POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Editoriaux / Opinion > Editorial, opinion, point de vue, dclaration, paix, pertinente, monde, histoire, > WikiLeaks : contenu et lecture des documents...

WikiLeaks : contenu et lecture des documents...

Les guerres du capitalisme agonisant sont des services fournis par des entreprises prives.

jeudi 4 novembre 2010, par N.E. Tatem

Avant mme quils soient publis, ils ont t comments. Prsents comme des rvlations la pointe de linformation parallle et alternative, ainsi que la plus aboutie du cyber-journalisme

Mais quont-ils vraiment apport en matire de lgalit internationale, dthique humaine et de respect des changes inter-tats ? Rien sauf, remonter la renomme dun site Web et de son mentor !

Les derniers documents, estims entre 300 et 400 000 indits, publis par WikiLeaks, ont mis en exergue le rle des filiales, prives de scurit, au nombre dune soixantaine de divers nationalits. Comme ils refltent des pratiques la limite inhumaines, de larme irakienne et ceux de la coalition.

<img204|right>

LIrak et lAfghanistan sont devenus les deux principaux pays o le combat rel est entre les sectes islamistes franchises Al-Qada et les puissances occidentales. Les 2 nations sont envahies par la fois des forces armes trangres et les islamo-terroriste. Ces deux belligrants saffrontent de la manire la plus impitoyable, pour le mme but de dtenir les vrais pouvoirs locaux.

 

LA GUERRE DES TRANCHEES EST DU CAPITAL DECADENT FACE AUX AUTRES PEUPLES.

Ces 2 territoires sont rejoints depuis quelques mois par le Ymen, dans et avec une acclration du processus de dtermination des territoires de frappe et dimplantation du conflit qui met au devant et clairement lantagonisme : occident et islam. Que cela paraisse peu soutenu, le conflit de civilisations est omniprsent dans les esprits, mme si certains mdias et les politiques ne veulent pas y croire. Car cest une indcence, si publiquement

Warlogs

Mme si la thse est officiellement rfute et diplomatiquement expliqu, les populations des pays occidentaux dune part et celles musulmanes de lautre, vivent dans leurs intrieurs profonds, la guerre des civilisations. Les pays occidents dcouvrent leur superpuissance conomique remise en cause par les pays mergents. Et sont jets dans la gueule du loup par leur besoin de scurit caus par principalement leurs politiques antrieures lgard du conflit du Proche-Orient et des pays dits socialistes o les populations mettent leurs espoirs de combattre et rduire les misres postcoloniales.

Non seulement ces dossiers ont dvoil les preuves concrtes des bavures dont sont victimes ces deux pays squatts par les groupes terroristes, mais surtout la responsabilit les entreprises de mercenariats. Ces dernires, sont lorigine de tous les crimes et y compris, dailleurs les plus troublants, ceux qui ont pour victimes les soldats officiels de la coalition et les agents dautres compagnies qui oprent sur place. Ces bavures se rajoutent celles des armes de lOtan.

<img203|left>

Les documents en question ont surtout tablis, car on en a tellement et vite parl avant mme de les avoir rendus publics, les sries derreurs faites par les agents des entreprises prives de scurit. Cest--dire les donnes circonstanciels (dates, lieux et mme nominatives des agissants) ont t cites sans moindre possibilit de contestation de leur vracit.

LES MERCENAIRES CLIENTS DE L’INDUSTRIE DE l’ARMEMENT


Car la privatisation de la guerre, tel justement lenjeu industriel de celle-ci qui est le second intrt conomique, qui permet des oprateurs conomiques nouveaux dapparatre comme porteurs dinnovation et mme acteurs dendiguement dventuelles crises du capitalisme. Aprs laccaparement des ressources nergtiques (en Irak) ou lavance gostratgique sur des terrains asiatiques qui chappaient au contrle des USA et ses allis (en Afghanistan), la question de lindustrie reste localise au sein mme des pays occidentaux. Offrant emplois et activits nouvelles de redploiement, dont celles dassurer la scurit de pays compltement livrs des dstructurations multiformes.

Sur les plans financier et juridique, lexistence de ces socits, posent de vrais questionnements. Hamid Karza a dj mis le vu dinterdire ces prestataires qui emploient environ 60 000 personnes sur les champs daction, et des staffs directionnels auprs des pays qui accueillent leurs siges sociaux. Un rcent rapport avance le nombre total de 113.911 contractuels, 58% dentre eux taient affects des t ches de support logistique, tandis que seuls 11% oprent en matire de scurit, quelques 13 000 personnes.

<img205|left>

Le gros du peloton est bas en Irak o prennent part largement des recrus irakien. Le Gnral Raymond Odierno, a affirm que lemploi des irakiens, non seulement permet dconomiser de largent mais renforce aussi lconomie irakienne et aide liminer les causes de linsurrection la pauvret et le manque dopportunits conomiques. Et en Afghanistan lutilisation de ces anciens militaires employs par les entreprises prives, a recours aux milices tribales reconverties secondairement en socit militaires prives.

Le paradoxe de ces socits prives de scurit est de reprendre des anciens militaires gnralement impliqus dans des cas dindiscipline et aux dossiers lourdement chargs de sanctions pour des faits plus graves que ceux de mauvais comportements.


Voir en ligne : POUR CONSULTER L’ENSEMBLE DES DOCUMENTS concerns par cet article.


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.