POPULI-SCOOP : Info citoyenne & Actu critique

 


Les secouristes israéliens font une moisson d’organes humains à Haïti.



Rumeur, négationnisme, antisémitisme et même « conspirationnisme » pour démentir les allégations d’un média associatif de noirs américains.


lundi 19 avril 2010
par jaco


En tout état de cause, l’idée « conspritionnisme » est devenue tellement en vogue qu’elle consiste aussi et surtout de laver le sale linge comme aucune propagande ne le réussit. L’inexistence des terroristes islamistes ainsi que leur manipulation, dans l’anticommunisme entre autres ennemis à abattre par les sbires et les larbins du capital, sont passées dans cet amalgame terrifiant et bassement politicien… Faire du démenti mensonger, une véracité absolue.

Des juifs religieux arrêtés, le rabbin Levy Yitzhak Rosenbaum arrêté en juillet 2010 aux USA pour un vaste et fructueux trafic d’organes humains, avec des preuves irréfutables, a été l’information largement admise partout dans le monde. Quand les palestiniens, avant les USA, voir info sur un journal français,, le disait sur les prisonniers et les cadavres de leurs martyrs dont les corps sont restés introuvables, c’était aussi de l’intoxication de mauvaise guerre. C’est ce disent les connivences avec un colonialisme constituant une menace d’insécurité et d’instabilité sur le Monde entier.

Le déploiement des plateformes et arsenaux médiatiques affidés du soi-disant peuple élu ont tenté en vain de faire passer cette ignominie sous la bannière nauséabonde du « conspritionnisme ». L’existence d’un quelconque réseau officiel soupçonné d’être de première main dans les rouages de l’Etat hébreu, est aussi un cas invérifiable certes, mais les investigations sont ouvertes pour ne plus prendre les boules de gomme pour un mystère. La réactivité des soutiens aux criminels de guerre qui massacrent des enfants, est de mise avec un antisémitisme offusquant en fond de commerce. Ecrire un article de ce genre est même dangereux.

Sans vraiment réussir à remettre en cause cette choquante actualité, du trafic des organes humains aux USA car émanant de la première puissance mondiale, le rabbin qui a monté ce business macabre, est actuellement jugé. Si c’était un quelconque pays, y compris au niveau des occidentaux qui soutiennent Israël, on désignera la gauche communiste, les trotskystes et autres arabes pro-palestiniens…

Même Madoff est passé simplement un escroc qui devait ne pas être en relation avec un quelconque financement de prestigieuses écoles et autres actions, humanitaires d’ailleurs qui ont été montrées les premières a avoir été escroquées par ce nabab de la haute fiance du capitalisme de la jungle sauvage, et que l’Etat colonialiste demeure bien la meilleure démocratie au Proche-Orient et même le modèle pour l’humanité…

Haïti des enfants à exporter et des organes à vendre.

Maintenant c’est l’affaire de la délégation de secouristes de Tsahal, envoyée à Haïti à la suite du tremblement de terre du 12 janvier, qui est la source de ces allégations de l’immoralité de la moisson d’organes humains. A première appréhension des investigations journalistiques, les indépendants et non les officiels, l’hôpital de campagne installé par l’armée israélienne était non seulement de grande qualité mais surtout carrément impénétrable pour que s’effectuent à huis-clos les prélèvements d’organes

Bernard Lavilliers, l’artiste français, s’est fait le relai de la grande bravoure des israéliens, par on ne sait quelle manipulation l’a poussé à une telle démarche de publicité. Il a tenu à associer une pseudo-amie à lui, dont il n’ose pas révéler le nom mais donne lecture de sa lettre, pour nous faire avaler via les médias hexagonaux et non des moindres son admiration pour la faction de Tsahal débarquée sur l’île frappée du plus grand séisme du début l’année 2010.

De part la nature même de la composition humaine de cette armée d’occupation où figurent pas moins d’une vingtaine de nationalités, associées à celle israélienne de la mère patrie, dans le cadre de la « bi-nationalité » nous sommes devant des groupes de mercenaires ayant plusieurs passeports et le scrupule des truands dans la première de leurs qualifications.

Bernard Lavillier, porte-voix de la médecine colonialiste des mercenaires bi-nationaux de Tsahal

Ceci se dit bien sûr que des gens du terrain, la « AfriSynergy Productions » un média afro-américain versée à donner la transparence sur les faits qu’il couvre, a été le premier à diffuser l’information que la délégation israélienne s’est livrée aux appropriations d’organes sur des cadavres mais aussi des blessés. L’information a suscité une riposte inégalée de la part des complicités avec les hommes de Tsahal dont la criminalité n’est plus à démontrer. Cette nouvelle macabre doit être, disent les journalistes et organes pro-israéliens, classée dans les annales et la panoplie des rumeurs, négationnismes, antisémitismes et surtout « conspirationnisme ».

Il convient de noter qu’un prélèvement sur un corps humain est d’une facilité banale qui consiste de se servir avec une simplicité déconcertante. Elle relève d’une mécanique qu’un médiocre artisan peut facilement réalisée. Tandis que la conservation exige une technologie de surveillance et d’entretien hautement élaborée, ainsi que l’opération la transplantation dont bénéficie un patient en attente d’un organe quelconque, ramène à un acte chirurgical des plus minutieux que seules des mains expertes peuvent exécuter.

La baronne Tonge, ancienne députée libérale-démocrate britannique (centre gauche) de 1997 à 2005, aujourd’hui membre de la Chambre des lords et porte-parole de son parti pour les questions de santé, a été limogée pour avoir soutenue cette thèse de la moisson des organes humains par les soldats de la médecine de Tsahal.

Interview récent du 10 fevrier 2010 de la baronne Tonge

Jennifer Louise Tonge a été démise de ses fonctions de porte-parole de son parti le 17 février. Et nombreux lords et députés libéraux-démocrates préfèrent qu’elle soit sine-qua-non expulsée du parti. Elle a déjà eu des antécédents du même genre. En 2004, elle avait déjà été démise d’un poste de porte-parole de son parti pour les sujets en rapport avec l’enfance, quand elle tenu des propos de soutien aux kamikazes palestiniens. Elle avait dit « qu’elle aurait pu très bien en devenir un elle-même ». Ensuite en 2006, elle a ouvertement déclaré que « le lobby proisraélien tenait le monde occidental dans ses serres, ses serres financières »

Quand CNN insiste avant les révélations, de l’association afro-américaine, que les secouristes israéliens ne prennent pas d’organe, ça se corse quand ce reportage reste réducteur et ne montre rien. Y compris des séquences d’autres délégations de secouristes.

Le trafic d’organes est montré comme une propagande anti-israélienne. L’affaire du rabbin n’est pas seulement ça, car nombreux israéliens et juifs de part le monde sont sous le choc. Ce gangstérisme médical a été évoqué pour la première fois par l’agence iranienne Irna dès 2002. Repris en 2009 par le journal suédois Aftonbladet, il est considéré comme le grand thème actuel de ce qui est le « complotisme » qui consiste à nuire les réalisations scientifiques, médicales et humanitaires des criminels de Tsahal. Mais certains médias israéliens le reconnaissent, et disent qu’un tel trafic existe. Le gros des clients est israélien, et quelques démêlés avec la justice de leur pays tentent d’amoindrir l’horreur.

Quand on avance que le trafic porte sur des prises d’organes sur des personnes exclusivement juives pauvres des Etats-Unis, on exclue la forme du crime. L’affaire, nous est présentée comme une affaire de la communauté juive et ne concerne qu’elle, comme elle a été portée à l’opinion aux USA. Même pour ce cas, des sujets non juifs on été parmi les personnes charcutés…

Mais cette fois, l’enquête est ouverte et les haïtiens qui ont été touchés commencent à sortir de l’ombre.