Fichier de Populi-Scoop - Fichier de Populi-Scoop

POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

Magazine Analyse de l’actualité et alertes de pertinence sociale

  • Depuis 2012 le SNMG en Algérie : syndicats autonomes désarmés et UGTA au pas

    La rentrée sociale 2018 accuse une inflation qui rogne bien les salaires...

    19 octobre 2018, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Depuis des années que les salaires sont gelés en Algérie. Le pays continue à coup de décrets faisant aligner la plus basse rémunération du secteur privé à celle étatique, communément le SNMG. Même si la dernière législation du "code du travail" date de 2015, c’est depuis 2012 que les salariés n’ont pas vu de revalorisation de leurs revenus. Fixé à 18 000 DA par mois, y compris certains employés du secteur public, des corps communs, ne l’ont pas atteint. Alors que difficilement obtenu quand l’employeur est... (...)
  • Nawal Benaissa, égérie du mouvement Hirak au Maroc harcelée par la justice

    Une condamnation pour réduire au silence le militantisme populaire luttant contre la pauvreté.

    18 octobre 2018, par Gros Emile
    Elle était parmi les premières au sein du mouvement "Hirak" au Maroc. Nawal Benaissa a protesté aux côtés de Nasser Zafzafi, leader du mouvement du Rif, sur lequel nous avons publié un sujet. Ce dernier a écopé, le 26 juin dernier, une lourde peine de 20 ans de prison ferme. Le harcèlement judiciaire des militants d’Al-Hoceima au Maroc qui tiennent allumé le flambeau des revendications sociales, consiste à réprimer un combat juste...
    Nawal Benaissa, âgée de 37 ans, est mère de 4 enfants. Elle a pris (...)
  • En Chine et aux USA, le credo du nucléaire, pour zéro gaz à effet de serre, est solution

    Et pleuvent les subventions pour des centrales nucléaires à risque des Etats...

    18 octobre 2018, par jaco
    L’exigence faite aux producteurs utilisant le charbon ou du gaz naturel pour qu’ils achètent des crédits zéro émission (ZEC), provenant donc de centrales nucléaires, s’élargit. On leur abandonner les premiers combustibles pour qu’ils aillent à la seconde. L’énergie nucléaire n’émet aucun gaz à effet de serre (GES). Ce qui en fait une source d’énergie propre. À l’heure actuelle, les centrales nucléaires aident à lutter contre le changement climatique. La tendance est mondiale poussée par la fiabilité des (...)
  • Khashoggi, journaliste et aussi agent américain et saoudien renié par ses maîtres

    Allait-il révélé que BMS s’est désisté des contrats que vantait Trump après sa visite au royaume ?

    17 octobre 2018, par Azouz Benhocine
    La parade est terminée, les Etats-Unis ne bougeront pas contre l’Arabie Saoudite pour avoir tué Jamal Khashoggi. Ni la France, ni le Royaume-Uni ne réagiront de quelle que manière que ce soit pour un tel crime. Le serviteur qui a travaillé d’une manière inclusive dans diverses sphères d’Amérique et de la monarchie prise d’une schizophrénie mortelle, savait trop. Cependant l’éliminer maintenant, alors que la méthode barbare n’étonne que les crédules, est certainement dû à ce qu’il allait révéler.
    Pour (...)
  • Frappe de drone américain en Somalie, quelques 70 membres d’Al-Shabab tués

    Présence des USA en Afrique, entre mandat de l’ONU et aide aux gouvernements impuissants

    17 octobre 2018, par Rebel Kazimir
    L’utilisation de drones par l’armée américaine facilite énormément la tâche interventionniste partout où elle puisse être. Notamment dans les montagnes à cheval entre le Pakistan et l’Afghanistan, au Yémen et dans la corne de l’Afrique, les islamo-terroristes sont éliminés, mais avec eux des civils considérés en victimes collatérales...
    Selon la version imprimée du magazine mensuel canadien « Vice », il y a actuellement 7500 soldats américains opérationnels en Afrique. Ils effectuent quelques 3500 (...)
  • Semblant de restitution, après la corruption des détournements de biens en Algérie

    Déblayer pour le 5ème mandat avec le prétexte de sévir contre les prédateurs

    16 octobre 2018, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Les Algériens sont dépassés par les événements qui se succèdent sous leurs yeux. La difficulté de les analyser n’est pas un manque d’inspiration, mais plutôt une apparition inhabituelle de faits d’actualité qu’on appréhende sans les comprendre. Une assemblée nationale bloquée, son président et les élus s’accusent d’avoir trop profiter des avantages. Des militaires limogés, voire jugés comme des délinquants, font dire aux commentaires que ce sont des défaites de la puissante ANP (Armée Nationale Populaire).
    Une (...)
  • L’Egypte championne d’Afrique pour son attrait à l’IE (Investissement Etranger)

    Malgré un contexte morose le volume des placements en Egypte demeure appréciable

    16 octobre 2018, par Azouz Benhocine
    La conjoncture mondiale a fait que la croissance mondiale se rétracte. Le FMI a révisé en 2018, car les politiques des priorités nationales, comme celles de Trump aux Etats-Unis, obligent les investisseurs à être prudents pour leur placement à l’extérieur. L’Egypte étant l’un des grands bénéficiaires des IE (Investissements Etrangers), alors quelle est la situation de ce pays qui a été déstabilisé ces dernières années ? Les réformes fiscales ont encouragé cette tendance de réviser les opérations (...)
  • Le PC chinois presse les syndicats de revendiquer davantage de droits au patronat

    Les bas salaires de plus en plus évoqués pour relancer l’économie avec la consommation locale

    16 octobre 2018, par Hugo Mastréo
    Dans le miracle économique chinois on voit aussi l’esclavage moderne et la mauvaise répartition des richesses. Les pauvres attendent encore davantage de la prospérité. Alors c’est aux représentations des salariés de prendre en charge déjà leurs propres conditions, avant d’autres considérations de société comme les libertés, en disputant à leurs employeurs des droits comme des revenus plus conséquents. Le PC (parti) se voit remarquablement contesté en laissant de côté les travailleurs, quand même les (...)
  • Le maintien de la peine de mort en Algérie, syndrome de vengeance confessionnelle

    Célébration du 10 octobre, il ne reste que l’archaïsme aux nationalistes qui règnent !

    15 octobre 2018, par Damien Djamel Bouch’Raf
    Y’a-t-il des argumentaires pour que la modernité en Algérie ne soit pas perçue sous le prisme de la violence coloniale ? Légaliser l’avortement et abolir la peine de mort, entre autres exemples des qualifiants réels qui expriment une forme de progrès conséquent de l’avancée collective, tardent à être promulgués. Les volontés pour endiguer la barbarie aveugle, laissant naître des enfants non-voulus par leurs propres procréatrices et tuant d’autres humains pour leurs erreurs, le débat intellectuel tente de (...)

... | 2730 | 2740 | 2750 | 2760 | 2770 | 2780 | 2790 | 2800 | 2810 |...