POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques  Sujets : COVID-19    S'inscrire & publier.   Articles en podcasts

Accueil > Humanité > L’audition est le dernier sens à s’éteindre avec la mort de (...)

Temps de lecture estimé :

Il semble que lors des dernières heures de la vie, le cerveau sur le point de cesser de fonctionner, réagit aux stimuli auditifs. Une étude a démontré que l’audition est la dernière sensation à partir quand une personne mourante s’éteint. La recherche a tenté de répondre à cette question : « Est-ce qu’on entend bien la dernière parole avant de disparaître ? Réponse : oui ! »

Des scientifiques ont créé un système antibruit, sourdine idéale aux villes...
mercredi 15 juillet 2020

Preuve électrophysiologique d’une audition préservée en fin de vie
Traduction automatique au français ICI | Scientific Reports

Ce travail d’observation qui mêle psychologie et médecine physiologique a découvert des preuves d’audition chez les patients de soins palliatifs qui ne répondent pas activement à ce qui les entoure. Dans les dernières heures précédant une mort naturelle attendue, de nombreuses personnes entrent dans une période de non-réactivité, pendant laquelle elles ne répondent plus à leur environnement extérieur.

Même si la personne est dans un état inconscient et ne répond pas physiquement aux effets qui l’entourent en ces moments de vie, les résultats d’une recherche, publiés en juin 2020, suggèrent que la perception demeure. Mais elle est d’être certifiée comme telle et avec les détails précis de ses sensations exactes par le défunt.

Le Dr Lawrence Ward est professeur au Département de psychologie de l’Université de la Colombie-Britannique qui a présidé à cette étude expérimentale, a déclaré à un média new-yorkais que les données des travaux démontrent que les gens, dans les moments précédant la mort, peuvent continuer à entendre et à enregistrer des sons de la même manière qu’une personne en bonne santé.

Une décharge électrique mesurée, sur le cortex frontal, ravive des souvenirs oubliés
Dimanche 2 juin 2019

Dans ce cas de continuité de garder le contact avec une personne mourante, peut lui être d’un réconfort certain. Les résultats suggèrent donc que continuer à parler à une personne au moment de sa mort peut en fait offrir plus de consolation que nous n’aurions pu l’imaginer. Quand on parle à un mourant, nos paroles ne vont pas à un sourd.

Si ce que la personne entend exactement est encore un mystère, la certitude est l’activité électrique suggérant qu’elle entend, est constatée car visible à l’observation des chercheurs. Mais savoir si ce qu’elle entend est intelligible ou enregistré est en débat. Il est possible qu’ils ne soient pas capables de comprendre la langue ou d’identifier les voix.

Alors que les humains meurent, un sens crucial fonctionne donc toujours. Le cerveau enregistre, sans vraiment établir s’il les reconnait, toujours les derniers sons qu’une personne n’entendra jamais, après. Et cela arrive même si le corps ne répond plus. Les schémas d’activité étaient similaires à ceux observés dans un échantillon de témoins sains et bien en forme.

À l’aide d’une méthode de balayage du cerveau, appelée électroencéphalographie, les chercheurs à l’origine de cette étude ont analysé l’activité électrique dans le cerveau de 13 personnes qui étaient en hospice, avec une maladie en phase terminale. 8 personnes étaient encore sensibles aux sons...

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.

mn

L’audition est le dernier sens à s’éteindre avec la mort de l’humain.

La preuve que lorsque le corps s’éteint, l’ouïe fonctionne encore.

mercredi 6 janvier 2021, par Rebel Kazimir

Accompagner quelqu’un en fin de vie, en lui prodiguant un contact réconfortant, est certainement lui parler, ce qui lui est apaisant. D’après des scientifiques, dont nous vous donnons le lien pour la publication sur leur pertinente recherche, à la mort d’un individu, une forme sensorielle persiste en dépit du manque de mouvement ou d’absence de réactivité. Et au moins certains patients à ce stade, peuvent certainement comprendre ce qu’on leur dit à ces moments cruciaux.

Il semble que lors des dernières heures de la vie, le cerveau sur le point de cesser de fonctionner, réagit aux stimuli auditifs. Une étude a démontré que l’audition est la dernière sensation à partir quand une personne mourante s’éteint. La recherche a tenté de répondre à cette question : « Est-ce qu’on entend bien la dernière parole avant de disparaître ? Réponse : oui ! »

Des scientifiques ont créé un système antibruit, sourdine idéale aux villes...
mercredi 15 juillet 2020

Preuve électrophysiologique d’une audition préservée en fin de vie
Traduction automatique au français ICI | Scientific Reports

Ce travail d’observation qui mêle psychologie et médecine physiologique a découvert des preuves d’audition chez les patients de soins palliatifs qui ne répondent pas activement à ce qui les entoure. Dans les dernières heures précédant une mort naturelle attendue, de nombreuses personnes entrent dans une période de non-réactivité, pendant laquelle elles ne répondent plus à leur environnement extérieur.

