POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.  ICI Vérifions les infos.

Accueil > Humanité > Monde, actualité internationale, politique, relations, diplomatie, affaires (...) > conflits, situation, points chauds, monde, international, efforts, (...) > Encore un accord de paix EAU & Israël met à nue l’unité arabe.

Encore un accord de paix EAU & Israël met à nue l’unité arabe.

Trahison des Palestiniens livrés au nationalisme arabe qui est, lui, confié à l’islamisme.

mardi 18 août 2020, par Azouz Benhocine

Le rapprochement entre les EAU (Emirats Arabes Unis) et Israël, révélé jeudi 13 août par un communiqué conjoint, à la surprise de certains nations et peuples, se rajoute à celui, parmi les pays arabes, de l’Egypte et la Jordanie. C’est un coup diplomatique qui réveille un débat éternisé et qui renoue avec ses remous, encore plus agités et pourtant sans effets sur le cheminement des événements.

Ecouter l’article.

Ce que ramène, cet épisode qui n’est guère, aux relations internationales et au nationalisme arabe qui est devenu confessionnel pour tabler sur les islamistes comme guerriers face à l’expansionnisme de l’Etat hébreu, extraordinaire. Il est d’une approche linéaire et peu différente de la tendance générale. Il n’y a plus de conflits armés que ceux qui mêlent les religieux comme les Talibans ou Daesh. Alors que l’approche de paix se dit bardée de "courage" dans les choix d’autres nouvelles positions !

- Les Emirats Arabes Unis envoient "Amel" autour de la planète Mars.
22 juillet 2020

La question a vécu que des déséquilibres, dont celui-là n’est guère final. Dernièrement accentué avec la pression de Donald Trump, sur le peuple palestinien, ce qui n’est pas spécifique à l’actuel locataire de la Maison Blanche. Dans les semaines avenirs, il y aura la signature, prévue à Washington, de l’accord, afin que des gestes, tels que le tourisme, les vols directs et les ambassades, seront actionnés.

Mais la position endémique à tout l’occident, car le contrôle de ce conflit du Moyen-Orient relève de la scène internationale entretenant une instabilité, autour des juifs maintenant regroupés en Israël. A se demander donc, après les pogromes et la shoah, cette création d’un Etat au milieu de nombreux autres qui lui sont hostiles ? Et avec une criarde spoliation, qui a agencé un tel amoncellement d’une population déjà persécutée, qui est responsable ?

L’appréciation du dernier événement des relations des EAU avec l’Etat hébreu diverge, selon nombreux tableaux de lectures. D’abord il y a la préconisation de contrecarrer les ambitions iraniennes de propager leur rayonnement dans la région, déjà éprouvée de moult déstabilisations. Et qui n’a pas, du point de vue sectaire sunnite-chiite, besoin encore d’autres convoitises.

L’annonce que ces 2 entités avaient convenu d’établir des relations diplomatiques complètes, a surtout fait réagir l’Iran et la Turquie. Deux acteurs aux ambitions géostratégiques ouvertement actives, avec de fallacieux refrains associant les musulmans. Ils ont fermement condamné ce faux accord de paix, qui est attribué aussi à Donald Trump pour le Moyen-Orient.

- Nos articles sur Israël

Si la Turquie entretient des relations diplomatiques avec Israël, depuis des décennies, et son ambassadeur est présent à Tel-Aviv. Ce n’est guère le cas des Mollah de Téhéran. Sous Recep Tayyip Erdogan, Ankara s’est positionnée comme un soutien aux Palestiniens. Aussi, sur un autre plan, la Turquie et les EAU soutiennent les camps rivaux dans le conflit en Libye.

Les Émirats arabes unis n’ont jamais combattu Israël, du fait de leur rapprochement avec les Etats-Unis. Ils ont tranquillement amélioré leurs relations depuis des années et ont déclaré, en l’occasion, que l’accord suspendait les projets d’Israël d’annexer unilatéralement des parties de la Cisjordanie occupée. Les Palestiniens qui considèrent ces territoires le cœur de leur futur État, ne s’illusionnent pas.

Au centre de ce sujet, bien sûr les droits du peuple palestinien et les limites de la spoliation colonisatrice du sionisme qui se contredisent encore davantage. Les Palestiniens par la voix de Mahmoud ont demandé l’annulation de l’accord. Lequel, d’après certains analystes, favorise la réélection de Trump, alors que les démocrates américains en feront, en réalité, de même.

Une initiative lancée par Lakhdar Brahimi, pour soutenir le peuple palestinien dont la cause est en train d’être trahie par un certain nombre de pays arabes. Pétition signée par des personnalités. Elle reste inaudible au niveau des chancelleries influentes. Et elle est qualifiée par celle des défaitistes. Son précurseur n’a jamais été accepté comme secrétaire de la ligue arabe. Et dans son pays, l’Algérie, il est considéré un traître du peuple quand le gang des Bouteflika lorgnait à 5ème mandat !

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Notre dossier Israël & Palestiniens

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don