POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.  ICI Vérifions les infos.

Accueil > International > L’Afghanistan vit le retour de la société civile face aux Talibans.

L’Afghanistan vit le retour de la société civile face aux Talibans.

Parodie de négociations à Doha au Qatar, tourne dans le vide.

dimanche 20 septembre 2020, par Azouz Benhocine

Les divisions en Afghanistan n’en sont qu’une seule. Une partie de la population, représentée par la "société civile" qui n’est violente, aspire à vivre selon ses propres traditions de paix, de culture et d’adaptation au Monde actuel. Et une partie guidée d’une manière militarisée par des théocrates ou pseudo-idéologues, voulant imposer le modèle dit de la "charia islamique" où la féodalité archaïque prive les gens de leurs libertés. Globalement c’est le clivage que les islamistes construisent partout...

Ecouter l’article.

Alors les négociations se tiennent au Qatar, des faits, étayés par une communication officielle, disent que forces gouvernementales afghanes ont mené deux frappes aériennes, sur une base des talibans dans la province nord-est de Kunduz. Ils ont tué des dizaines de militants, d’après indiqué des officiels. Une offensive lancée, en représailles, après que les combattants talibans ont attaqué les forces afghanes dans le district de Khan Abad à Kunduz, selon un communiqué de la Défense.

- Pour les terroristes les élites, comme Mina Mangal journaliste Afghane, sont à éliminer.
14 MAI 2019


Qatar, talibans et gouvernement afghan négocient sous l’égide des États-Unis en vue d’acter la paix.

L’Afghanistan vivait dans la sécurité, quand la propagande des médias distillait que le pays est sous occupation de l’URSS, pourtant pas colonialiste. Parce que dirigé par les communistes locaux et appartenait à ce qui était le bloc socialiste, mais menacé par la propagande des Frères Musulmans, alors alliés de l’Arabie Saoudite et de la CIA. Ils manipulèrent certains musulmans pour les envoyer déloger les athées de Kaboul.

L’endoctrinement mondialisé incrusté aux mosquées qui ne s’est pas tari depuis, disait que le Dr Najibullah, leader du parti communiste afghan tué le 28 septembre 1996, encourageait les filles à être scolarisées et avait aussi les arts et la culture comme moteur de l’évolution de la société. Le déferlement des combattants « djihadistes » mobilisés par les prêcheurs, comme en Algérie El-Ghazali, concevra le fief de la 1ère lutte armée islamiste.

Dépassés les dirigeants afghans, comme maintenant (dès 2011) pour la Syrie ou le Belarus (2020), font appel aux soviétiques. Qui en 1979, envoyèrent leurs troupes, dans le cadre des accords de défense mutuelle qui lient l’URSS à l’État afghan, répondant à demande du parti communiste au pouvoir, menacé par la rébellion formée de croyants internationaux armés et entraînés par les Etats-Unis, des monarchies du Golfe et le Pakistan. Khomeiny, accédait la même année au pouvoir en Iran.

- Entre Talibans et USA, parents et enfants : deal et fausses négociations pour l’Afghanistan !
13 MARS 2019

Voilà comment l’insécurité s’est installée en Afghanistan. La même tenta, en vain, de s’ancrer en Algérie dès 1989. La soi-disant guerre contre le terrorisme de Washington a, en 2001, servi aux États-Unis et leurs alliés d’argument pour envahir le pays et chasser les Talibans du pouvoir. Depuis nombreuses régions afghanes restent en proie aux violences islamo-criminelles malgré la présence permanentes de troupes étrangères.

L’illusion, d’amadouer les guerriers islamistes, entretenue depuis des années par les mêmes monarchies arabes et les « frères musulmans », est derrière les négociations qui ont débuté le 12 septembre à Doha, au Qatar, entre représentants politiques et Taliban. Elles sont encore qualifiées d’historiques pour la paix, avec la promesse de réduire le niveau de violence avec le début du premier cycle de pourparlers dits aussi intra-afghans.

Les civils isolés sont les proies vulnérables des Talibans. Souvent ils sont touchés par les frappes aériennes des forces gouvernementales qui ont, depuis et avec les années de la crise, été formés à manier des armes plus avancées que celles des criminels financés par les plantations d’opium et certaines monarchies arabes. Ces conditions ont permis à la composition d’une nouvelle "société civile" qui est devenue, avec le gouvernement, le rempart contre le terrorisme.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Notre dossier Afghanistan.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don