POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


UN CRIMINEL DE GUERRE ISRAELIEN PRIS DANS LA DENONCIATION DU JOURNALISTE David CRONIN



La connivence occidentale dans les crimes de Tsahal débouchera inéluctablement sur la perte de partenaires pour l’Etat hébreu.


jeudi 24 février 2011
par N.E. Tatem


La connivence occidentale dans les crimes de Tsahal débouchera inéluctablement sur un déficit en partenaires, à cet occident noyauté de sionisme dévoyé, plus imposants que l’Etat hébreu. Les réactions hostiles au colonialisme sanguinaire d’Israël sont un écœurement de la jeunesse, européenne aussi, ainsi que d’une frange majoritaire des populations du vieux continent, et que les officiels et leurs instances vacillantes taisent.

Cependant des révolutions populaires dans nombreux pays, notamment arabes, modifient les perceptions et les donnes au niveau mondial. Particulièrement au niveau de la région qui couve un conflit que la paix peut résoudre, les peuples sont plus solidaires des palestiniens.

La complicité occidentale, dans les crimes, de Tsahal apporte forcément la perte de partenaires plus importants, sur tous plans notamment la supériorité en populations et en richesses, que l’Etat hébreu. Pour l’Europe plus sensible jusqu’à la vulnérabilité aux rapports avec son sud proche, que les lointains USA, les réactions hostiles au colonialisme sanguinaire d’Israël ne cessent journellement de surgir, ainsi que de par le monde.

Un journaliste irlandais a tenté d’arrêter, comme un policier mais en annonçant que "c’est une arrestation citoyenne" , le ministre des Affaires étrangères israélien, Avigdor Lieberman. C’était lors d’une réunion de l’UE- Israël à Bruxelles, du Conseil d’association de l’Etat hébreu avec l’UE.

"M. Lieberman, c’est l’arrestation faite par un citoyen, a dit David Cronin. Vous êtes accusé du crime d’apartheid. S’il vous plaît, veuillez me suivre au poste de police le plus proche." C’était quand le ministre israélien est entré dans la salle de presse du Conseil européen.

Cronin, est un journaliste indépendant qui a écrit pour The Economist, l’agence Inter Press Service nouvelles et des commentaires pour Guardian. C’est un électron libre, UN FREE LANCE. Il a été retenu par les gardes de sécurité, lors de son intervention. Et escorté en dehors des lieux, alors qu’il en criait "Free Palestine" .

Ce n’est pas la première fois Cronin, membre appréciée de la presse européenne à Bruxelles depuis 1998, a tenté une telle manoeuvre. Dernièrement en Mars, il interpellé Tony Blair, en annonçant que l’ancien premier ministre était en état d’arrestation pour son rôle dans l’invasion de l’Irak.

A cette occasion, sa carte de presse a été annulée. Mais il est revenu après un avertissement. Le journaliste a été libéré sans inculpation après ce dernier incident, la véracité de ses interventions sont d’un justiciable innocenté. Cependant, le chef de la sécurité pour le conseil européen a informé, cette fois Cronin, il sera définitivement révoqué.

David Cronin Journaliste

Cronin, parlant de l’Europe a dit à Liberman : " Si tu viens dans ma maison, vous devez vous comporter dignement. "... " C’est un prix que je suis prêt à payer si l’apartheid -. La domination d’un groupe racial sur un autre - a été reconnue comme un crime par l’ONU depuis 1973, Israël est un Etat d’apartheid, à la fois dans les territoires occupés et en Israël même.. "

Ils est l’auteur d’un nouveau livre sur les relations UE-Israël. Il était revenu depuis une semaine d’une tournée en Israël et dans les territoires palestiniens, organisée par le Centre Carter Jimmy et les librairies à Tel-Aviv, Ramallah et Jérusalem.

Yoel Mester, porte-parole de la mission israélienne auprès de l’UE, a déclaré qu’il faut mettre en place plus de sécurité pour de futures visites de dignitaires israéliens. "Cela n’a pas été tout à fait civilisé, et est de mauvais goût. Mais Israël, comme l’UE, est très favorable à la liberté d’expression. C’est juste dommage que certaines personnes profitent de cette liberté parfois."

Il a qualifié le journaliste de 39 ans comme "manifestement obsédé par Israël, à en juger par ce qu’il a écrit, il est un militant consacré dans l’anti-Israël".

Mais à bien mesurer l’isolement d’Israël au niveau international, il est impossible à nombreux chefs de Tsahal et anciens responsables de se déplacer. Seuls en connivence avec la colonisation les USA et l’Europe, largement complices, continuent de couvrir d’accueillir les pires criminels de notre époque.