POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques

Accueil > Nations & sociétés > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > Politique, France, francophonie, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde (...) > associations, mouvement, vie associative, initiatives citoyennes, intérêt (...) > En France le masque pour COVID-19 autorise donc la Burqa.

En France le masque pour COVID-19 autorise donc la Burqa.

Le rayonnant modèle français nargué par les droits de l’homme qui couvrent les terroristes.

mercredi 13 mai 2020, par Hugo Mastrèo

Ahurissant déclic des maîtres qui ont manipulé les terroristes islamistes dans le Monde, alors que la pandémie asphyxie le Monde. Lancé tel un boulet dans le camp de ceux qui séparent la religion de la vie sociale et politique. Car la fibre, reliant au divin étant chez l’individu par ses pratiques religieuses, est manipulable. Il faut aux dogmes la liberté d’habiller le code de la vie. Et au droit de distinguer sa propre communauté.

Ecouter l’article.

C’est au nom d’une certaine gauche que les « droits-l’hommistes » ont défendu les terroristes qui ont massacré, dans la solitude et l’indifférence, 200 000 personnes en Algérie, lors de l’horrible « décennie noire ». D’après Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch depuis 1993, si l’on autorise le masque, il faut permettre la burqa, la fameuse tenue féminine qui dissimule le visage. Il l’a fait par "Twitt" à consulter en fin de cet article...

- 300 décès, dans le Monde, des défenseurs droits humains en 2019.
16 janvier 2020

De quoi apporter de l’eau au moulin obscurantiste, en panne avec la fermeture des mosquées au temps du confinement pour endiguer la propagation du COVID-19. Comme Daesh n’a pas imposé son Etat, en dépit de la violence et la mobilisation international, cette recommandation adressée spécialement à la France, s’apparente à une agression caractérisée contre la laïcité…

Pourquoi la France ? Parce que le pays est un modèle de société plus conséquent avec les principes républicains. Entièrement et sur les lieux publics l’accoutrement vestimentaire du « hidjab », plus communément perçu et indiqué par le foulard est limité. L’habit expose une appartenance communautaire confessionnelle, est donc banni au sein des services publics comme l’école, sans l’interdire des rues.

Les fanatiques, adeptes d’un islam politisé, laissent croire que la femme musulmane doit se couvrir la chevelure et l’homme a son identité portée par le « kamis », la gandourah qui ressemble à la djellaba. Alors il faut se demander, si les chinois et même tous les asiatiques et les sud-américains n’ont pas d’identité, de culture ou de civilisation antérieure à porter par leurs vêtements.

- Burqa, la cagoule pour cacher le visage féminin…
vendredi 3 juillet 2009

Ce n’est pas une première de cet ONG qui a défendu des criminels dans un rôle de dénonciation de la persécution de croyants. Heureusement que les « éradicateurs » de gauche, que sont les laïcs convaincus défendant le projet de société démocratique et n’acceptent pas que les religions servent de prétextes idéologiques ou de programmes politiques.

Cette particulière réactivation des demandes du mouvement islamiste qui définit la femme comme son messager, est le propre des défenseurs des droits de l’homme anglo-saxons. Par le passé, avec la connivence directe de l’Arabie Saoudite et le soutien à distance de l’Iran, la poussée des convertis et annonciateurs musulmans, pour chasser le parti communiste du pouvoir en Afghanistan, ont créé l’épisode édifiante de la guerre froide. De la haine !

Sous prétexte que les terroristes islamistes étaient plus persécutés que leurs victimes, ou bien même par ces dernières sont des ennemis à éliminer. Sous protections de ces défenseurs des droits de l’homme, notamment des agences financées par leurs pays qui sèment les guerres, le crime vise maintenant la laïcité.

Voici le TWIIT du directeur exécutif de Human Rights Watch.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don