POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.

Accueil > High-tech / Sciences > Startups devancées par les Etats pour l’IA (Intelligence Artificielle).

Startups devancées par les Etats pour l’IA (Intelligence Artificielle).

L’outil pour cultiver de bonnes gouvernances quand les datas passent...

samedi 29 août 2020, par Gros Emile

La course est engagée, mais les coureurs entrent dans un nuage où la nébulosité est une multitude de lumières qui attirent vers tous les côtés et sens. Les acteurs qui ont un savoir, une bonne volonté et bien des objectifs partent en conquête attirés par l’inconnu. L’IA et l’informatique quantique sont les bébés prématurés des nouvelles technologiques qui cherchent des noms entre design et savoir-faire où se dessinent l’environnement et les richesses anticipés pour les performances des gouvernances.

Ecouter l’article.

Alors que les nouveaux investissements sont du ressort exclusif des grandes nations et ensemble comme l’UE (Union Européenne) qui mobilisent des budgets dans un vacarme de qui sera le premier à breveter ses acquis dans des sciences technologiques qui ne sont pas de simples promenades. Même si on y lorgne, on ne parle plus de "startup". Mais d’instituts en raison de l’implication des Etats. L’année 2020 est sur le plan technologique celle qui a le plus avancé avec les outils de reconnaissance faciale.

- Les datas, de l’industrie pétrolière, sont un produit du marché fluctuant.
9 août 2020

Intelligence artificielle : Comment la connaissance est créée, transférée et utilisée.
Tendances en Chine, en Europe et aux États-Unis.

Ici les données abordées avec l’IA (Intelligence Artificielle) passent. Elles se démêlent par l’informatique quantique, ce qui permet aux autorités qui saisissent les enjeux de l’avenir et les règles pour être fixées dans leur gouvernance, de lancer les projets qui définissent leurs ambitions. Seules des explications plus profondes, originales et ardues apportent leurs lumières de ce que seront les services publics de demain.

La création d’instituts de recherche sur l’intelligence artificielle « IA » et quantique, initiée par la Maison Blanche au cours de la semaine, montre à quel point ces innovations ont de l’attrait dans pratiquement tous les milieux. Politiciens institutionnels, scientifiques maniant des projets et les entreprises construisant leurs travaux, songent à intégrer ces 2 modules de tendance à anticiper l’avenir. Et pour les intégrer dans l’anticipation qui améliore la gestion…

Souvent quand on cite les Etats-Unis dans des domaines de pointe comme celui de ce sujet, on songe à l’innovation et même à l’avancée devant le reste de l’humanité. Mais le Monde n’est plus le même depuis quelques années déjà. D’autres pays ont des capacités scientifiques pour accéder, surtout grâce aux jeunes, à ces nouveaux outils. 12 nouveaux instituts de recherche axés sur l’IA et la science de l’information quantique, sont lancées…

- Le difficile parcours pour apprendre sur la cruciale l’IA (Intelligence Artificielle)
mercredi 4 septembre 2019

La Chine a lancé pas moins de 50 agences qui travaillent dans l’IA, qui seront opérationnelles dès 2020. Les High-Techs et les secteurs du quantique qui est une ressource qui s’applique à des activités, ne sont plus que des activités culturelles. Et c’est l’Europe qui est assez avancée selon cette étude d’Elsevier, qui dit que c’est un sujet qui domine la recherche mondiale.

Ce n’est plus une affaire de startups, c’est même une politique publique quand l’importance des datas et toutes les laborieuses opérations qui leur sont consacrées du fait de leur importance et utilité. La Maison Blanche a annoncé la mise sur pieds d’un site Internet dédié, avec un budget pour l’exercice 2021, augmenté que la National Science Foundation (NSF chargée des subventions aux instituts de recherche) a fixé à 830 millions de dollars spécifiquement à l’IA.

Cet indicateur du financement public permet de dresser un comparatif édifiant. La Commission européenne s’est engagée en 2017 pour augmenter les investissements dans l’IA de 565 millions de dollars (500 millions d’euros), les ramenant à 1,69 milliard de dollars (1,5 milliard d’euros) d’ici la fin de 2020. Et en 2018, la Corée du Sud a dévoilé un effort pluriannuel de 1,95 milliard de dollars (2,2 billions de KRW) pour renforcer sa R&D (frais de recherche) en IA, dans le but de créer six écoles supérieures axées sur l’IA d’ici 2022 et de former 5000 spécialistes de l’IA.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Notre dossier : IA "Intelligence Artificielle".

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don