POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Syrie : le chaos dans les dessins de Kafranbel !



Un bastion laïc dans la révolution volée par l’obscurantisme.


mercredi 13 mars 2013
par jaco


"كفرنبل" également orthographié Kafranbel ou Kafr Nabil est une petite ville du gouvernorat d’Idlib en Syrie (nord-ouest), de quelques 16000 âmes au maximum. Ce bourg s’est fait connaître avec les dessins et slogans produits par ses jeunes en soutien à la révolution. La particularité de ces images, est essentielle : elles dénoncent ouvertement le danger islamiste et affichent leur adhésion à la révolte populaire...

Voir en ligne : Notre dossier : SYRIE

L’impossibilité d’un changement de régime par la voie paisible, sème le chaos en Syrie. Et sortir des affres de la guerre civile qui s’est installée, nous vient de ces belles performances artistiques où la caricature à la part du lion.

D’emblée, il faut signaler que le régime garde unies ses coteries et l’opposition est divisée ! Kafranbel est l’un des rares villages du pays où le drapeau noir des islamo-terroristes reste invisible.

Rares les pays du monde échappent finalement à l’islamo-terrorisme, et les plus exposés sont ceux considérés, par les croyants, en adversité par rapport à l’islam, comme les USA.

Et puis ceux à forte communauté musulmane, se confrontent à leurs propres citoyens pris dans ce qui est la "Sahwa" (renaissance), fomentée en retour aux valeurs ancestrales. "Salaf" (pour Salafiste) est en vogue, ce mot signifie l’origine, le patrimoine, les ancètres...

La Syrie s’attend à une prise du pouvoir des islamistes, à terme le régime du "baâth" tombera. C’est d’ailleurs le pays qui aura le plus sombre scénario. Voilà deux ans que la révolte dure, commencée par de paisibles laïcs qui ont demandé la démocratie et son socle "l’alternance".

Puis l’enlisement, avec la ruée des "djihadistes" épris d’appliquer la "charia" que revendiquent à la fois par les théologiens, d’où ils peuvent être déclarés -Azhar ou autres sectes-, et aussi Al Qaeda.

Kafranbel Syrie

Dans la catastrophe syrienne, le village de Kafranbel, comme petite ville d’Idlib, a captivé les Syriens avec ses bannières à l’esprit libre et ses dessins aux couleurs et expressions dignes des espoirs de ce peuple livré à la tyranie. Ces illustrations page Facebook- délivrent l’autre message de défi pacifique, et les habitants en font leurs icônes de la révolution.

Nombreux de ces dessins traitent des relations avec le Monde, puisque le despote est premier de leur sujet. Proposant un combat par les idées, ces fresques retracent aussi et d’une manière très visible une résistance à l’obscurantisme islamo-fasciste.

Le Mur Facebook des illustrations de Kafranbile