POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > développement durable, préservation, richesse nationale, population, (...) > En Algérie, l’agriculture intelligente a vérifié son potentiel.

En Algérie, l’agriculture intelligente a vérifié son potentiel.

La transformation du Monde avec les objets connectés.

vendredi 24 janvier 2020, par Damien Djamel Bouch’Raf

Ecouter l’article.

L’IoT (Internet of Things ou Internet des Objets) vient de convaincre de son intérêt pour augmenter les niveaux de revenu des agriculteurs en Algérie. Elle leur permet de moderniser davantage leurs opérations de travail de la terre. Nous vous faisons cette narration au préalable de vous exposer que la révolution industrielle qu’entame toute l’humanité. Cette histoire montre pleinement la façon dont contribuent les nouvelles technologies à augmenter les richesses.

Dans le plus grand pays d’Afrique, le secteur agricole contribue à 10% du PIB du pays. Alors que seulement près de 4% des 2 millions de km² sont consacrées à l’agriculture. Un pays où les anthropologues et les paléontologues croient que le travail de la terre est parmi la 1ère activité humaine sur la planète. Dans ce domaine de production, un cas où la 5G a prouvé son intérêt. Voici un projet qui a donné ses preuves : lire ICI.

- Des malversations sur le blé produit en Algérie, la corruption qui choque !
samedi 13 juillet 2019

D’abord qu’est-ce-que la 5G (ou 5ème génération) ? Elle consiste à rendre les objets technologiquement connectés. Précisément elle augmente l’interactivité et l’intelligence des standards dont sont capables les appareils mobiles de téléphonie. Ce qui prolonge le réseau dans l’environnement, ce qui améliore l’exploitation de ce qui était moins automatisé et facilite l’intervention à distance.

En Algérie c’est la seule expérience connue, mais elle reste loin des relais de la communication qui animent la vie sociale et économique. Une faiblesse des spécialistes et les généralistes se consacrent exclusivement à la politique et à la religion. Le monde intelligent et connecté arrive, sans qu’on le regarde avec une volonté mobilisée pour le traduire selon l’aspiration de la jeunesse qui le porte.

L’agriculture intelligente a bénéficié d’une solution sur mesure. Elle a été faite avec une collaboration entre le plus grand opérateur de réseau mobile d’Algérie Djezzy et un agriculteur qui n’avait pas besoin de connaître l’IoT. Ses résultats ne sont pas compris par manque de compétence.

Le bénéficiaire n’est pas expert en technologie. Cependant il est un modèle avancé dans son activité agricole. Tandis que Nokia et Djezzy lui ont fourni la pratique opérationnelle de la connectivité digitale. C’est le scénario avant-garde, prouvant le potentiel illimité de l’IoT (Internet des Objets) et son immense impact sur l’humanité.

- La faiblesse de l’agriculture africaine dans son contexte de sous-développement
10 juillet 2019

Au sein de son exploitation, des sondes de sol ont été placées le long d’une ligne d’irrigation collectant des informations sur le sol. Elles étaient positionnées à une profondeur de 120 cm de la surface. Diverses données ont été collectées, telles que la température du sol, l’humidité, la teneur en eau volumétrique, l’évaporation de l’eau ou la salinité. Ces datas sont des atouts pour optimiser le travail.

Ces données ont été analysées, puis ont permis au fermier de gérer avec précision les cycles d’irrigation et le déploiement de la nutrition du sol. Après seulement un mois, l’agriculteur a pu réduire la consommation d’eau de 40%, sur les lignes d’irrigation. Alors que la production, à l’hectare, a augmenté de 5%.

Ce genre partenariat peut-être un puissant vecteur de l’émergence économique. L’opportunité qui se présente est que les fournisseurs de services de communication du monde entier aspirent à accélérer leurs revenus "IoT" (objets connectés). Ils savent que les investissements sont modestes et les risques limités, alors que c’est bien le défi qui soit conforme au cas de l’Algérie.

L’impact est que le gigantesque territoire de ce pays d’Afrique qui a des références séculaires dans l’agriculture est l’augmentation des rendements. En même, l’orientation de réduire des effets sur l’environnement est potentiellement axée sur les coûts de l’irrigation. Les résultats sont phénoménaux et promettent une nouvelle gloire agricole de ce pays qui a été perdue en raison des politiques. Mais aussi des précipitations irrégulières et la sécheresse est devenue une irrégularité quasi permanente.

Notre prochain article : nouvelle révolution industrielle.

Nous organisons des sondages et enquêtes. Vous êtes invités à vous inscrire à nos panels. Merci si vous participez.


Voir en ligne : Notre dossier ALGÉRIE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don