POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Agression de la Librairie Résistance, une manifestation mercredi 8 juillet 2009 à 19 heures sur les lieux du crime -

En France le fascisme rampant vole la vedette au Font National de Jean-Marie Lepen, il est sioniste et toléré par les officiels et les médias !

mardi 7 juillet 2009
par jaco


La « Librairie Résistance » appartient au couple militant Olivia Zemor et Nicolas Shashahani, qui sont également animateurs du groupe activiste CAPJPO-Euro Palestine (CAPJPO = Coordination des Appels pour une Paix Juste au Proche Orient). En France les membres de la "LDJ", (Ligue de Défense Juive) d’extrême-droite, bannie dans ses propres bercails, ne sont jamais inquiétés mais soutenus par un réseau assez large qu’entretiennent ouvertement le Bétar et en sous cape le CRIF.

A la façon fasciste la plus primaire, un groupe de personnes s’est attaqué vendredi 3 juillet à 14heures 20 minutes à un lieu de culture « la Librairie Résistance » située au 17ème arrondissement parisien, 4 Villa Compoint 75017 - Paris (M° Guy Moquet ou Brochant Ligne 13, Bus Ligne 31 arrêt Davy-Moines).

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Le plus étonnant dans ce genre d’acte de vandalisme est l’absence des médias et des officiels. Ce qui dénote qu’on laisse faire, qui est une manière loin de vouloir œuvrer pour un quelconque apaisement dans les clivages ethniques qui s’exacerbent chaque jour en Hexagone par l’importation des sionistes du conflit dit « israélo-palestinien ». Plus grave encore le moindre acte antisémite est de suite rapporté et médiatisé, alors nombreux cas se sont avérés mensongers à une fréquence plus qu’intrigante. La dépêche de l’AFP, qui a signalé ce fait, a été reprise par seul le quotidien « Le parisien ». Les chaînes de télévision et les grands journaux gardent encore le black-out. L’opinion française est tenue à l’écart et sans la moindre indication dans ce genre d’informations.

Au nombre de 5, les individus ont détruit 4 ordinateurs et saccagés les rayons en déversant une huile, liquide assez inflamable, sur les ouvrages et les étagères détruits. Dès leur entrée dans la boutique, ils se sont ouvertement déclarés de la LDJ, (Ligue de Défense Juive), une organisation créée par le dantesque et criminel rabbin Meir Kahane. Elle est interdite aux Etats-Unis et même en Israël. Cette boutique est un modeste emplacement où le livre et la culture sont les seuls activités a déjà eu, environ 10 jours auparavant, une étoile de David taguée sur sa devanture. Elle était suivie de la signature « LDJ ». Les relents fascisants sont plus que probants en touchant à un tel endroit.

« la Librairie Résistance » située au 17ème arrondissement parisien, 4 Villa Compoint 75017 - Paris (M° Guy Moquet ou Brochant Ligne 13, Bus Ligne 31 arrêt Davy-Moines).

Ce lieu n’est pas à sa première agression. Il a déjà été victime d’une attaque au gaz lacrymogène, le 7 décembre 2006. L’un des 2 propriétaires malheureusement a été hospitalisé suite à cette intrusion, sans grands dégâts matériels. C’était lors d’une conférence des 2 pacifistes israéliens, la regrettée Tanya Reinhart et son époux Aharon Shabtai. L’agression a réussi comme même à perturber la rencontre de ces 2 auteurs avec leur public plus épris plus de paix que de guerre.

Non seulement, en France les membres de cette organisation d’extrême-droite, bannie dans ses propres bercails, sont jamais inquiétés mais soutenus par un réseau assez large qu’entretiennent ouvertement le Bétar et en sous cape le CRIF. Son chef présumé est connu sous le nom d’un certain Michaël Carlist, mais jamais les services de sécurité n’ont vraiment montré leur zèle envers ce groupuscule dont les membres sont estimés par beaucoup d’observateurs à plus 100 personnes ayant une activité continuelle à l’égard de l’islamophobie et des soutiens au peuple palestinien. Comme elle a l’aval de larges appuis des sionistes qui ont la fierté du massacre d’enfants, comme il ne se passe jamais ailleurs que pour la marmaille palestinienne.

La « Librairie Résistance » appartient au couple militant Olivia Zemor et Nicolas Shashahani, qui sont également animateurs du groupe activiste CAPJPO-Euro Palestine (CAPJPO = Coordination des Appels pour une Paix Juste au Proche Orient). Sans jamais perdre sa vocation première en mettant en vente un large choix de livres en tous genres, elle s’est spécialisée au conflit du Moyen Orient. Fondée dans un garage, elle dispose d’une salle de lecture et d’une troisième salle où le public est invité régulièrement aux conférences d’auteurs et de séances dédicaces.

Une manifestation est prévue le mercredi 8 juillet 2009 à 19 heures à la libraire. « la Librairie Résistance » située au 17ème arrondissement parisien, 4 Villa Compoint 75017 - Paris (M° Guy Moquet ou Brochant Ligne 13, Bus Ligne 31 arrêt Davy-Moines).