Même si la personne est dans un état inconscient et ne répond pas physiquement aux effets qui l’entourent en ces moments de vie, les résultats d’une recherche, publiés en juin 2020, suggèrent que la perception demeure. Mais elle est d’être certifiée comme telle et avec les détails précis de ses sensations exactes par le défunt.

Le Dr Lawrence Ward est professeur au Département de psychologie de l’Université de la Colombie-Britannique qui a présidé à cette étude expérimentale, a déclaré à un média new-yorkais que les données des travaux démontrent que les gens, dans les moments précédant la mort, peuvent continuer à entendre et à enregistrer des sons de la même manière qu’une personne en bonne santé.

Une décharge électrique mesurée, sur le cortex frontal, ravive des souvenirs oubliés
Dimanche 2 juin 2019

Dans ce cas de continuité de garder le contact avec une personne mourante, peut lui être d’un réconfort certain. Les résultats suggèrent donc que continuer à parler à une personne au moment de sa mort peut en fait offrir plus de consolation que nous n’aurions pu l’imaginer. Quand on parle à un mourant, nos paroles ne vont pas à un sourd.

Si ce que la personne entend exactement est encore un mystère, la certitude est l’activité électrique suggérant qu’elle entend, est constatée car visible à l’observation des chercheurs. Mais savoir si ce qu’elle entend est intelligible ou enregistré est en débat. Il est possible qu’ils ne soient pas capables de comprendre la langue ou d’identifier les voix.

Alors que les humains meurent, un sens crucial fonctionne donc toujours. Le cerveau enregistre, sans vraiment établir s’il les reconnait, toujours les derniers sons qu’une personne n’entendra jamais, après. Et cela arrive même si le corps ne répond plus. Les schémas d’activité étaient similaires à ceux observés dans un échantillon de témoins sains et bien en forme.

À l’aide d’une méthode de balayage du cerveau, appelée électroencéphalographie, les chercheurs à l’origine de cette étude ont analysé l’activité électrique dans le cerveau de 13 personnes qui étaient en hospice, avec une maladie en phase terminale. 8 personnes étaient encore sensibles aux sons...

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.

  -¤-  S'inscrire pour publier.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Articles les plus lus.
  1. Fetwa d’Ahbab Errassoul en Mauritanie contre Aminatou 2014-06-23 19:28:50 - 120384 visites
  2. Wikileaks avertit sur 140 choses que les journalistes ne devraient pas dire à propos d’Assange 2019-01-09 19:58:33 - 36913 visites
  3. Carte professionnelle aux artistes et auteurs algériens, un acquis social... 2015-02-16 23:42:03 - 35763 visites
  4. Guerre sans issue contre la Russie accusée d’avoir la main sur la Maison Blanche 2018-12-18 18:04:55 - 33193 visites
  5. Les USA quittent les instances de l’ONU pour les violations des droits de l’homme 2019-01-05 14:26:17 - 30291 visites
  6. Grève des enseignants algériens, l’incurie des sous-valeurs traditionnelles 2015-03-04 15:01:37 - 29903 visites
  7. MALI (Maroc) : Mouvement alternatif pour les libertés individuelles 2010-01-08 11:04:24 - 29188 visites
  8. Les horreurs scientifiques de la CIA, même Frankenstein n’avait pas tant imaginé 2018-12-12 12:52:26 - 28099 visites
  9. Gaza totalement clôturée, le but du bagne à ciel ouvert est atteint par les sionistes 2019-01-03 20:25:59 - 27413 visites
  10. Etats-Unis et France : plus de visiteurs du sondage sur présidentielle 2019 en Algérie 2019-01-03 16:28:55 - 26699 visites

Articles les plus lus.
  1. Fetwa d’Ahbab Errassoul en Mauritanie contre Aminatou 2014-06-23 19:28:50 - 120384 visites
  2. Wikileaks avertit sur 140 choses que les journalistes ne devraient pas dire à propos d’Assange 2019-01-09 19:58:33 - 36913 visites
  3. Carte professionnelle aux artistes et auteurs algériens, un acquis social... 2015-02-16 23:42:03 - 35763 visites
  4. Guerre sans issue contre la Russie accusée d’avoir la main sur la Maison Blanche 2018-12-18 18:04:55 - 33193 visites
  5. Les USA quittent les instances de l’ONU pour les violations des droits de l’homme 2019-01-05 14:26:17 - 30291 visites
  6. Grève des enseignants algériens, l’incurie des sous-valeurs traditionnelles 2015-03-04 15:01:37 - 29903 visites
  7. MALI (Maroc) : Mouvement alternatif pour les libertés individuelles 2010-01-08 11:04:24 - 29188 visites
  8. Les horreurs scientifiques de la CIA, même Frankenstein n’avait pas tant imaginé 2018-12-12 12:52:26 - 28099 visites
  9. Gaza totalement clôturée, le but du bagne à ciel ouvert est atteint par les sionistes 2019-01-03 20:25:59 - 27413 visites
  10. Etats-Unis et France : plus de visiteurs du sondage sur présidentielle 2019 en Algérie 2019-01-03 16:28:55 - 26699 visites