POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > Humanit > Monde, actualit internationale, politique, relations, diplomatie, affaires trangres > Politique, France, francophonie, Algrie, Maroc, Tunisie, Afrique, monde arabe, vi > mouvement social, monde, revendications, actions, politique, syndicat, (...) > Double crainte des musulmans de France aprs les attentats dun vendredi 13 Paris

Double crainte des musulmans de France aprs les attentats dun vendredi 13 Paris

Terrorisme et stigmatisation : les contraintes du français de la zone.

mardi 17 novembre 2015, par Djamel Damien Boucheref

Malgr le dcret de ltat durgence interdisant les manifestations, la Grande Mosque de Paris lance un appel un rassemblement devant le lieu de culte parisien. Un regroupement qui aura lieu l’issue de la prire du vendredi 21 novembre. Afin d’viter l’amalgame entre le simple croyant, accomplissant ou pas les rites, en l’islam et la lecture fanatique qui s’implante avec la pseudo-idologie de l’islamisme, ce rassemblement rejette ouvertement le "terrorisme".

Mise jour : Aprs 2 jours, le regroupement de la mosque de Paris est annul. Etat-d’urgence oblige.


#DesFleursPourDanielle : percutante parole d... par argotheme

Exprimer l’indignation suscits par la barbarie sanglante et leur profond attachement Paris, sa diversit et aux valeurs de la Rpublique , tel est succinctement lappel du recteur Dalil Boubakeur et de la maire de Paris Anne Hidalgo. Sans ambages, le sage et iconoclaste mdecin qui dirige linstitution qui symbolise lislam solidaire de France, dnonce la criminalit dvoyant la pit.

Notre dernier article.
 Dcryptage dun nouveau mouvement antiraciste en France
 Un vendredi 13 noir : le Daesh frappe Paris !
 Sil a un travail en France, le beur est maltrait pour prjug religieux

Aprs les attentats du vendredi 13 novembre 2015, les musulmans de France sont encore une fois sous le choc. Sous le projecteur dun flau international, le terrorisme, dont les adeptes reprennent les rhtoriques religieuses, la communaut musulmane est la fois due et invective. Elle colporte son image intrieure du dsenchantement dun lassant obscurantisme et subit un vulgaire matraquage de son environnement.

Aussi bien la sordide criminalit que la fanatique croyance, adhrent la religion dont les croyants, souvent montrs rsigns, ngarent pourtant point la profonde vertu de paix de leur propre conviction. Une situation ubuesque de ne pouvoir librer lislam du terrorisme, alors quil est continuellement pourvu, par une large matrice islamiste, publiquement soutenue par la Turquie, lIran, lArabie-Saoudite, le Pakistan et mme le Soudan

La capacit de remise en cause philosophique est chez lhumain son miroir, o ses errements sont souligns par leur grandeur et leur persistance. Des dsislamisations individuelles ont t signales au sein des nouveaux migrants, notamment comme nous lavons signal dans lun de nos sujets ( lire ICI). Scarter de lislam est de loin moindre des conversions

Frustration, peur et la colre sont au menu de ceux qui revoient leurs choix et de leur exprience. Les 10 millions dhabitants des grises banlieues de la scintillante capitale franaise qui abrite 2 autres millions d mes, sont dpits que la tragdie du centre la luxure inaccessible pour la priphrie, soit tel un cho annonant le dbut dun avenir encore plus dplorable.

Les musulmans de France ont une double crainte. Dabord dtre les proies des militants islamistes qui recrutent pour le djihad et en mme temps les boucs missaires dans la rpression qui maintient les rflexes de vieilles discriminations. La radicalisation des jeunes des banlieues nest pas assez mesure, alors que les donnes sur les communauts religieuses sont bannies des recensements, on ne peut une tension exceptionnelle

Un climat de discorde habite de lintrieur la communaut musulmane, que les mdias ne rapportent pas beaucoup. Celui du clivage entre les dmocrates croyants et des tendances hyper-colores de lextrmisme. Alors que du fait dune stigmatisation communment appele lislamophobie , notamment sur les plateaux des mdias, sont frquents. Une dissension que des maires, comme Bziers, assument existe encore plus large et cynique que le 1er ministre, Manuel Valls, qualifia dapartheid.

Seule une initiative comme celle de la mosque peut encore sauver la face, en dnonant la terreur des illumins qui portent atteinte aux musulmans surtout !


Voir en ligne : Notre dossier : FRANCE

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.
Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.