POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.

Accueil > International > Grands événements : Gigantisme de l’inattendu. > L’Afghanistan revient à l’avant 2001, fief du terrorisme (...)

L’Afghanistan revient à l’avant 2001, fief du terrorisme islamiste.

Compte à rebours déclenché pour le retour des Talibans à Kaboul.

dimanche 11 juillet 2021, par Azouz Benhocine

Ironie de l’Histoire, les acteurs majeurs de la débâcle en Afghanistan se retournent vers Moscou, qui semble leur accorder qu’une modique importance car la rencontre est unanimement qualifiée d’informelle, pour rencontrer l’envoyé du présidentiel russe, Zamir Kabulov. Le retrait américain devant le terrorisme islamiste augure le retour à l’avant septembre 2001.

Avec environ 250 des 398 districts du pays sont désormais sous le contrôle des Talibans, d’après les déclarations des membres de la nébuleuse islamo-terroriste, c’est encore une défaite américaine. Comme au Vietnam ou en Irak où les soldats américains sont chassés et fuient à la vue de leurs ennemis, l’Afghanistan est le pays où l’islam politique voulu et aidé par la CIA est bien ancré.

De l’Afghanistan à ISIS, la machination de la CIA et des monarchies arabes.
1er décembre 2016

L’enfer où s’est retrouvé le peuple afghan depuis 1992, année de la chute du régime de Najibullah le dernier des communistes à la tête du pays, n’a aucune possibilité d’être jugulé, 30 années plus tard. Maintenant que les soldats américains le quittent, après l’avoir envahi en 2001 suite aux attentats du 11 septembre, le malheur s’accentue alors que les Talibans reviennent aux devants…

La dernière détérioration de la situation sécuritaire a incité l’Iran et certains autres pays à fermer leurs consulats dans la province afghane de Balkh, au nord de l’Afghanistan. Leurs diplomates et même citoyens ont été déplacés à Kaboul où l’éloignement de la ligne du front des combats préservent les âmes du retour de l’abominable barbarie.

Après le Qatar et Washington, les talibans lorgnent vers Moscou qui accueille aussi leur délégation de seigneurs de guerre enturbannés. A la suite du retrait des États-Unis, après 20 ans de contrôle peu concluant d’un pays ravagé par la guerre, c’est la montée alarmante de la violence et de la prise de contrôle de nombreux quartiers par la terreur des talibans.

Entre Talibans et USA, parents et enfants : deal et fausses négociations pour l’Afghanistan !
13 mars 2019

Discussions creuses et négociations vaines avec les Talibans.
Moscou ne tergiverse pas beaucoup, alors que son intérêt ou bien son inquiétude concerne voisin Tadjikistan dont la frontière avec l’Afghanistan est sous grande surveillance, parce qu’elle a accueilli, ces derniers jours, la ruée les fuyards parmi les soldats afghans qui ont été mis en échec par une offensive des Talibans.

Si nécessaire, la Russie prendra des mesures supplémentaires pour empêcher les agressions ou les provocations territoriales, a déclaré Maria Zakharova, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Selon les sources russes les talibans contrôlent actuellement environ les deux tiers de la frontière tadjiko-afghane.

Les Russes jugent leurs contacts nécessaires dans le contexte de l’évolution de la situation en Afghanistan, surtout que la situation à la frontière de l’Afghanistan et du Tadjikistan est sous une pression de flux humain devenant de plus en plus incontrôlable. Outre que les relations entre les 2 pays sont historiques, ils n’ont cessé d’être de grande intensité militaires et diplomatiques.

La mort officielle du mollah Omar révèle les farces des Talibans.
2 août 2015

Toute la région asiatique est ébranlée par ce qui se passe en Afghanistan. Dernier des pays à considérer la menace est l’Inde qui a annoncé dimanche avoir ramené temporairement des responsables de son consulat à Kandahar, une grande ville du sud de l’Afghanistan. C’est dire que les talibans prennent le contrôle de régions sur fond de retrait des forces dites internationales.

L’illusion que les islamistes, Talibans et autres, puissent réaliser la paix ou bien entretenir une société ouverte sur le progrès, comme les communistes qui ont été massacrés, parce qu’ils dérangeaient surtout les Etats-Unis et leurs alliés musulmans notamment les monarchies, est toujours tenace dans le climat de grande barbarie.

Les Talibans laissent croire à ceux qui les écoutent que l’objectif de leur mouvement n’est pas de s’emparer du pouvoir en Afghanistan. Ils mettent en avant le faux souhait que tous les représentants de la société afghane participent "au travail de l’Etat afghan", a déclaré Delawar, leur représentant qui est présent en Russie.

Il a contesté l’affirmation américaine selon laquelle les talibans auraient accepté de ne pas attaquer les principales provinces afghanes. Et il a affirmé qu’ils avaient interrompu son offensive au printemps en raison du pseudo accord de Doha. Ce dernier suggère le retrait des troupes étrangères. Mais Washington n’a pas tenu son engagement, ce qui a conduit à la situation actuelle en Afghanistan, a-t-il ajouté.

Le mollah Omar.


Voir en ligne : Afghanistan

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Soutenir par un don