POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.  ICI Vérifions les infos.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > écologie, planète, mer, sauvegarde, générations futures, avenir, verts, (...) > Une fois guéri du COVID-19, la récupération est souvent compliquée.

Une fois guéri du COVID-19, la récupération est souvent compliquée.

Effet secondaire de la lutte contre le virus par l’organisme, l’affaiblissement.

mardi 22 septembre 2020, par jaco

Une fois guéris et les signes de présence du virus du COVID-19 disparus, certains malades présentent encore les effets, comme la fatigue ou l’essoufflement ou bien une perte de fonction. Sinon des gardent les mêmes symptômes connus de la grippe saisonnière, dont la fièvre et les carences de l’appareil respiratoire. Ainsi c’est l’immunité qui en manque de riposte, pour laisser apparaître une absence d’une bonne santé. Et des fois, le système immunitaire s’effondre subitement quand il est confronté à d’autres attaques, causant ainsi la mort.

Ecouter l’article.

Nombreux malades guéris du COVID-19 succombent finalement, quelques jours plus tard, suite à d’autres frappes ravageuses, comme les AVC. D’autres ne reprennent pas leurs capacités entièrement puis certains autres luttent contre des fièvres persistantes ainsi que des douleurs musculaires constantes, malgré un prétendu rétablissement.

- L’Inde face au COVID-19, version et expérience sur la pandémie.
9 septembre 2020

Une nouvelle recherche scientifique, la revue Nature Immunology, sur le système immunitaire a révélé qu’il a des séquelles indéfinissables du CORONAVIRUS dans sa version qui a ébranlé le Monde en 2020. La convalescence qui mène à une fin de maladie, reste inexplicable, quand les rebonds sont plus graves.

Si les symptômes sont prolongés et se manifestent comme une présence effective des syndromes, d’autres marques post-maladie sont obligataires. Les scientifiques disent qu’une molécule immunitaire appelée IL-17 peut être un lien clé entre le système immunitaire et ses effets sur l’esprit et le corps. D’où la continuité d’un état de convalescence, après présumée guérison, des atteints du COVID-19.

De la même famille que ce virus le "SRAS", une autre maladie virale très proche, les effets indésirables demeurent présents à long terme. Voici une autre étude qui cite une douleur musculo-squelettique chronique généralisée, fatigue, dépression et troubles du sommeil, après un supposé dépassement de l’atteinte du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS)

Pour nombreuses maladies, il faut un certain temps pour se sentir normal. Et après une infection virale, comme la grippe, par exemple, la toux et d’autres malaise, au niveau des voies respiratoires, peuvent persister pendant plus de deux semaines après la disparition des autres symptômes. C’est le cas du COVID-19 où les temps de récupération excessivement prolongé. Peut-être même plus longtemps que prévu par les médecins.

- 2 premiers vaccins prêts, en octobre ou novembre, pour COVID-19 aux USA.
4 septembre 2020

Les médecins disaient que l’état où les symptômes persisteraient, était entre 10 et 14 jours. Avant que les données recueillis des hôpitaux américains soient traitées. Or pour des présumés atteints de la Covid-19, en raison de ses symptômes persistants, ce qui a poussé au test PCR effectué au tiers de leur lutte de 70 jours, et trouvé négatif, ils restent malades et beaucoup le sont gravement, à partir du 10ème jour.

Notamment la fatigue, la fièvre et la toux, ont lentement ne font qu’augmenter. Puis, pendant un mois, l’état de santé s’est grandement aggravé. La moindre tâche ménagère épuise les malades, tellement l’épuisement physique est lourd. De même il leur est difficile de se concentrer sur les choses avec un moral très démotivé. Il a fallu à certains patients des semaines pour reprendre la normalité.

Nous savons, par exemple, qu’une différence de réponse immunitaire pourrait expliquer pourquoi les hommes, ainsi que les patients plus âgés en général, sont plus susceptibles de mourir de la maladie. Nous savons également que la pandémie fait des ravages sur le plan émotionnel, entraînant des symptômes d’anxiété et de dépression. Alors que la récupération est des plus aléatoire. Même après des mois, certains malades ne sont pas sauvés et finissent par perdre la vie.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Notre dossier COVID-19

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don