POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Accueil du site > Monde, informations, actualité, international, politique, relations, (...) > Frankenstein contre son créateur : l’islamisme armé et les USA

Frankenstein contre son créateur : l’islamisme armé et les USA

Bavures en Syrie : les victimes collatérales et l’aveuglement américain

lundi 29 septembre 2014
par Rebel Kazimir


Les bavures criminelles des States en Afghanistan puis en Irak, révélées pour une large part grâce à Wikileaks et le soldat Mainning, s’abattent désormais sur les civils syriens. Les échecs des USA sont les guerres à la fois inutiles et aveugles. Plus de 4 millions de victimes vietnamiennes, la défaite à la baie du Cochon à Cuba ou bien la responsabilité, maintenant, envers un Orient explosé sur la face du Monde...

Voir en ligne : Notre dossier : SYRIE et USA

Le président Obama a dit, avoir sous-estimé les capacités du Daesh. Après avoir commencé les frappes d’abord en Irak, puis élargies au territoire syrien, les Etats-Unis sont encore une fois devant la pseudo-idéologie (l’islam politique) qu’ils ont, par le passé, lancée contre le pouvoir communiste en Afghanistan.

C’est aussi en découvrant plus tard que les attentats du 11 septembre étaient téléguidés depuis l’ancienne terre communiste, où les écoles qui fonctionnaient à merveille ont été transformées en refuges d’égorgeurs, dont les « Talibans » (mot signifiant étudiant), que la Maison Blanche a fait diversion en attaquant l’Irak. Depuis cette dernière croisade, le "djihad" est devenu credo des minarets...

Ayant pris racine en Syrie, la nouvelle organisation qui fédère les islamistes armés du Monde est devenue imbattable, non pas seulement pour les armées des Etats régionaux, mais aussi pour ses anciens manipulateurs contre le communisme. C’est en Irak que les gens croient plus que la Daesh est une création morbide de la CIA…

Le président américain Barack Obama a déclaré, sur CBS-TV, que les agents américains de renseignement avaient négligé ce qui se passe en Syrie. Les dizaines de milliers de militants islamistes profitant de la guerre civile contre le pouvoir de Damas. Après avoir été délogés d’Afghanistan, où la terreur des Talibans a pris monopole, il sont maintenant champions de l’Internationale Islamiste, la matrice ou la nébuleuse.

LE DAESH VEND DU PETROLE AUX PAYS OCCIDENTAUX : une blague !

S’en passant de la contradiction de combattre l’opposition, en même temps que le président syrien Bachar al-Assad, les Etats-Unis frappent depuis une semaine les fiefs des militants de l’Etat islamique. Mais encore une fois les mêmes vérités des guerres aveugles reviennent, les victimes collatérales sont enregistrées en Syrie, après celles d’Afghanistan et d’Irak.

Dans la nuit de dimanche 28 septembre, quelques-unes des frappes dirigées par les USA, avec une alliance de5 pays arabes, des usines civiles et des zones de stockage de céréales ont été bombardés. Des victimes civiles ont été tuées, dont le nombre n’est pas encore établi. Les prenant certainement pour des bases de l’ISIL (Daesh ou EIIL).

L’Observatoire syrien pour les droits de l’homme, basé en Grande-Bretagne qui est la seule source d’informations crédibles, depuis 2011 à propos de la Syrie, a signalé cette bavure. Bis-repetita, l’aveuglement américain ne choque plus. Et les opinions ne demandent aucun compte, alors que l’alliance internationale « anti-Daesh » est truffée des fondateurs de l’islamo-terrorisme auquel est confrontée l’humanité.

Pendant ce temps les militants du Daesh se rapprochent de la ville syrienne de Kobane à la frontière avec la Turquie. Cette bourgade, habitée par des Kurdes qui ont leurs semblables en Turquie, en colère que le gouvernement turc les empêchent de traverser la frontière pour lutter contre ISIL en Syrie.

Les islamistes officiels qui gouvernent à Ankara, disent vouloir rejoindre le groupe de pays qui mènent des frappes qui ne revendiquent aucune propreté chirurgicale... La Turquie a longtemps servie de plaque-tournante aux djihadistes affluant dans les rangs du Daesh. Si on ne remarque pas de contradictions, voici une nouvelle chez des islamistes bon teint !

Répondre à cet article