POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

Accueil du site > Culture et Arts : La critique, l’information et les sorties culturelles. > Google, la librairie virtuelle ou bien la bibliothèque personnelle.

Google, la librairie virtuelle ou bien la bibliothèque personnelle.

La librairie électronique de Google ouverte.

 

mardi 14 décembre 2010, par N.E. Tatem

Dans la foulée du business des applications qui font entrer dans une nouvelle ère Internet, Google a annoncé l’ouverture de sa librairie en ligne. C’est-à-dire simplement, que le géant de la recherche en ligne vendra des ouvrages littéraires virtuels, ou numérisés, destinés à des lectures sur les nouveaux supports.

Au même-moment, le géant est soupçonné de favoriser ses contenus propres dans les résultats, de recherche sur le Web, qu’effectuent les internautes. En France, le Sénat et l’assemble nationale ont voté la taxe Google qui consiste à prélever des impôts dans les ressources générées par les activités de publicité sur le Web français. Les sites ressortissants de l’hexagone s’attendent à être observés en matière fiscale…

LE SITE DE GOOGLE-LIBRAIRIE

La librairie électronique de Google a déjà glané plus de 4.000 éditeurs, y compris les grandes entreprises du commerce des livres comme Random House, Simon & Schuster et Macmillan, dont les livres seront disponibles à la vente via Google. Sa formule restera crédible et intéressante pour un lectorat « universalisé » quand l’entreprise foisonnante de nouvelles affaires, projets et chantiers, née à partir d’un moteur de recherche qui a imposé sa dextérité, indexera ses prix aux librairies locales pour chaque pays. L’Unesco propose de son côté sa bibliothèque…

Après l’assaut qui a enclenché la remise en cause du navigateur accolé avec Windows (de l’autre grand qu’est Microsoft) avec Google Chrome, puis la mise sur le marché l’I-Phone, un appareil de téléphonie mobile et des tas d’autres plateformes sur le Web (Gmail, Okrut…), le bouquin comme un objet qui véhicule une charge de savoir inégalée, sera dans son prochain business inventant une prestation, à qui on prête de l’avenir. Il arrive dans le sillage de Google Book Search, qui est un outil permettant sur la toile de chercher un livre, d’en lire des passages voire de l’acheter. Avec lequel quelques 15 millions d’ouvrages ont été numérisés.

Nombreux éditeurs francophones, notamment de France y adhèrent. En 2009, via le Syndicat National de l’Édition (SNE), ils ont intenté en justice Google. Hachette Livre parmi les premiers signataires du protocole, a vu reprendre du service et vie les titres publiés mais épuisés, soit de 40.000 à 50.000 ouvrages. Ces œuvres introuvables en vente, représentent quelques 70% du fonds de Hachette Livre et des maisons d’édition qui font partie du groupe.

LE SITE DE GOOGLE-LIBRAIRIE

La possibilité que le coût d’un best-seller soit identique et fixé, comme de coutume, par l’éditeur. Conséquemment de cette nouvelle formule, ce dernier vit actuellement sa nouvelle mutation d’adapter ses circuits commerciaux sur ce qui l’e librairie par laquelle Google s’arroge déjà une avancée bien offensive. Du moins son annonce est : « … des prix qui sont identiques à celles des autres e-librairies. » Notons à ce sujet que la presse écrite avait déjà investi ce mode de lecture, et certains journaux ne libèrent que quelques articles, selon leurs normes propres, soumettant la consultation de tout un numéro, à l’identique du tirage papier, aux abonnements préalables.

Le téléchargement d’un livre (Notre offre de téléchargement légale et gratuite) encore sous droits d’auteur est déjà possible. C’est déjà une première réponse au piratage. Tous les nouveaux moyens de lecture connaissent de leur part, une industrialisation, quand l’ordinateur s’apparentant à l’ancêtre des outils atteint manifestement des capacités conséquentes de stockage. Les gadgets (iPad, iPhone ou un téléphone Android) ont recours aux applications dédiées, du fait de la connexion directement à internet, qui leur permet d’aller à leur compte (chez Google entre autres) et continuer leur lecture, où bien choisir, payer et commencer à savourer la littérature.

LE SITE DE GOOGLE-LIBRAIRIE

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT