POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Intellectuels et médias français, des forces communautaires occultes minent la cohésion.

Des faussaires professionnels publient des haines et des médias à leurs soldes... donnant-donnant !

 

dimanche 31 juillet 2011, par jaco

L’idée revient à un intellectuel, Pascal Boniface avec son dernier livre, de "dénoncer" la grande parade des bonimenteurs de l’identité imposée à la France. Carrément "démonter" et faisant oeuvre de salubrité publique, de cette livraison littéraire : essai et pamphlet à la fois... Un pays dignement acquis à un nouveau millénaire, le 3ème, mais miné par des intellectuels communautaires et des médias serviles à l’injuste, l’erreur, la manipulation, le diktat, le fait accompli...

Toute faite, la conception que les médias et les « grandes gueules ou grosses têtes » des cercles influents dans l’establishment hexagonal encaisse, une analyse percutante. Tel un coup de pieds dans une fourmilière qui n’a pas la décence de se remettre à la véracité du quotidien que ressentent, tout en le humant avec une nauséabonde charge, les français !

Doxa et symboles

Médias et intellectuels français captent, pour leur versant-versement caché et cynique, la classification idéologique (ou bien experte), au-delà de la tradition locale gauche-droite. Selon l’ordre et les intérêts communautaires qu’ils s’acharnent à imposer au détriment de l’intérêt général, ces 2 chaînons du 4è Pouvoir, manquent d’éthique. Certains nous diront plus ouvertement : médias et élites françaises sont noyautés.

Le sujet étant tracé, mais peu traité, comme une ligne de démarcation. Même en la cachant, la vérité d’appartenance à une communauté dépasse de loin ce socle qu’ils ne cessent de mettre au devant, d’être français et représentatif de l’héritage aussi bien de Molière que de Bonaparte. « Médias et intellectuels communautaires ! » ou « Les Intellectuels faussaires », la formule fonctionne très bien dans les esprits, car elle résonne comme ligne de conduite officielle.

Les médias et penseurs ayant pour nationalité la française, se revendiquant d’un pays symbolisé par un coq, Marianne et même des fois Astérix, donnent matière à critiques. C’est même la critique sociale la plus édifiante, car éprise de lendemains radieux. Il fallait l’accoucher, mettre au monde une vie aboutie. Ou bien l’avorter au préalable. Sinon elle est imparable. Elle advient, quoiqu’elle agace... Elle est sous les yeux !

Et aussi pour leurs idées que tentent journellement de vérifier les communs, tant soit peu, l’avancée est faite à partir de ce délicieux titre : « Les Intellectuels faussaires » desquels le peuple en parlent au comptoir, au salon, en famille, ici-bas...

L’école, entre autres institutions, le vit comme un paradoxe troublant. Pencheraient-ils, ces intellos et médias, à un nationalisme d’exclusive, c’est-à-dire faire usage d’un patriotisme devenu à la mode en Europe : l’islamophobie ? Car à les entendre, même en préconisant la guerre civile des banlieues à titre d’exemple, on se demande à quel malsain se vouent-ils ?

Défendre la France, et plus largement l’Europe, contre l’islam envahissant réside dans l’essentiel de leurs idées. Distillées par, d’ailleurs les plus médiatiques car les mieux dotés, des gens qui se targuent des lettres et de la philosophie. Un patriotisme usuel et digne des pires manipulations se dessine au crédule des lecteurs, auditeurs et simple citoyens. L’appartenance à ce qui est communément un pays, nous positionne-t-elle à être complètement en déphasage et en désaccord avec d’autres nations, sous prétextes d’intérêts ?

Bien sûr la question que l’intelligentsia d’un pays mérite tout un ouvrage, sinon comme moindre mesure une enquête de plusieurs facettes et épisodes. D’ailleurs dans cet exercice, le livre du directeur de l’Institut des relations internationales et stratégiques (Iris) Mr Pascal Boniface, « Les Intellectuels faussaires », tente d’apporter les éclairages nécessaires de cette grande répartition des tâches des médias et intellectuels.

L’élite, l’éthique et le cachet !

Notons qu’il a épargné les artistes, qu’on peut croiser dans les médias et parmi les intellos. Pourtant c’est dans cette corporation que nous verrons le gros du bataillon des manipulateurs de l’identité française dans l’intérêt de cercles et milieux occultes, et même de nations tierces qui n’ont leur légitimité que dans d’un pseudo-bienfait du colonialisme d’hier et d’aujourd’hui. Même le massacre est désigné en « haut fait d’armes ».

L’essai du manager de l’IRIS s’est déjà vendu à plus de 50 000 exemplaires, en l’espace des 40 jours qui ont suivi sa parution. Dire, pour la précision, que nombreux éditeurs et on en dénombre 14, l’ont d’emblée refusé. Ce qui explique l’étendue du phénomène de ce fléau corrupteur et corrompu. Par-delà les artistes qui n’ont été profusément visés, la manipulation de la citoyenneté se fait par des influents, contre la plus large masse des français. A ce jour, où nous mettons en ligne ce sujet, il s’est classé dans le top 10 de L’Express et second des ventes à la Fnac…

Vidéo de jeunes communautaires exigeant la censure d’une image, en page de garde d’un ouvrage publié par un éditeur : HACHETTE.

Pour certains lecteurs hexagonaux, c’est un savoir révélé, car connu mais mis sous cap et en berne par les cercles ayant main-basse sur particulièrement les médias qui cachent des méfaits horriblement fascistes. Il arrive aussi à point nommé, sa parution date de la fin du printemps 2011, car sa caractéristique principale d’être un pamphlet relève de la succulence estivale des vacanciers. Comme si la voie du peuple, vient de dire... Car la chose existe, formulée en « noyautage ».

Le Tout-Paris que l’évasion libère des labeurs de l’an et du quotidien, ne lésine plus à le consulter, non pas comme un passe-temps éphémère. Mais, la farniente estivale aidant, comme la nouvelle doctrine qui aura ses conséquences : sur les échéances politiques et l’appréhension du gotha des influents.

Pour les friands de lectures de la gauche française, en quête de nouveaux repères, c’est la bible et le coran qui ébranle des mythes établis. Que l’idéal de la gauche ne cesse, chaque jour, de leur imposer l’originalité. Celle du bon grain et l’ivraie, du nouveau qui écrase l’ancien !

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT