phénomène relève de l’autocensure et se propage à grande échelle. Il s’agit de la prise ou bien la couverture par les médias et même les lecteurs, auditeurs et téléspectateurs, de certaines informations et non d’autres. En dépit que ces dernières soient d’intérêt public et individuel ou d’importance non moindre aux communautés humaines, la sélection opère.

Un récent Digital News Report 2022 du Reuters Institute de l’Université d’Oxford met en évidence une tendance croissante à ce qu’il appelle « l’évitement sélectif des informations ». Nous avons publié dernièrement un article, plus au moins de la même source, sur le projet de diversification de l’économie algérienne qui le pays le plus vaste d’Afrique.

Une gouvernance inclusive d’Internet pour un champ de liberté.
8 mai 2022

Le phénomène où les utilisateurs, que sont les journalistes et les organes de presse qui les emploient, évitent les informations qui les déprimeront ou qui, selon eux, ne feront que créer des arguments. Mais en réalité des aléas plus graves les poussent à les censurer, pour leurs lecteurs et auditeurs ne sachent rien. Mais ce sont surtout les effets de ces contenus qui gênent.

Le nombre de ces comportements est passé, en moyenne à travers les pays, de 38 % en 2022 contre 29 % en 2017, avec des différences marquées selon les marchés. Ces implications sont problématiques dans la mesure où des sociétés mieux informées devanceront celles réduites à ne rien savoir ou bien à n’obtenir que ce qui leur plait ou convient.

Maintenant que les technologies aident les observations, c’est le type d’attitude que les algorithmes de personnalisation remarqueront également et auxquels ils répondront, à leur manière. Ils mettent l’accent sur les éléments pour lesquels ils voient une réponse positive (active) de l’usager et font centre d’intérêt, comme pour sélectionner aux utilisateurs leurs sujets.

C’est, après tout, l’objectif de la personnalisation servant à vous donner plus ce que vous voulez en tant que client. Certainement l’algorithme de personnalisation de Facebook examine les engagements de base pour la publication d’une page afin de décider si une publication est performante ou le contraire.

Une connexion de qualité réduit la fracture numérique.
6 mars 2022

Le réseau social de Marck Zuckerberg renforce encore les publications qui performent. Mais ses critères de choix sont internes et inconnus pour même les analystes chevronnés. Une étude parue chez l’éditeur anglais Taylor & Francis aborde Facebook dit que l’algorithme agit comme un adoucisseur, afin de s’adapter aux intérêts des consommateurs d’informations. Et les médias s’y soumettent aussi à cet esprit devenu une règle.

Ce nouveau rapport de l’Institut Reuters note que « ceux qui évitent souvent les informations sont deux fois plus susceptibles de dire qu’ils voient trop d’informations sur Facebook et Twitter par rapport à l’utilisateur moyen ».

Quand on parle de la communication en société, c’est de l’idéologie qu’on traite. Le marché de l’info existe et s’élargit mais répète les mêmes idées. La dernière qualification d’experts, c’est plus le modèle TikTok qui prend le dessus. La personnalisation a différents moyens pour donner aux utilisateurs un filtrage à leur goût. Il n’est pas si personnel que le contenu diversifié n’a aucune chance d’entrer dans la course à la considération.


Voir en ligne : Médias, presse, information

     

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?