POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Bénin : Joseph Tamegnon remet les pendules à l’heure...



... et exige l’arrêt des affabulations : Il n’y a aucune mauvaise gouvernance au Palais et pas de conseillers milliardaires !


jeudi 20 septembre 2012
par Elias


Joseph Tamegnon, le conseiller du chef de l’état à l’économie a effectué une sortie médiatique hier sur la chaîne de télévision publique ORTB. L’objectif de cette sortie médiatique est d’entretenir l’opinion publique sur l’état de la gouvernance au Palais de la Marina après le scandale du port sec de Tori qui a éclaboussé la République.

Voir en ligne : Notre dossier : Benin et autres sujets africains

Joseph Tamegnon, le conseiller du chef de l’état à l’économie est monté au créneau hier sur la chaine de Télévision publique Ortb pour entretenir l’opinion publique sur la santé de la gouvernance au Palais de la Marina. La sortie médiatique de ce fervent défendeur du régime de la refondation intervient 24 heures seulement après celle par le très virulent et tonitruant Me Lionel agbo. En effet, cet avocat mouvancier dans la toge d’opposant qui a été conseiller du président Boni Yayi avait, au cours de sa sortie médiatique du 18 septembre, traité les conseillers spéciaux et techniques du palais de la marina de corrompus.

Pour Joseph Tamegnon, les propos tenus par Lionel Agbo visent à affaiblir l‘institution qu’est la présidence de la République ainsi que le chef de l’état. C’est très grave de dire que la présidence est corrompue, il doit apporter les preuves de ses allégations a-t-il expliqué. Sur l’état de la gouvernance au Palais, le conseiller du chef de l’état rassure l’opinion publique qu’il y’a aucune mauvaise gouvernance au Palais de la marina. Je rassure les uns et les autres que la Présidence est bien gouvernée.

La gouvernance est bonne et bien efficace et personne ne peut utiliser son positionnement pour monnayer un dossier… A l’en croire, les relations de passe droit ne règnent pas au Palais. Pour ceux qui estiment qu’il existe des conseillers milliardaires, Joseph Tamegnon fournit la grille salariale. Les conseillers techniques sont à 300.000 fcfa.

Au regard de ses dires, il est l’heure d’arrêter les affabulations car on ne peut pas après avoir occupé des postes de responsabilités tenir pareille langages. D’ailleurs pourquoi Me Lionel Agbo n’a-t-il pas dénoncé les conseillers milliardaires et corrompus lorsqu’il était encore au Palais ? S’est-il interrogé sur l’avenir des reformes, Joseph Tamegnon soutient que les reformes sont irréversibles, et même si elles touchent certains intérêts, il reste convaincu que tout le monde profitera de ces reformes. Il a également invité les détracteurs de Boni Yayi à le laisser travailler.

Car le Président de la République est le Président en exercice de l’Union africaine. De ce fait, il a indiqué les valeurs sur lesquelles la gouvernance doit être axée pour que l’émergence de l’Afrique soit effective. C’est pourquoi pour des dossiers de corruption, il reste très sensible.

D’ailleurs, dans le dossier du port sec de Tori, le président de la République a pris ses responsabilités en sanctionnant les dérives. A partir de cet instant, on ne peut parler de mauvaise gouvernance à la présidence de la République.

Ghislain Tadewa