POPULI-SCOOP

Info citoyenne & Actus critiques   COVID-19.   ICI Vérifions.  Follow argotheme on F6S

Accueil > International > Maroc & Polisario : cessez-le-feu de 30 ans à un conflit de 45 (...)

Maroc & Polisario : cessez-le-feu de 30 ans à un conflit de 45 ans.

Black-out et impuissance de l’ONU, effacer une identité par le temps.

mercredi 25 novembre 2020, par N.E. Tatem

La scandaleuse indifférence de la communauté internationale pour les derniers fiefs de colonisations que sont la Palestine et le Sahara occidental, est à l’origine des souffrances des populations soumises au joug de l’occupation. Mais aussi, dans les régions où se trouvent ces conflits, d’autres pays subissent des déstabilisations qui élargissent la géographie des injustices. Laisser nombreux réfugiés sahraouis frustrés et abandonnés, comme dans le sud-ouest de l’Algérie, sans aucun avenir à des générations de personnes livrées à l’errance, est intenable et dure. Ce qui arrange les spoliateurs des peuples de leur patrie, car le temps fait sa besogne...

Ecouter l’article.

Le conflit qui a éclaté, encore une fois en ce novembre 2020, au Sahara Occidental occupé par le Maroc, a toujours été un des facteurs déstabilisateurs de la région d’Afrique du nord. Certes l’islamo-terrorisme s’est greffé au nationalisme algérien, mais c’était un épiphénomène isolé des réalités politiques, comme un vampire venu de l’enfer. Et n’avait pas ancrage en diplomatie. Telle une manœuvre criminelle drainée par la croyance religieuse apeurée de la modernité.

- La Sahraouie Aminatou Haidar obtient le prix Nobel alternatif
28 septembre 2019

Pour le Sahara occidental, c’est quasiment une autre "guerre des sables", semblable à celle de 1963. Quand la couronne alaouite prétendait à l’expansion et a envahi l’ouest algérien. Ce qui est le cas avec l’abominable "marche verte. Alors le ballet des envoyés de l’ONU, pour cette décolonisation, consiste à maintenir sur leurs positions les 2 parties en guerre. Peu de démarches sont faites pour une solution finale. L’Algérie accueille des réfugiés et n’a à voir dans cette vieille et malheureuse calamité régionale.

La Minurso appelle le Maroc et les indépendantistes à la retenue, en tentant de les pousser à prendre toutes les mesures nécessaires pour faire baisser la tension. L’occupation de ce territoire par une monarchie questionne. Quand les peuples sont séduits par une vie en république, ce qui constitue le premier, voire le seul, des aléas qui accroissent la teneur de l’éclairage idéologique, dans cette confrontation qui a presque ½ siècle. Et a sa propre genèse, différente des autres pays de ce qui est le Maghreb.

- Les USA allouent 560 000 $ pour un projet de pisciculture aux réfugiés de Tindouf
11 octobre 2019

Pour rappel, c’était tel un prélude aux révoltes des peuples, quand à l’automne de 1910, bien avant le fameux « printemps arabe » qui a pris l’ampleur de déloger d’indécrottables despotes, la 1ère révolte de peuple. Des Sahraouis dressent un campement pacifique dit de « Gdeim Izik  », à 12 km de la ville de Laâyoune, pour dénoncer les carences politiques, économiques et sociales des territoires occupés par le Maroc.

Et d’où sont ressortissants les manifestants. Voir ici les articles de Populi-Scoop. Les poursuites judiciaires de 19 prisonniers, accusés d’avoir causé la mort de 11 membres de l’armée royale, dans une parodie de justice qui patauge depuis 2013 et éternise l’affaire. Les avocats ont reçu un rejet de cassation ce 25 novembre 2020. La défense a été même chassée des tribunaux et du pays déjà en 2017.

- Le Makhzen Marocain veut mêler l’Algérie au conflit du Sahara
3 novembre 2013

A ce stade, après une semaine que la rupture du cessez-le-feu, signé en 1991, s’est consommée, une guerre a commencé. Il est ardu de tenter de savoir quelques précisions sur ce qui se passe sur le terrain, à l’extrême ouest d’Afrique du nord. Les protagonistes, le Maroc et les indépendantistes, se disputent, depuis déjà 10 jours. Les confrontations ne sont pas vérifiées.

Vendredi du 20/11, le Front Polisario affirmait que le cessez-le-feu signé en 1991 était rompu. Cette cassure intervient après une opération militaire marocaine qui pour dessein de débloquer une route qui traverse la zone tampon de Guerguerat. Cette dernière, comme son nom l’indique, se situe entre un territoire contrôlé par le Polisario et donc proche de la frontière avec la Mauritanie.

Selon APLS (agence de presse du Sahara libre), l’armée sahraouie a lancé des attaques contre des positions de l’armée marocaine stationnées le long du mur de sable érigé par l’occupant marocain au Sahara occidental, leur causant des pertes humaines et matérielles.

Vous voulez utiliser un stockage en ligne, du cloud de Microsoft, cliquer ICI.


Voir en ligne : Notre dossier Polisario - Sahara occidental

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.L'éditeur de POPULI-SCOOP publie vos ouvrages.logo


Populi-Scoop lancera prochainement une formule de rémunération des ses rédacteurs. Inscrivez-vous via le formulaire de CONTACT.

Prenez des e-books gratuits.Offre
Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Soutenir par un don