POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Accueil du site > Culture et Arts : La critique, l’information et les sorties culturelles. > Des musulmans cinglés par un navet du 7ème art égyptien

Des musulmans cinglés par un navet du 7ème art égyptien

Quand l’ignorance est le lit de l’agitation rageuse

 

dimanche 16 décembre 2012, par Damien Djamel Bouch’Raf

Le réalisateur du navet pamphlétaire "L’innocence des musulmans" a réussi son coup, si originellement Sam Bacile (pseudonyme pour M Nakoula) avait pour projet l’insulte et la provocation.

Son relai dans son pays d’origine l’Egypte, qui vient d’être condamné, a aussi atteint son but, dans le cas où lui aussi a su tirer les ficelles en manœuvrant les « Frères Musulmans ».

Et tant que ces derniers sont aussi bien avides de haranguer les masses qui les ont fraîchement intronisés, ils sont parvenus à leur dessein d’appuyer sur la corde sensible des croyants…


Lors d’une matinée du mardi 12 septembre, le Talk-Show du Cheikh Khalid Abdullah, de la TV égyptienne des Frères Musulmans, diffusa les séquences visibles depuis un an sur You-Tube, du film... Le commentaire de présentation était simplement un appel aux émeutes, aux saccages et la haine contre l’occident...

Pourtant ce sont deux égyptiens qui en sont, l’un l’auteur de la réalisation et le second responsable la mise en ligne, insigateurs ! Dans l’après-midi du 12/09, l’ambassade américaine au Caire a été visée par une manifestation, très virulente de seulement 2000 personnes, pour montrer la colère.

L’affaire du film insultant le prophète Mohamed reflète à quel point les foules sont facilement manipulables. Les hystéries collectives à l’origine de situations conflictuelles et violentes venues bien en retard par rapport à ce fait, même exceptionnel et sérieux, sont créées pour élargir les cercles influençables à dessein ciblés par les initiateurs. Ceux qui les ont suscités, cherchaient un tel prétexte pour semer les haines et le désordre, voire aussi pour orienter les populations dans leurs projets politiques.

C’est en Algérie que les islamistes ont montré leurs capacités à manier des techniques simples qui éblouissent les personnes à la limite analphabètes et croyantes aux étincelles qui leurs sont montrées. Pendant les années 90, le parti islamiste à l’origine du grand terrorisme qui reste à ce jour l’hécatombe unique dans son genre, avait regroupé quelques 70 000 adhérents au stade du 5 juillet de la capitale pour un meeting, et projeté au Laser le mot "Allah" (en Arabe) par dessus les têtes. Hallucinés, nombreux se sont évanouis, se mettaient à pleurer, perdaient paroles... C’était pour eux, une manifestation des cieux.

Il fallait donc simplement redéployer un contenu ancien de You-Tube pour que les rassemblements s’enragent défendant leur divinité, pourtant blasphémée depuis des mois, sans que cela n’ait été repéré ou vu à l’échelle large atteignant plus de populations. Les masses se sont réveillées, et qui ne se sont pas rendu compte de l’existence des séquences d’un cinéma n’ayant du 7ème art qu’un petit bout de casting anonyme et juste un scénario médiocre.

En effet, le canal télévisuel qui a repris les bribes du pseudo-film inconnu sur les écrans « l’innocence des musulmans », est celui des "Frères" : Misr 25 TV. Le titre contredit prosaïquement le contenu qui fait la débauche de protestations. Et elles sont venues de populations conditionnées par l’association de l’ignorance et du fanatisme. L’islam se fera en conséquence plus trahi des ressentiments qu’on veut qu’il recèle.

JPG - 41.6 ko
Cheikh Khalid Abdullah
Cheikh Khalid Abdullah animateur du Talk-Show de TV des Frères Musulmans égyptiens. A l’origine de la diffusion sur TV des Frères musulmans des séquences du Film "Innocence des musulmans

Le journal britannique The Daily Telegraph a interviewé Cheikh Khalid Abdullah, l’animateur de la télé-islamiste qui a réussi à attirer l’attention du monde musulman sur l’obscure vidéo critiquant le prophète Mohamed. Selon le quotidien, le saint homme, présentateur de cette TV, se dit fier d’animer une émission incendiaire diffusée par satellite et qui s’attaque aux Chrétiens, aux Juifs et aux démocrates. L’extrémiste employé de la chaîne TV des « Frères Musulmans » égyptiens a compris qu’il fallait trouver le sujet qui allait mettre les feux aux poudres.

Et il a puisé sur Internet, les 10 minutes de vidéo censées êtres du film obscur intitulé « L’innocence des musulmans ». Diffusées depuis juillet, mais personne n’avait prêté attention à ce contenu calomnieux envers le prophète Mohamed. Jusqu’à ce que M. Abdullah diffuse ces extraits et demande que les responsables de production de films soient exécutés. Non seulement le film est mal fait, mais aussi il semble être bien destiné à l’Egypte où le prépondérant rayonnement des « Frères » sur le monde musulman date des années 50. Et maintenant, post-Printemps Arabe ils ont totale liberté d’expression…

Dans l’évolution de l’affaire, les investigations ont révélé que si l’auteur du Film est chrétien (copte) d’Egypte habitant aux Etats-Unis, le placement des quelques minutes sur You-Tube est attribué à un autre de ses concitoyens de la même communauté. Accusé de ce méfait de mise en ligne, Albert Saber, 27 ans, a été condamné pour dénigrement des religions, selon une source judiciaire. Aussi inculpé de blasphème et d’insulte à la religion, il endosse aussi l’incitation à la sédition. Or cette dernière revient à l’animateur de la TV des « Frères » égyptiens.

Le jeune homme copte (chrétien d’Egypte) s’était déclaré innocent à l’ouverture de son procès le 26 septembre, et avait accusé les autorités de l’avoir questionné sur sa foi durant les interrogatoires. Les tribunaux égyptiens condamnent habituellement à la peine maximum, et dans le cas où le blasphème est reconnu, ils transmettent leur décision au mufti qui donne son approbation.

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT