POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.

Accueil > International > Grands événements : Gigantisme de l’inattendu. > Le N°2 d’Al-Qaïda éliminé en Afghanistan, trouvé avec des talibans.

Le N°2 d’Al-Qaïda éliminé en Afghanistan, trouvé avec des talibans.

Les forces américaines comptent se retirer d’un pays qu’ils ont détruit.

mercredi 28 octobre 2020, par Azouz Benhocine

Lors d’un raid qui s’est déroulé sur un village du district d’Andar, dans la province de Ghazni, à quelque 150 kilomètres (90 miles) au sud-ouest de Kaboul, Husam Abd-al-Ra’uf, connu avec le sobriquet d’Abu Muhsin al-Masri, a été éliminé. Pour les observateurs de l’islamo-terrorisme et ceux qui le combattent, cet Egyptien né en 1958, serait le N° 2 d’Al-Qaïda. Il figure sur la plus récente liste, de décembre 2018, des terroristes les plus recherchés par le FBI.

Ecouter l’article.

L’opération qui s’est soldée par ce résultat a eu lieu la semaine dernière, de la dernière décade d’octobre 2020, dans le village et région appelé Kunsaf, ont indiqué deux responsables gouvernementaux afghans. Car la frappe, considérée de bonne facture, a été menée par les services de sécurité du pays, sans l’aide d’étrangers. Ce qui démontre leur compétence bien meilleure d’il y a quelques années.

- L’Afghanistan vit le retour de la société civile face aux Talibans.
20 septembre 2020

Le Twitter des autorités afghanes.

Le rouquin, comme l’appellent aussi bien ses amis que ceux qui le traquent, est considéré parmi les éminents dirigeants d’Al-Qaïda, sinon le second dans la hiérarchie de la nébuleuse, dirigée par Ezawahiri depuis la mort d’Oussama Benladen. Il a été éliminé lors d’une opération de la Direction nationale de la sécurité (NDS) dans la province centrale de Ghazni, qui est considérée sous contrôle des Talibans.

Cliquer la photo pour voir la fiche du FBI.

Les détails du raid commencent à être connus. Alors l’identification est catégorique qu’il s’agit bien de ce criminel renommé et fiché. Alors que le FBI refuse, jusqu’à maintenant de commenter, les officiels américains se félicitent que les hommes de la sécurité afghane réussissent un tel coup. Ce qui a été officiellement, en matière de reconnaissance, confirmé dimanche 25 octobre.

Dans la biographie publiée par Al-Qaida indique qu’il a rejoint en 1986les combattants moudjahidines qui ont combattu l’armée afghane soutenue par l’Union soviétique. Les services afghans de renseignement et de sécurité ont affirmé sur Twitter l’avoir tué, sans savoir qu’il était là. Finalement, il a été identifié parmi les dépouilles des 7 hommes visés. Certaines sources disent seulement 6 corps…

- Pour les terroristes les élites, comme Mina Mangal journaliste Afghane, sont à éliminer.
14 MAI 2019 2020

Le chef adjoint du conseil provincial de Ghazni, a déclaré aux médias que les forces spéciales afghanes dirigées par l’agence de renseignement ont attaqué un lieu Kunsaf, qu’il a décrit comme une maison isolée à la périphérie du village, abritant des terroristes présumés lors d’un échange de tirs. D’après les premiers éléments de cette affaire, l’Egyptien vivait avec une faction sous la protection des talibans.

Si les talibans ont assuré la protection d’al-Rauf, c’est un viol des termes de leur accord du 29 février dernier avec les États-Unis, qui ont relancé les pourparlers de paix en Afghanistan, sans en avoir obtenu un terme final de la crise sécuritaire dans le pays. Il a été convenu avec les talibans qu’ils « … ne coopèrent pas avec des groupes ou des individus menaçant la sécurité des États-Unis et de leurs alliés… », ce qui incluait Al-Qaïda.

Cette victoire contre les terroristes, tombe à la suite à des semaines de violence. Notamment un dernier attentat-suicide revendiqué par l’État islamique samedi dans un centre éducatif près de Kaboul où ont été tuées 24 personnes. En même temps, que le gouvernement afghan continue de combattre les militants talibans, il entretient des pourparlers de paix au Qatar. Ce n’est pas la 1ère fois que les deux parties ont des négociations pour mettre fin aux violences qui datent des années de 1980.


Qatar, talibans et gouvernement afghan négocient sous l’égide des États-Unis en vue d’acter la paix.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Notre dossier Al-Qaïda ou Al-Qaeda

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don