POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Accueil du site > TECHNOLOGIE, INTERNET, PERFORMANCES INCLASSABLES > Les conflits de Trolls des forums dans le viseur de Google avec (...)

Les conflits de Trolls des forums dans le viseur de Google avec "PerspectiveApi"

Les controverses artificielles dans les réseaux et les discussions médias seront traquées

 

lundi 27 février 2017, par N.E. Tatem

Après le déclenchement de la bataille géopolitique, entre les dépêches informatives du système incassable des gros médias souvent versés dans la manipulation pour le maintien de l’ancien ordre et les narrations alternatives de l’actualité, voilà qu’arrive la modération des propos toxiques dits de « Trolling ». Trop prépondérants sur Internet, notamment au sein des réseaux sociaux, particulièrement autour des contenus pertinents dans la constitution des opinions, les idées négatives faussent la communication et perturbent les agoras virtuelles qui les accueillent. Alors on pense à les contrôler pour une nécessité de convivialité.

Voir en ligne : Notre dossier : Web forum Internet

C’est pour mieux clarifier l’appréciation des « news » par les auditoires, qu’il convient d’isoler les commentaires toxiques. Ils ont une capacité de nuisance inégalée. Quand on songe à les neutraliser, c’est pour une meilleure perception ou une correction des avis qui se constituent des faits et événements… Pour Populi-Scoop, nous avons été obligés de fermer les forums de nos articles, nous recevons beaucoup d’interventions malveillantes, notamment en provenance du Japon. C’est l’occasion de les relancer.

Une nouvelle bonne et de haute teneur dans ce domaine, vient de surgir dans ce brouhaha qui a l’allure d’un volcan détonnant. Il s’agit de la modération des commentaires sur les forums des sites d’informations comme Populi-Scoop, où nous avons été confrontés aux spams et aux attaques malsaines, au point d’avoir été obligés de fermer le cercle des échanges qui accompagne nos articles, placé à la fin des contenus que nous nous publions. Il s’agit de l’API « perspective » lancée par Google qui est une technologie à un stade précoce, utilisant un apprentissage automatique pour aider à identifier les commentaires toxiques.

Ces derniers temps l’expression « Fak News » est dans le vocabulaire médiatique, attestant bien désormais que les grands supports, d’informations et d’analyse de l’actualité crucial, sont entre les mains de puissants argentiers. Ces derniers déroulent le tapis à la prise du pouvoir politique à leurs candidats préférés. Plusieurs méthodes de régulation tentent de maintenir l’ancienne hégémonie, face aux organes alternatifs, qui ne sont pas détenteurs de fausses révélations dites « vérités alternatives ». Afin de bloquer les présentations indépendantes mettant en perspective d’autres sujets et interprétations de la vie et activités des sociétés, on cherche à préserver les positions acquise de prédominance…

Dans un premier temps c’est la langue anglaise qui bénéficiera de l’innovation « perspectives » (voir ICI) qui permet de trier, dans les interventions des utilisateurs des forums des médias, les éléments inappropriés dans les discussions. Quand il s’agit des médias, il s’agit des titres classiques où les journalistes choisissent l’autocensure pour travailler. Comme le déclare Google, d’ici environ un an sera déployé, pour d’autres langues, cette nouvelle application dont les résultats seront mieux que ceux de vouloir maintenir le règne d’une seule ligne éditoriale...

Le débat est ouvert et ne va pas certainement se terminer, tant que l’idéal de la liberté d’expression n’est pas permis. Exposer ce que les moyens « mainstream » omettent dans leur monopole est même un devoir. Sur Populi-Scoop, nous avons publié des articles pour tenter d’expliquer qu’Internet a effectivement généré de nouveaux cadres pour l’information citoyenne et participative, renouant avec la communication sociétale des anciennes époques où sont relayées des idées à importance sociale et à utilité collective. Alors qu’une forme de censure cynique désire encore cacher bien des choses solennelles et dignes… La discussion continue, alors que les représailles de Donald Trump ou de Poutine font encore trembler un système médiatique détrôné et pris de panique…

Elle est lancée par l’incubateur technologique créé par le géant de recherche sur Internet, anciennement connue par Google-Ideas. Les éditeurs, dont les plateformes numériques diffusant des nouvelles, détenteurs d’initiatives comme la nôtre, peuvent accéder à cette technologie et l’utiliser pour leurs sites. «  Perspective » examine les commentaires et exploitent les scores basés sur la façon dont ils sont perçus par les gens qui les signalent comme « toxiques » et qui sont susceptibles de faire quitter quelqu’un d’intéressé, à abandonner une conversation. Il peut mieux marquer les commentaires futurs, en prenant exemple sur les anciens.

Des expériences sont déjà en marche, une version testé avec le New York Times, où toute une équipe passe au crible et modère chaque commentaire, avant qu’il ne soit affiché en considérant jusqu’à 11.000 commentaires chaque jour, ce qui est un vaste labeur. Par la pratique quotidienne, cette technologie peut devenir sélective et déboucher un meilleur développement des conversations, en améliorant même l’intervention des internautes sur des sujets sensibles ou d’amusement.

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT