Accueil > Editoriaux / Opinion > Editorial, opinion, point de vue, déclaration, paix, pertinente, monde, (...) > Actualité, événement, opinion, intérêt général, information, scoop, primauté > L’Argentine rembourse en Yuan de Chine un emprunt du FMI.

L’Argentine rembourse en Yuan de Chine un emprunt du FMI.

Les économistes manœuvrent pour éponger des dettes utiles aux échanges.

vendredi 10 novembre 2023, par Gros Emile

Rapporter ce fait insolite dans les échanges financiers internationaux, interpelle sur les nouvelles tendances en matière de monnaie. Alors que ce qui est « dédollarisation » est en marche, certains milieux n’y croient pas encore. Et des médias y voient ce sujet un élément de « la théorie du complot ». Pourtant les fluctuations, bien fréquentes du billet vert, favorisent à l’émergence d’autres espèces de valeurs financières.

La Chine suggère sa monnaie, en remplacement du dollar, mais les réticences sont attachées aux États-Unis, donc à leur billet vert. Ce qui peut être exigé directement, pour ses échanges commerciaux. Par contre, la disponibilité du yuan est justifiée par la présence, en contrepartie, de richesses produites, pouvant remplacer les émissions bancaires pour surmonter la résignation. Les inépuisables réserves des USA ont aussi des valeurs matérielles...

L’Argentine a utilisé le Yuan dans un remboursement de dettes pour le FMI. Dans plusieurs des transactions du Monde, l’argent électronique prend le pas, mais ne remplace pas encore les anciennes pratiques. Alors que le dollar devient indésirable pour moult raisons, notamment ses coûts. En temps d’inflation, la monnaie devient un atout pour ceux qui disposent de devises fortes, mais ce n’est guère généralisé à tous les peuples.

L’Argentine parmi les BRICS Quels apports et intérêts des prétendants à être des BRICS ?

Le paiement argentin couvrait les échéances découlant d’un accord de dette de 44 milliards de dollars que l’Argentine a conclu avec le FMI, une convention remplaçant un programme de sauvetage qui échoué de 2018. Pour pouvoir agir en remboursement dans l’échéance requise avant pénalité qui hausse du coût du crédit, il faut disposer de crédits suffisants et disponible à l’usage en swap.

Ce n’est guère une première. Oui, Pas la seule fois que le yuan est utilisé pour couvrir, par certaines nations, les dettes du FMI. Avec la rareté du dollar, l’utilisation de la monnaie chinoise est devenue de plus en plus fréquente et pour cette puissance d’Amérique Latine une seconde livraison. L’hyperinflation érode la confiance dans le peso du pays, le dollar reste fort sur le marché intérieur, mais les caisses publiques le trouvent plus cher et en sont dépourvues.

L’Argentine dispose d’une ligne de swap de devises de 18 milliards de dollars avec la Chine, qui a servi à couvrir ce crédit, selon des sources de Reuters. C’est l’un des gros pactoles dans de nouveaux choix. Et l’Argentine vient de rejoindre les BRICS pour non seulement ses capacités financières, mais sa dynamique économique, notamment de productions de matières premières.

Voici l’opération financière assumée par ce pays qui compte plusieurs autres expertises. Elle est bien expliquée par l’agence Reuters, car elle n’est pas crue quand le dit un média alternatif. Tandis que l’Argentine utilise le yuan chinois pour rembourser le FMI, elle utilise également l’argent du FMI pour rembourser la Chine.

Un acte de dédollarisation avérée.

En août dernier, le pays a remboursé 1,7 milliard de dollars à la Banque populaire de Chine grâce à un décaissement obtenu du FMI. D’autres prêteurs ont également été remboursés, notamment le Qatar et la Banque de développement d’Amérique latine.

Le paiement couvrait les échéances découlant d’un accord de dette de 44 milliards de dollars que l’Argentine a conclu avec le FMI, un accord remplaçant un programme de sauvetage échoué de 2018.

Au total, Buenos Aires devait au prêteur 1,98 milliard, soit 2,6 milliards de dollars, en droits de tirage spéciaux (DTS), qui sont un avoir de réserve international créé par le FMI. L’Argentine disposait de 1,4 milliard de DTS le mois dernier et a utilisé le yuan chinois pour contribuer à combler l’écart, selon Reuters.

L’économie dynamique d’Argentine raisons d’être aux BRICS.
PIB nominal (2022) en augmentation 630 698 milliards de $ + 10,52 %
PIB (PPA) (2022) en augmentation 1 207 228 milliards de $ + 10,52 %
PIB nominal par hab. (2022) en augmentation 13 622 $ + 28,30 %
PIB (PPA) par hab. (2022) en augmentation 26 073 $ + 10,33 %
Taux de chômage (2022) 7,1 % de la pop. active - 0,76 % 5
Dette publique brute (2022) Nominale 52 491,078 milliards de $ + 40,13 %
Relative 74,431 % du PIB - 7,67 %
Monnaie Peso argentin (ARS​) - données de source publique du pays

Les pays émergents somment le FMI de contrôler les Etats-Unis et non la chine.

Le recours au yuan intervient alors que le pays sud-américain continue de faire face à des réserves de dollars épuisées, ce qui a contraint le gouvernement à s’appuyer sur sa ligne de swap de yuans de 18 milliards de dollars à d’autres occasions cette année. Entre juin et juillet, 2,8 milliards de dollars de yuans ont été utilisés pour répondre aux obligations du FMI.

Les opérations sur les dettes d’Argentine, dès juin et juillet derniers, ont mobilisé 2,8 milliards de dollars de yuans ont été utilisés pour répondre aux obligations du FMI. Le pays qui a une production agricole respectable et une industrialisation à la hauteur des ambitions de sa société humaine, est aussi un fief d’économistes chevronnés.

Son recours à la monnaie de Chine intervient alors que ce pays sud-américain continue de faire face à des réserves de dollars épuisées, dans sa dynamique d’ouverture. La contrainte que subit le gouvernement l’entraine à puiser sur sa ligne de swap ayant l’équivalent de 18 milliards de dollars, en Yuans. Une autre occasion cette année de s’en servir est survenue. La dette fait la force des échanges argentins.

Description de l'image ARG orthographic (+all claims).svg.
Par Travail personnelCC BY-SA 3.0, Lien L’Argentine dispose de nombreux atouts économiques, qui lui confèrent un potentiel de croissance important. Ces atouts sont notamment les suivants :


Une ressource naturelle abondante et diversifiée
L’Argentine est un pays riche en ressources naturelles, notamment en agriculture, en élevage, en minéraux et en hydrocarbures. Le pays est ainsi le premier producteur mondial de soja, le troisième producteur mondial de maïs et le quatrième producteur mondial de bœuf. Il dispose également de vastes réserves de pétrole, de gaz naturel et de lithium.
Une main-d’œuvre qualifiée et un marché intérieur important
L’Argentine compte une population de plus de 45 millions d’habitants, dont une proportion importante de travailleurs qualifiés. Le pays dispose également d’un marché intérieur important, qui représente environ un tiers du PIB.
Un emplacement géographique stratégique
L’Argentine est située en Amérique du Sud, à proximité des principaux marchés mondiaux. Le pays est ainsi un carrefour commercial important, qui joue un rôle clé dans les échanges entre l’Amérique latine et le reste du monde.
Ces atouts ont permis à l’Argentine de connaître une croissance économique soutenue au cours des dernières années. En 2021, le PIB argentin a augmenté de 10,4 %, ce qui représente la plus forte croissance de la région.
Cependant, l’Argentine doit également faire face à certains défis, notamment l’inflation élevée, la dette publique importante et l’instabilité politique. Ces défis pourraient freiner la croissance économique du pays à l’avenir.
Voici quelques exemples concrets des atouts économiques de l’Argentine :
 Dans le secteur agricole, l’Argentine est le premier exportateur mondial de soja, le troisième exportateur mondial de maïs et le quatrième exportateur mondial de bœuf.
 Dans le secteur minier, l’Argentine est le premier producteur mondial de lithium, le quatrième producteur mondial de platine et le neuvième producteur mondial de cuivre.
 Dans le secteur industriel, l’Argentine est un important producteur de produits alimentaires, de produits chimiques et de produits automobiles.
L’Argentine dispose donc d’un potentiel économique important, qui pourrait lui permettre de devenir une puissance économique majeure dans les années à venir.
Partager sur les réseaux :

Voir en ligne : Nos article sur l’Amérique Latine-.

     
GNU GPL

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?