POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Nos sujets : COVID-19.

Accueil > International > Remake des crises du capitalisme dans l’économie de la (...)

Remake des crises du capitalisme dans l’économie de la Chine.

Le ralentissement dans l’immobilier arrose l’industrie et le climat de Shanghai.

lundi 18 octobre 2021, par Hugo Mastréo

Les domaines où les difficultés apparaissent propres au capitalisme, comme pour l’immobilier où le domaine financier de plus en prépondérant fait plonger l’économie chinoise dans la logique spéculative. En prenant constatant que le ralentissement de la production en matière d’énergie, du bâtiment (construction) et des technologies compétitives, comme pour les semi-conducteurs, la seconde puissance mondiale traverse un moment où la menace de la répression rappelle la pandémie...

Fixée à 6%, lors de l’élaboration du plan 2021 par les prévisionnistes, la croissance économique chinoise a enregistré 4,9% au troisième trimestre 2021, par rapport à l’année précédente. Cette baisse a alerté les économistes et les observateurs qui redoutent que ce ralentissement impacte la relance mondiale dite post-COVID-19.

Quand la Chine fixe son objectif de croissance économique pour 2021 à plus de 6%, le grand pays tablait à rendre la nation autonome en matière de technologie et l’engageait dans le dépassement de la pandémie. Or ce n’est si simple que ça, des entraves existent avec non seulement la maladie qui persiste et les difficultés de stabiliser l’emprise sur Hong-Kong sont encore en place.

Communication stratégique à l’ère d’Internet, les BRICS modèle du futur.
27 septembre 2021

Faut-il poursuivre en justice la Chine pour COVID-19 ?
10 avril 2020

Pendre en compte uniquement l’objectif, sans gagner une confiance du climat général dans le marché mondialisé, n’est guère acquise à une Chine assurée d’avancer. L’année 2020 a été finie favorablement. Comme le seul grand pays au monde à voir son économie croître plutôt que se contracter, pendant cette période devait se prolonger, or ce n’est pas le cas.

Le porte-parole du Bureau national des statistiques, Fu Linghui, a exposé les résultats ainsi : «  … les incertitudes actuelles de l’environnement international augmentent et que la reprise économique nationale est toujours instable et inégale…  », selon des traductions parcellaires de ses propos fournis par plusieurs médias internationaux.

Le diagnostic à la veille du dernier trimestre de l’année 2021, est prononcé alors la COVID-19 reprend de plus belle. L’un des signes du ralentissement, pourtant d’un seul point, est centré sur le secteur de la construction, ce qui est un contexte d’étude de nouveaux équipements et infrastructures moins énergivores, ce qui intervient dans une nouvelle orientation écologique ou dite verte.

Le PC chinois presse les syndicats de revendiquer davantage de droits au patronat
16 octobre 2018

Les autorités se montrent satisfaites. Pour elles l’économie nationale a poursuivi sa reprise et son développement et apprécient que tous les principaux indicateurs macro-économiques se situent dans une fourchette raisonnable. Insistant même sur la situation sociale globale soit harmonieuse et stable avec un emploi bien actif. Or les éléments lisibles pour la période sont moindres que prévues.

Les actes des grandes économies qui font vraiment la dé-dollarisation. - 2ème PARTIE.
6 janvier 2019

Les facteurs du ralentissement qui a fait perdre le précieux pont, sont :
- • Les pénuries de puces informatiques.
- • Les coupures de courant électriques dans les aciéries alors que les besoins en métaux sont encore forts.
- • Et bien sûr la diminution des constructions lors de la pandémie qui s’est exprimée tant en besoins qu’en réalisations.
- • Ce dernier secteur a stimulé un stress dans l’immobilier a été ressenti sur les promotions prouvant une pression pour les crédits est constatée.

Selon Reuters, la production industrielle de septembre a augmenté de 3,1% par rapport à l’année précédente, dépassant les attentes. La baisse par rapport aux 5,3% d’août, marque que la croissance la plus lente depuis mars 2020, qui était la première vague de la pandémie.

Source de cet article est l’annonce de ce lundi, 18 octobre 2021, du Bureau national des statistiques du pays.

Photo : Long We/Costfoto/Barcroft Media via Getty Img


Voir en ligne : Chine

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Articles les plus lus.
  1. Fetwa d’Ahbab Errassoul en Mauritanie contre Aminatou 2014-06-23 19:28:50 - 118696 visites
  2. Carte professionnelle aux artistes et auteurs algériens, un acquis social... 2015-02-16 23:42:03 - 35623 visites
  3. Wikileaks avertit sur 140 choses que les journalistes ne devraient pas dire à propos d’Assange 2019-01-09 19:58:33 - 35083 visites
  4. Guerre sans issue contre la Russie accusée d’avoir la main sur la Maison Blanche 2018-12-18 18:04:55 - 32919 visites
  5. Les USA quittent les instances de l’ONU pour les violations des droits de l’homme 2019-01-05 14:26:17 - 29987 visites
  6. Grève des enseignants algériens, l’incurie des sous-valeurs traditionnelles 2015-03-04 15:01:37 - 29836 visites
  7. MALI (Maroc) : Mouvement alternatif pour les libertés individuelles 2010-01-08 11:04:24 - 29139 visites
  8. Les horreurs scientifiques de la CIA, même Frankenstein n’avait pas tant imaginé 2018-12-12 12:52:26 - 27772 visites
  9. Gaza totalement clôturée, le but du bagne à ciel ouvert est atteint par les sionistes 2019-01-03 20:25:59 - 27121 visites
  10. Etats-Unis et France : plus de visiteurs du sondage sur présidentielle 2019 en Algérie 2019-01-03 16:28:55 - 26418 visites
Soutenir par un don