Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > écologie, planète, mer, sauvegarde, générations futures, avenir, verts, (...) > La pauvreté recule, mais loin de sa fin n’est pas fatalité.

La pauvreté recule, mais loin de sa fin n’est pas fatalité.

L’égalité encourage de généraliser le seuil du revenu.

mercredi 16 février 2022, par Gros Emile

Quand on désigne vivre avec moins 1.25$ par personne et par jour, c’est l’extrême pauvreté qui est déterminée par cet indicateur. Ce qui peut laisser l’imagination paramétrer d’elle-même où classer les autres revenus individuels qui répondent à tous les besoins quotidiens. Les espoirs sont visibles. Certains pays ont réussi à mater la bête immonde, du manque de moyens pour satisfaire à une décente existence de l’humain. Mais des retards frappent des populations plongées dans leurs souffrances...

Avec l’époque où les datas utiles rendent la transparence assimilable à tous, ce sont les journalistes honnêtes et sérieux qui aident et éclairent les populations. Quand ils soutiennent des impératifs en rapport avec la prospérité et la vulgarisation des meilleures valeurs au sein des communautés humaines où ils vivent et exercent les métiers de communication, ils servent mieux leur métier.

La néfaste pauvreté est une des sources du changement climatique.
8 juin 2021

Notre modeste journal en ligne a dévoilé plusieurs sujets pertinents de science, de politique et d’autres thématiques diverses. Notre ligne de « magazine » à utilité sociale nous a fréquemment chargé de parler des conditions de vie des citoyens où qu’ils peuvent être. Et la question de la pauvreté qui taraude les esprits des acteurs sociaux n’est jamais finie, tel le socle du savoir sociologique tant adoré des politiciens.

Ils existent nombreuses façons permettant de mesurer les inégalités entre des catégories de populations et chacune avec ses avantages et ses inconvénients. Les droites ou bien les capitalistes dans le Monde n’arrêtent pas de prétendre à contrôler les appareils de décision des nations, sous prétexte que leurs politiciens défendent les entreprises.

Le déclin de la pauvreté mondiale est l’une des réalisations les plus importantes de l’histoire. Mais la fin de cette tare touchant une population défavorisée par les richesses qui sont visibles chez d’autres qui lui sont semblables, est encore très loin d’être être annihilée de la Terre. Cependant il faut croire qu’elle est réduite par des efforts établis qu’une labeur éminente permet de vivre et de s’émanciper.

Converti en investissement, l’épargne des riches déferle en Chine.
26 janvier 2022

Des exemples existent où le dénuement a été vraiment battu. L’une des sociétés qui a réalisé cela, il y a déjà deux siècles, c’est la Suède et elle nous interpelle. Même si elle n’est pas aussi la seule, elle nous indique par la persistance de la prospérité et du fait qu’elle soit devancière. Cet exemple mérite d’être observé. Ce pays scandinave revivifie l’intégration collective au bien-être de ses habitants.

Programme de développement durable à l’horizon 2030
Assemblée générale le 25/9/2015 de l’ONU, adopte le document final du Sommet consacré au programme de développement pour l’après-2015.

À partir de la fin du XIXe siècle, l’économie suédoise a de plus en plus adopté les technologies de production modernes et réalisé les gains de productivité qui ont rendu possible la croissance économique. Il y a un siècle, les Suédois étaient encore pauvres, mais la majorité avait laissé derrière eux la pire pauvreté. C’est le train de développement « durable » qui a aidé à sortir des misères.

A une époque sombre, l’immense majorité des Suédois vivaient dans une profonde pauvreté. Un enfant sur quatre mourait et près de 90 % de la population était si pauvre qu’elle ne pouvait pas se permettre un petit espace pour vivre, une capacité de chauffage minimale et une nourriture qui n’induirait pas la malnutrition. Ce qui n’est plus la même situation de nos jours.

Vous remarquerez que nous n’avons pas eu suffisamment de données pour prendre comme modèle ce qui désigné par « le réveil chinois », en matière de développement et de répartition des richesses. Mais comme le perçoivent bien des observateurs, il faut suivre comment évolue l’émergence économique du pays de Mao ainsi que les appréhensions concernant la pauvreté dans cet immense pays.


Voir en ligne : Pauvreté

     

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?