POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Connexion Membre - ou - Inscription

La Catalogne plombée au royaume d’un gouvernement corrompu

Du point de vue historique, l’indépendance suspendue va se répéter...

 

vendredi 13 octobre 2017, par Hugo Mastréo

Affrontements aux coups de poings dans les rues de Barcelone, entre autonomistes et unionistes. Est-ce un tournant ? La suspension de l’autonomie de la "république" est-elle définitive ? Cette bagarre est première du genre, car le processus a été paisible. Sauf le jour du scrutin, 1er octobre, qui a valu l’intervention violente de la police pour empêcher les électeurs de voter. Et cette fois les services d’ordre agissent pour séparer les jeunes qui se battaient sur les voies et les places publiques.

Voir en ligne : Notre dossier : ESPAGNE

Dans un Monde dominé, sur le plan des médias à fort rayonnement et conséquemment à cette influence, la politique des capitaux et des actionnaires qui a en main le projet d’autonomie de la Catalogne, tout n’est pas clair et la volonté populaire redoutée. Outre la peur de la partition, de l’étranger on se rend compte qu’un choix populaire honnête fait désordre...

La monarchie espagnole qui connaît divers soubresauts, rien ne peut se faire selon les résultats des urnes du 1er octobre 2017. Une république au sein du royaume n’est pas digeste pour l’opinion merveilleusement façonnée pour faciliter le démembrement de l’ex-Yougoslavie...

La sphère internationale réticente que l’indécrottable corruption, de la couronne et du gouvernement espagnoles, soient finalement hors d’état de nuire. Aucun juge n’est pas apte à accorder l’indépendance à la Catalogne. On n’est pas au Kosovo, disait dernièrement un bureaucrate de l’ONU à son homologue de l’UE !

Même si des votes confirment la volonté des populations de sortir du giron monarchique, aussi bien les forces locales indéniablement embourbées dans des scandales de corruption et leurs alliés naturels de la scène internationale s’opposeront de toutes leurs forces. Et à chaque fois se reproduisent, depuis toujours, les vices de l’auberge espagnole.

C’est en 1919, soit début du 20e siècle, qu’en Catalogne, pour la première fois, et en Europe que la journée de travail de huit heures a été instituée. Rien que lors du premier tiers du 20ème siècle, la Catalogne a gagné et perdu des degrés divers d’autonomie et à plusieurs reprises. Donc les péripéties que actuellement cette région d’Espagne

Après la chute du dictateur Primo de Rivera, en 1931, une brève République catalane, avec à sa tête le leader indépendantiste de gauche, Francesc Macià, comme président. C’était la première autonomie dans le cadre de la seconde République espagnole. La « Generalitat », statut accordé actuellement à Valence, de Catalogne comprenait, jadis, un parlement, un gouvernement et une justice propre.

Puis, après la guerre civile espagnole(1936-1939), le retour de la dictature institua toutes les restrictions linguistiques, politiques et culturelles à travers l’Espagne. Enfin à la faveur de la Constitution démocratique de 1978, après la mort de Franco, la Catalogne a récupéré l’autonomie politique et culturelle. Et l’adoption d’un nouveau statut d’autonomie fut reconnu en 1979. Les velléités d’indépendance de la Catalogne remonte à bien des siècles, on se contente de la période contemporaine qui est liée au présent...

En 2017, la Catalogne a été indépendante quelques instants, quand Carles Puigdemont a annoncé : «  J’assume le mandat selon lequel la Catalogne doit devenir un Etat indépendant sous la forme d’une République  ». Puis sans murmurer, il rectifia : «  ...suspendre la mise en œuvre de cette déclaration d’indépendance pour entamer des discussions afin de parvenir à une solution négociée  ». 

L’ambiguïté vaut que le gouvernement de Madrid somme les représentants catalans de trancher, un ultimatum leur est fixé. Mariano Rajoy a menacé les indépendantistes catalans, d’appliquer l’article 155 de la Constitution qui permet le droit de substitution sur les 17 communautés autonomes qui ont leurs pouvoirs législatifs...

Répondre à cet article

UNE SERIE D'ARTICLES SUR LE MONDE DU TRAVAIL.

De notre rédacteur : T O U R E T.

Forum de discussion : Stress - Discrimination - Harcèlement et Suicide à cause du BOULOT