POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Le responsable des armes chimiques d’Isis arrêté par la Force-Delta

Sleiman Daoud Al-Afari, ancien de l’armée de Saddam, recyclé avec les terroristes

 

jeudi 10 mars 2016, par Azouz Benhocine

Selon plusieurs journalistes irakiens, l’armée américaine a arrêté, à Tal Afar (Irak), un certain Sleiman Daoud Al-Afari considéré comme celui qui a été parmi les utilisateurs des armes chimiques au nom d’#Isis, sinon il est désigné comme le responsable de cette unité terroriste. Des renseignements détaillés obtenus lors de son interrogatoire préliminaire ont déjà servi dans deux frappes décisives et concluantes, qui ont eu lieu lors de la 1ère semaine de mars 2016, pour les cibles atteintes.

Voir en ligne : Notre dossier : Syrie + Irak


accusations d'utilisation d'armes chimiques en... par Populi-Scoop

L’intéressé a été appréhendé il y a un mois d’après un article paru sur le New-York Times du 9 mars, par l’un des commandos d’élite effectuant des opérations spéciales, basé en Irak et effectuant des interventions dans la région. Al-Afari est actuellement interné dans un site à Erbil, dans la région autonome kurde d’Irak, que la Croix-Rouge a visité.


- NOUVELLES PREUVES QUE LE QATAR EST DERRIERE LES ARMES CHIMIQUES EN SYRIE.
- Des convois d’armes chimiques attaqués en Syrie

Certains détails disent aussi qu’il appartenait à l’ancienne armée irakienne de Saddam Hussein et plus précisément il a travaillé dans le programme des armes prohibées utilisées par le passé contre les kurdes.

Le 25 Février derniers, 175 combattants peshmergas ont été traités pour les effets du gaz libérés par des roquettes "Katioucha" qui ont été tirés sur leur base. Le fait a été suivi de près et il a incité à trouver son origine. Des témoins de ces attaques ont rapporté qu’au total 19 explosions au total les visé. Leur contenu est toujours en cours d’analyse, mais les effets étaient proches des agents comme le chlore ou le gaz moutarde.

En août dernier, l’organisation pour l’interdiction des armes chimiques, de l’ONU, a rapporté que les terroristes avaient utilisé du gaz moutarde dans un attentat à Alep, en Syrie, où la première victime était un bébé âgé d’une année.

Maintenant il y a plus de possibilités d’apprendre davantage sur le programme secret du groupe Etat Islamique des agents chimiques utilisés en Irak et en Syrie, notamment les lieux de leur stockage et production. Il a déjà donné des précisions sur des armes à la moutarde de soufre généralement chargées dans les obus d’artillerie. Deux grèves contre une usine de fabrication d’armes et une unité tactique du même programme ont été déjà menées à Mossoul, sur la base des indications de Sleiman Al-Afari.


- Syrie : la peur des armes chimiques dans le chaos
- Le Qatar usager direct d’armes chimiques en Syrie

Depuis la crise syrienne ce genre d’armement a été décelé dans plusieurs zones, ce qui a entraîné de soupçonner le régime d’Assad, l’un des utilisateurs de ces arsenaux, de les avoir utilisé. Les preuves ont été données de leur emploi contre les civils par le régime, aussi du baâth, irakiens. Nous avons publié un article sur Populi-Scoop, au moment de l’apparition de ces armes en Syrie, où des investigations ont démontré l’implication du Qatar dans ces crimes de guerre.

Delta Force est une unité d’intervention spéciale de l’armée américaine qui est restée en Irak après le départ en 2011 de l’armée des Etats-Unis. Des appréciations ont révélé que 200 à 300 soldats composent ce groupe de commandos américains encore opérationnel en Irak. Ils sont surtout chargés de capturer les guides et leaders de Daesh.

Selon nombreuses analyses les armes chimiques utilisées par les islamo-terroristes sont faibles, juste bricolées comme le faisaient les dictatures de la région. Et sont généralement du moutarde de souffre et du chlore.

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT