Accueil > International > Grands événements : Gigantisme de l’inattendu. > Les 6 conditions pour que la Chine soit 1ère puissance mondiale.

Les 6 conditions pour que la Chine soit 1ère puissance mondiale.

2ème partie : Tout le capitalisme et l’occident pour poursuivre la même civilisation humaine...

dimanche 26 juin 2022, par Rebel Kazimir

C’est dans la continuité des civilisations abouties sur Terre que la Chine communiste est sur la voie de consolider sa puissance à la fois sociale, industrielle et culturelle. Lors de la renaissance l’Occident, qui a déjà eu la Grèce et l’érudition romaine, a perpétué le modèle arabo-musulman qui lui était exploratoire. Et proche aux disciples fréquentant l’Andalousie et la Perse. Inéluctablement même avec une culture plus que millénaire, c’est en se servant de succession que l’avancée est probable. Et non en se détournant du meilleur déjà perceptible…

Précédent sujet (1ère partie) : Confucianisme de la Chine communiste au rôle de bercail du capitalisme.
24 juin 2022

L’admission de la première puissance du Monde qui soit dirigée par un parti communiste n’est tout à fait acceptée. Pourtant c’est en s’imposant en modèle avec des qualités sur divers, pour dire vrai toutes les dimensions de la vie, plans qu’une nation est reconnue comme leader de l’humanité. Cependant des indicateurs fondamentaux
Source de fierté pour ses 1,4 milliard d’habitants, les chiffres prouvent l’essor de la Chine sont éloquents et les bouchées doubles en économie. Les mêmes problèmes que l’Occident a subis surgissent finalement. Une population vieillissante avec un énorme défi démographique à venir, des marchés financiers opaques et de graves injustices sociales et culturelles internes, car c’est le même capitalisme.

Converti en investissement, l’épargne des riches déferle en Chine.
26 janvier 2022

Pour prétendre au podium de 1ère puissance mondiale, certains critères doivent être accomplis pour le pays en vue. L’une des conditions qu’il faut d’emblée précisée est d’être au top dans tous les domaines, sans exception aucune ne doit être épargnée, que l’existence moderne de l’humanité accumule. Outre l’exigence d’avoir le génie d’en créer celles qui historiquement conviennent à tous.

La Chine ne remplit pas une série de conditions sine qua non pour dépasser à l’avenir l’Amérique en devenant la première superpuissance mondiale. Les 5 principales conditions sont justes accomplies mais ne sont pas adoucies pour permettre une égalité socialité comme rêvent les communistes de construire pour toute l’humanité. Nonobstant le développement n’a pas avorté sa modernité !

 1- 3 secteurs sont essentiels pour qu’un pays soit considéré comme une forte nation, il s’agit des 3 systèmes de l’enseignement, de la santé et du transport auquel sont liés des infrastructures comme les routes, les aéroports, les ports et ligne de chemin de fer. C’est principalement au bénéfice de sa propre population que ces acquis rajoutent la qualité à une entité étatique.

 2- C’est surtout les capacités créatives des citoyens et des entreprises qui permettent que soit reconnu l’hyper-puissance. Elle s’appuie toujours sur le pouvoir des nouvelles idées qui surgissent au sein de la communauté humaine dont la bonne gouvernance l’aide à être précursive. Sur le plan économique, une nation ne mérite le titre de première en étant industrialisée. La Chine, le plus grand émetteur de CO2 au monde, a certainement fait d’énormes progrès dans la biotechnologie et l’économie numérique. Des versions chinoise de presque toutes les idées en variantes et alternatives de ce qui se fait dans le Monde.

Exclue de l’ISS, la Chine construit sa station spatiale.
22 juin 2021

 3- Sur le plan militaire qui fait le respect, la confrontation avec l’OTAN reproduit ce qui se déroule avec la Russie, Cuba et autres régimes ayant des accrocs avec les Etats-Unis. Outre pour les Américains, l’Allemagne, Pologne, France et ailleurs, l’Armée rouge chinoise n’est pas un atout en mer de Chine méridionale, mais une menace. Les seuls partenaires en politique étrangère sont deux dictateurs : Kim Jong-un et Vladimir Poutine. La Corée du Nord et la Russie ne sont pas des amis, mais des puissances qui ne peuvent survivre sans la Chine.

 4- La production culturelle et son assimilation dans le marché mondial n’est pas établie. La puissance mondiale a, par définition, une portée culturelle qui dépasse le tonnage brut de ses exportations. A l’exception de Jackie Chan qui hong-kongais, il n’y a une armée glamour de stars au modèle d’Hollywood qui habite les esprits de milliards de personnes. Combien de stars chinoises sont adorées à l’étranger ? Pour résumer, la Chine impressionne mais ne fait pas de vagues.

 5- La puissance économique ne peut éternellement maintenir les mêmes taux de croissance. Actuellement à un chiffre, ce n’est pas surprenant pour un pays qui a enregistré à plus de 10% pendant plus de décennies tout en restant derrière ceux des États-Unis. La Chine - comme l’ont démontré les politiques autoritaires contre le COVID-19 - est économiquement fragile. Mais sa résistance aux chocs atteint les capacités dont ont fait preuve les fortes économies du Monde.

 6- Les prévisionnistes parlent d’une terrible chute démographique de la Chine, qui d’ici un siècle la perte du 1/3 de la population en Chine est inévitable. L’option d’en faire un pôle d’attraction pour les migrants est plausible. Les pays voisins appartiennent à la même culture. Dès 2050, la Chine comptera 220 millions de personnes d’âge actif de moins qu’à l’heure actuelle. Un déficit de main d’œuvre se profile d’ores et déjà dans certains secteurs. La superpuissance mondiale dominante devrait être un pôle d’attraction pour les migrants. C’est loin d’être le cas pour la Chine. Aux États-Unis, le dissident reçoit un prix Pulitzer. En Chine, il est sévèrement puni. Ou pour le dire en une phrase : la Chine exporte des désirs de prix moins du micro-ondes de cuisine. Seulement ses cauchemars le surpeuplement qui va ailleurs comme en Inde.

La transformation de la Chine en une superpuissance comparable aux États-Unis semble non seulement proche mais inévitable. Beaucoup pensent même que la trajectoire actuelle de la Chine devrait lui permettre de dépasser l’Amérique à l’avenir.

Précédent sujet (1ère partie) : Confucianisme de la Chine communiste au rôle de bercail du capitalisme.


Voir en ligne : Chine

     

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?