Accueil > International > Grands événements : Gigantisme de l’inattendu. > Des officiers américains aident aux massacres à Gaza, après coup du Hamas.

Des officiers américains aident aux massacres à Gaza, après coup du Hamas.

Avec l’armée israélienne, général du Pentagone conseillent aux crimes de guerres.

mercredi 25 octobre 2023, par Rebel Kazimir

L’implication des États-Unis aux côtés de l’État hébreu, au Moyen-Orient, est depuis des décennies directement complice dans les massacres. Telle qu’il a été commis au Vietnam, en Irak et ailleurs, la principale source des conflits dans le Monde persiste à aider la terrible spoliation des Palestiniens de leurs terres. Et à semer les affres de guerre contre des populations civiles. À ces dernières est réservé un discours mitigé et hypocrite.

Aucun, des analystes, ne sait quand Israël lancera l’opération au sol à Gaza ? Et elle n’aura pas, car peu rassurante sur les exigences de sécurité des intervenants. Le Premier ministre de l’État hébreu a présumé que la guerre serait probablement « longue et difficile ». Mais elle aura aussi sur un terrain imprévisible, où une population de 2.2 millions d’âmes sont cloîtrées sous le joug d’un ennemi qui mène un combat d’occupation coloniale. Une population désespérée contre une puissance abominable.

Précédent article sur le même thème : Pour Israël, l’ingérence des USA plus complice d’injustice que celle de l’Iran.

Joe Biden encourage la continuité des pilonnages de Gaza, après l’opération du "Hamas" du 7 octobre 2023. L’occupant de la Maison-Blanche souhaite une incursion à grande échelle pour exterminer la population qui semble gêner une expansion de la spoliation. Son double langage prédit que les civils soient épargnés, mais sans avoir la formule magique qui évite le massacre.

Vétéran des batailles de Mossoul et de Falloujah, James Glynn, général des Marines ayant une expérience en guerre urbaine, considéré l’officier de Biden pour Gaza.

Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, a déclaré : «  des questions difficiles que nous posons à nos homologues israéliens depuis le début...  »

Il s’exprimait aux journalistes lors d’un point de presse lundi 16 octobre qu’il y avait «  quelques officiers militaires américains ayant une expérience pertinente dans l’opération menée par les Israéliens et qui étaient là-bas pour partager leur point de vue et poser des questions difficiles...  »

Depuis le début de la guerre, le secrétaire à la Défense Lloyd Austin et Erik Kurilla, chef du commandement central américain, se sont tous deux rendus en Israël, pour rencontrer le ministre de la Défense Yoav Gallant et les dirigeants militaires. Le président américain s’est déplacé en Israël pour cautionner une frappe sur un hôpital en l’attribuant au groupuscule : le "Djihad islamique".

Avec l’illusion de l’objectif qui est de « détruire » le groupe palestinien Hamas, considéré comme une organisation terroriste par Israël, les États-Unis et d’autres pays occidentaux, laissent faire. Mais perçu en mouvement de libération par d’autres nations, le Hamas ne sera jamais brisé, c’est faux, c’est un prétexte à la guerre ! les Américains cautionnent, y compris au conseil de sécurité de l’ONU, qu’Israël punisse les Palestiniens de Gaza et prépare une offensive terrestre.

L’administration Biden a récemment envoyé un général trois étoiles des Marines et plusieurs autres officiers militaires américains en Israël pour aider à conseiller les dirigeants de l’armée israélienne dans son opération à Gaza, selon deux responsables américains et deux responsables israéliens informés de la question. Les médias américains ont révélé ces infos.

Factice "unité arabe" selon normalisation avec Israël & conflits régionaux.

Parmi les officiers du Corps des Marines envoyés figure le lieutenant-général James Glynn, selon un haut responsable israélien. Glynn dirigeait auparavant les opérations spéciales des Marines et a participé aux opérations contre l’État islamique en Irak. Il ne devrait pas rester en Israël pour suivre l’invasion terrestre de Tsahal, ont indiqué des sources ayant une connaissance directe du dossier.

Glynn et les autres officiers militaires américains ne dirigent pas les opérations mais ils fournissent des conseils militaires. Principalement ils se concentrent sur l’invasion terrestre. Les officiers américains ont partagé les leçons que les États-Unis ont tirées de leur lutte contre l’Etat islamique à Mossoul.

Le secrétaire d’État Antony Blinken a déclaré dimanche à CBS que l’administration Biden discutait avec les responsables israéliens de ses plans militaires pour Gaza et de la meilleure façon d’obtenir les résultats souhaités. Tout le personnel politique américain est impliqué. Il est important non seulement ce qu’ils font, mais aussi la manière dont ils accomplissent...

Partager sur les réseaux :

Voir en ligne : Israël, Palestine, Gaza, USA

     
GNU GPL

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?