POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


LE PLUS GRAND ACTE DE SOLIDARITE DE 2010, avec des personnes de 40 nationalités.

La flottille de la liberté faisait cap sur Gaza.

jeudi 20 mai 2010
par Hugo Mastréo


Jamais l’humanité qui passe l’examen de sa première décennie du 3éme millénaire, n’a connu un tel acte de solidarité. Lourd, de sens parce qu’il s’inscrit dans l’histoire que font des hommes. Du moins leurs décideurs, tus pour des crimes envers un peuple spolié de sa Terre mais aussi souvent accusé de terrorisme pour sa résistance, sont devant cet évènement, sans qu’il ne réveille l’émotion des cœurs politiquement incorrects.

A ce jour, on montre avec forte médiatisation les aides que soutiennent des réseaux pour des colères de « mère nature », elle-même écologiquement violée. Pour le Tsunami et autres catastrophes venant de ses assourdissantes ardeurs géologiques, on en parle tellement. Des injustices humaines, on ne fait même semblant de réfléchir.

Certes on risque d’entendre davantage que les aides pour Haïti suite au séisme qui a fait plus de 200 000 victimes et plus d’un million de sans-abris, a eu l’ampleur inégalée. Mais sur le plan de la charité, il y a certainement des cas où l’injustice criarde, car elle est l’œuvre des humains et non le réveil des trippes de la Terre, mérite plus d’intéressement.

Les pannes des diplomaties et la faillite, depuis la guerre de l’Irak, de l’ONU ne peuvent rien pour le génocide dont est victime le peuple palestinien. Mais des cœurs existent pour ne pas se détourner, ou laisser passer sans les montrer, des arbitraires comme furent toutes les colonisations, les esclavagismes et les exterminations…

Voilà donc le coup d’éclat d’une action, humanitaire et fraternelle avant toutes autres significations, qui n’ait eu point d’égale, à ce jour et depuis l’année 2000. Aussi bien par rapport à la chronique haletante de la dégradation de la jungle boursière que les annales des autres conflits qui touchent plusieurs contrées de ce qui est l’Orient afghan et irakien… Le conflit israélo-palestinien représente la tare qui est liée conditionnellement à moult insécurités que subissent collectivement les terriens, du moins sur le plan géographique et selon le redoutable spectre de la confrontation des civilisations.


Free Gaza
envoyé par salimawahrania. - L'actualité du moment en vidéo.

Pour sortir de l’anxiogène situation mondiale des antagonismes que les USA ont largement entretenu, en repensant au recyclage de l’islamisme armé qu’ils ont érigé, il ya d’autres gestes. Le commencement d’un nouveau climat, sous la houlette de Barack Obama, en portant des correctifs à la politique étrangère de son pays patauge dans l’héritage des conquêtes, déjà 8 ans au pays des talibans. Et dans cette nouvelle donne Israël, l’allié avant qu’il ne devient vraiment gênant, redoute de son côté une condamnation internationale.

L’acte solidaire contre la tyrannie d’un colonialisme qui porte -et se conçoit- un nom !

Accablante Galerie Flickr : free gaza , des images à couper le souffle… Les crimes de guerre

« Ce n’est pas un désastre naturel. C’est un désastre d’origine humaine créé par des politiques qui ne sont pas humaines » . Telle est la déclaration de John Ging, directeur des opérations de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) à Gaza.

C’est pour cela qu’il faut considérer « la flottille internationale » qui va au secours de Gaza, comme le geste marquant dans la nouvelle ère dont le prélude est la crise qui depuis 2008 taraude les derniers bastions du capitalisme. Cette époque-là peut faire tourner une page importante, les palestiniens optent, sans qu’on les entende, à la résistance pacifique.

Une coalition internationale, qui rassemble nombreuses organisations et mouvements, se prépare à envoyer une flottille de dix bateaux pour démanteler le blocus israélien qui martyrise la population de Gaza cloîtrée par un joug inqualifiable et outrageux. S’ils existeraient encore des humanitaires, c’est une honte qu’ils osent se détourner de cet évènement. Peut-on encore s’aviser de qu’existe des militants de l’humanitaire s’ils ne se déterminent pas à ce sujet ?

C’est le Mouvement Free Gaza, basé en Californie, qui coordonne cette action, son principal animateur est le non-moindre homme de cœur Paul Larudee qui n’est plus à présenter. De nombreuses organisations des droits humains prennent, citons : la Fondation d’Aide Humanitaire turque (IHH), la Perdana Global Peace Organization de Malaisie, la Campagne Européenne pour Arrêter le Siège de Gaza (ECESG) et les initiatives grecques et suédoises.

La vie, le rêve et la mort de Rachel Corrie, militante pacifiste américaine écrasé par un char israélien, en 2003, alors qu’elle s’opposait à la destruction d’une maison d’un palestinien.

Pour faire des dons de toutes natures

Rejoindre le groupe et suivre l’évolution sur Facebook

Si quelqu’un a des questions, n’hésitez pas de contacter cet émail : info@vivapalestina.org

Les bateaux sont préparés en Grèce, en Irlande et en Turquie, ont démarré de plusieurs ports européens le 15 mai. Cette flottille se compose de 3 cargos de fret contenants des marchandises dont a besoin la population de Gaza : ciment, matériel médical et outils pédagogiques avec une charge la totale qui avoisine les 5000 tonnes. La première des embarcations, le MV Rachel Corrie du nom de la militante pacifiste américaine écrasé par un char israélien, en 2003, alors qu’elle s’opposait à la destruction d’une maison d’un palestinien, a largué ses amarres en Irlande en direction de la mer méditerranée, le 14 mai 2010 à 22h45, heure locale. A son bord de 1200 tonnes en Irlande pour la mer Méditerranée. Il sera rejoint par des bateaux venant de Turquie et de Grèce. Tous navigueront ensuite vers Gaza.

Ces derniers sont accompagnés de 5 navires transportant quelques 600 passagers de plus de 40 nationalités. Parmi eux Denis Halliday, ancien assistant du secrétaire général de l’ONU. Le député vert, de Suède Mehmet Kaplan, a demandé une audience avec le ministre des affaires étrangères suédois, Carl Bildt, afin de discuter des mesures que le gouvernement suédois et l’Union Européenne pour protéger le voyage humanitaire et pacifique.

Ils seront environ une vingtaine de bateaux à se rejoindre en Turquie le 24 mai prochain, d’après une première estimation. La coalition invite les organisations et individus du monde entier à participer à cette mission en donnant du ravitaillement pour Gaza et en aidant financièrement la mission. "Israël" a déjà annoncé qu’il considère une "provocation" le projet de militants pro-palestiniens de briser à nouveau le blocus de la bande de Gaza. L’Etat hébreu menace d’intervenir pour empêcher cette action, selon le responsable israélien du ministère des Affaires étrangères, Naor Gilon qui s’adressait aux ambassadeurs de Grèce, d’Irlande, de Turquie et de Suède.

Le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens « CBSP » prend part, côté français. Fondé en 1990, le CBSP est la première ONG française dont l’action humanitaire est exclusivement axée sur la Palestine. Nous apportons une aide concrète au profit des Palestiniens les plus vulnérables dans des domaines aussi variés que l’aide alimentaire, la santé, l’éducation, le développement économique ainsi que l’urgence. Parallèlement, le CBSP place au cœur de son action le parrainage d’orphelins, de personnes handicapées, de familles et enfants démunis. Nous intervenons également dans les camps de réfugiés du Liban et de Jordanie où persiste une extrême misère.